La Stylettante

jeudi 6 octobre 2022

C'est tout le monde ou personne...

PhotoCollage_1664541594735_edit_186503001281956

J'ai beaucoup hésité à rouvrir ce blog en lecture libre. Je me suis longuement interrogée avant de me décider. Comme évoqué dans un commentaire, si autrefois, le monde des blogs était convivial ce n'est plus le cas du tout Je me souviens d'un temps où même les lecteurs sans blog laissaient une trace de leur passage dans le fil des commentaires. Si la courbe des statistiques est à la hausse, inversement, celle des commentaires est moribonde. Comme à chaque fois que je mets ce blog en pause, je découvre lectrices et lecteurs à la faveur d'une demande d'accès en privé. Je réponds, c'est tout le monde ou personne. On m'écrit préférer ce blog à ma page Insta. Forcément, ici, je me livre un peu plus. Sauf que parfois, les oiseaux se cachent pour mourir... ou, tout simplement, reprendre leur souffle. Ce n'est plus si évident de tenir un blog. Il faut se fixer une ligne de conduite si on veut tenir.

Alors, voici des cyclamens sauvages photographiés en sous-bois, au cours d'une promenade en périphérie de Chartres. Des cyclamens pour vous souhaiter la bienvenue à nouveau. Encore à paraitre deux ou trois billets plus intimes parce qu'ils sont rédigés avant de passer en mode édulcoré de mes confessions pas très intimes. Vous verrez que j'aspire à revendre notre maison en Normandie le plus rapidement possible. Pas que je sois devenue raide dingue de Chartres mais c'est pratique. Mes parents ont franchi, hélas, un seuil délicat de leur grand âge. Je suis fille unique et ils ont besoin de moi. Alors, évidemment Chartres-Versailles par la route ou le rail, c'est relativement facile. La Brie et sa lumière me manquent énormément sauf que je suis devenue sage et que la porte est refermée sauf à y retourner en touriste. Voilà, vous savez tout ou presque. Le blog continue en mode lifestyle, balades, culture, couture et gourmandises. selon sa définition initiale. Bonne lecture. 

Posté par Armelle-L à 08:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 5 octobre 2022

Déjeuner en paix - Puzzle #43#

Capture

Je me souviens. Daniel Eicher avait écrit ce titre dans le cadre de la guerre du Golfe en 1990. Cela allait devenir le tube de l'été suivant. Involontairement, car les paroles sont celles d'un homme désabusé par ce monde tel qu'il allait alors. Je ne sais pas vous mais moi, perso, je restreins mes passages au bistrot de plus en plus souvent pour cause d'inflation. Chaque euro épargne ne me semble plus aussi dérisoire que par le passé. Par contre, je me suis offert deux belles tasses très animales pour déjeuner en paix sur mon balcon et dans mon salon. 

Déjeuner en paix, également, car j'avais cette très mauvaise habitude de checker dès le réveil, avant même mon premier café mes mails et mes comptes bancaires. Il arrive, parfois, que des dysfonctionnements viennent pertuber l'ordre établi des choses. Hors, depuis les mois de disette qui ont suivi la liquidation de ma petite entreprise, je suis restée psychologiquement fragile sur tout ce qui touche à l'argent. J'imagine une armée des ombres venant spoilier ce qui me reste. J'ai donc décidé, après un énième bug de ma banque, de prendre du recul en ne consultant plus mes comptes à peine le réveil sonné. Ainsi, je peux déjeuner en paix !

Posté par Armelle-L à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 3 octobre 2022

La marinière lurex Saint Armel

IMG_20220921_143846

Les soldes sont parfois mauvaises conseillères. J'ai acheté ce tissu marinière marine et lurex sur un coup de tête juste parce qu'il était soldé. Je savais pourtant pour l'avoir déjà utilisé qu'il n'était ni facile à travailler, ni de bonne tenue pour être souvent porté. Je n'ai pas voulu d'un patron lamda à cause de cet effet qu'il me fait d'être tissué comme des chaussettes de contension. Oui, je sais, bizarre impression...

marinière

Même tissu donc en version bleu marine que celle réalisée ici mais joie de vivre complètement éteinte depuis... J'avais acheté un tee shirt chez Kiabi de mauvaise facture mais dont la coupe me plaisait. Je l'ai donc décousu et patronné pour le reproduire et voici le résultat. Il manque un centimètre de chaque côté ou bien ai-je deux kilos en trop. De toute façon, l'automne a débarqué féroce et les marinières ne sont déjà plus d'actualité. D'ici au printemps prochain, j'espère avoir réussi à mincir un peu... Vivement..

Posté par Armelle-L à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 2 octobre 2022

Un peu de tout, beaucoup de rien #78#

IMG_20220929_134837_edit_161815045085202

Voici le retour du billet fourre-tout si utile et pratique quand revient la mauvaise saison. Le billet pour les jours où on n'a pas grand chose à dire ou pas assez de matière pour en faire un billet. Versailles, donc, en rose et gris sur la place du marché, morose comme moi. J'avais rendez-vous chez le spécialiste. Celui qui surveille un crabe somnolent au fond de ma rétine. Je flippe toujours car s'il bouge d'un micron, je suis bonne pour le parcours du combattant. Cette année, encore, il roupille et ma vue n'a pas bougé. Deux fois ouf car je vais, pour l'instant, faire l'économie d'une nouvelle paire de lunettes. Un constat triste, ce jour là. Versailles n'a plus aucune attrait pour moi hormis consultations médicales. C'est devenu une ville terne et ennuyeuse.

PhotoCollage_1664467047073

IMG_20220924_152212

Nous sommes, aussi, passés à Parly 2 et j'ai rêvé devant tant de belles choses au BHV et chez Truffaut. Dans la jardinierie tout n'est que luxe, calme, volutpé. Sinon que dire de cette dernière semaine de septembre hormis qu'il a beaucoup plu et qu'il a fait frisquet pour ne pas dire froid. Je passerai sous silence cette collection de dahlias chartrains. Payer 4€ pour patauger dans la boue au pied d'une résidence à loyers modérés pour voir soi-disant la plus grande collection de ces fleurs ne me disait rien. Déçue, j'ai rebroussé chemin. Le lendemain, j'ai eu davantage de chance. A l'instant où j'ai photographié ces marrons au milieu des trèfles à trois feuilles, j'ai reçu de bonnes nouvelles. Et de me dire comme Sénèque "c'est quand on n'a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien". 

Posté par Armelle-L à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 1 octobre 2022

Octobre, rêver de New York avec toi...

New york 2023

Depuis quatre ans, le premier octobre n'est plus tout à fait une date ordinaire sur le calendrier. C'est l'anniversaire du départ à la retraite de Jules. Ce jour là, il souffrait d'une entorse et nous gardions Petit Filou à la maison. J'avais pourtant l'impression qu'une nouvelle et belle vie s'ouvrait devant nous. Depuis la crise du Covid, la folie immobilière et la guerre en Ukraine sont passées par là. Alors que nous entrons dans une cinquième année de notre vie de retraités, je me sens lasse et désabusée. Nous avons, certes, acheté une maison en Normandie loin de nos rêves champenois et elle est, à ce jour, inhabitable en l'état. Je ne sais même pas si nous aurons les reins et les finances pour mener à bien ce projet de rénovation. Il faudrait un miracle auquel je ne crois pas (plus). Si j'étais seule, je la revendrai au plus vite pour me sortir de cette impasse qui me tient prisonnière d'un deux pièces et demi à Chartres. Bref, alors que nous entrons dans ce mois d'automne que pourtant j'aime bien, je doute de tout. Le mois prochain, je devais préparer mon dossier de liquidation de mes droits à ma propre retraite à valoir pour le printemps prochain. Un peu d'eau fraîche à notre moulin. Hélas, la réforme risque de repousser cette échéance à une date ultérieure. Je me résigne à espérer. Et, de me souvenir que notre fils cagnotte toujours pour notre voyage à NY. Alors, en octobre, rêver de New York avec toi à l'horizon 2023... Ca m'étonnerait... 


vendredi 30 septembre 2022

Paris en vrac et (parait-il) sans voiture

IMG_20220918_113448

Ce dimanche là, Journées du Patrimoine, Paris se voulait (parait-il) sans voiture. C'était cependant l'effervescence sur le bitume parisien de véhicules motorisés à quatre roues. Sans commentaire. Dans cette pizzeria qui a changé et pas que de nom semble-t-il où nous avons mangé, il y a quelques années, il y avait cette voiture culte italienne et rouge. Amusant sans être vraiment original. Paris en vrac ou récit en photos (médiocres) d'une balade, le nez en l'air comme j'aimais en faire autrefois par un beau dimanche de septembre.

IMG_20220918_101801

IMG_20220918_113417

IMG_20220918_100805

IMG_20220918_143751

IMG_20220918_103005

IMG_20220918_102926 (1)

IMG_20220918_114752

thumbnail_IMG_20220918_113358

thumbnail_IMG_20220918_102239

Les lettres de l'Olympia en vrac sur le trottoir, photo dont je me suis servie pour avertir mes lectrices que ce blog était en reconstruction et qu'il était inutile de m'écrire pour me demander un accès réservé. A ce jour, je n'ai aucune envie de rouvrir ces pages au public. C'est devenu un exécutoire, un défouloir, le dernier lieu où je peux tout exprimer ou presque de ce qui me plait, me déplait, me fait souffrir. On verra bien en allant si le temps m'apaise et si je suis peux, sans fard, me montrer à visage découvert à des lecteurs parfois très voyeurs. Un message reçu en privé m'a particulièrement interloqué. Bref, c'était Paris en vrac et (parait-il) sans voiture.

jeudi 29 septembre 2022

* Astrid et Raphaëlle * Saison 3

Astrid et Raphaelle 3

Si, depuis son lancement, je regarde cette série policière sur France 2, je n'en ai jamais fait état sur ce blog. Je reviens sur la saison 3 car je l'ai trouvée particulièrement intéressante à tout point de vue. Les intrigues étaient plus ficelées que lors des précédentes saisons et le jeu du tandem d'actrices a mûri et donc évolué. Il parait que la saison 4 est en cours de tournage et une fois le dernier épisode de celle-ci terminé, j'ai eu  hâte à l'année prochaine. Pour continuer l'aventure, évidemment, mais aussi me projeter alors que nous entrons dans une phase saisonnale difficile. Rêver comme pour l'Art du Crime de ce fauteuil club où je serai bien calée... Oui, je sais, c'est bête mais c'est ma perception d'un bonheur abouti. Je ne demande pas grand chose après tout... Vivement l'année prochaine !

fauteuil-ming93929

Vu ce fauteuil chez BUT l'autre jour et j'ai failli l'acheter
Histoire de me souvenir quand je relirai ce billet, un jour...
*******

Posté par Armelle-L à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 28 septembre 2022

Cake aux noix (de mon jardin) et farine de châtaigne

IMG_20220925_105342

Cake automnal réalisé à partir de cette recette-ci On est très loin de la belle lumière d'un automne champenois. Dans mon deux pièces et demi chartrain, tout est gris à l'image de mon mental en ce début d'automne. Il m'arrive, parfois et même souvent, d'avoir envie de tout bazarder pour rentrer dans ma Brie. On appelle ça le mal du pays, je crois. En attendant, la pulsion qui pourrait arriver un jour où il fera trop moche, se régaler de ce cake aux saveurs subtiles.

  • 100 grammes de farine de châtaigne
  • 100 grammes de sucre
  • 3 oeufs
  • 120 grammes de beurre
  • 3 cuillères à soupe de miel liquide
  • 1 sachet de levure
  • des noix

Hâcher les noix. Les mettre dans une jatte et verser le beurre fondu, le sucre, le miel, les oeufs battus en omelette avant d'ajouter farine et levure. Bien amalgamer. Préchauffer le four à 160° et mettre à cuire pendant environ 50 minutes. Demouler de suite sur l'envers. A servir avec une belle boule de glace au chocolat. Ça déchire. Une façon de souhaiter un bel anniversaire à ma fille cadette, ce mercredi pluvieux un peu tristounet.

Posté par Armelle-L à 07:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 27 septembre 2022

Cent jours (et du taf) à abattre ⏳

IMG_20220922_095618

Chemin faisant, j'ai compté mentalement qu'il nous restait cent jours à abattre pour en finir avec 2022. Dernier jour de l'été sur la Normandie. S'il faisait frisquet le matin, dans la journée la météo a été idyllique. Enfin, le maïs du champ face à la maison est en passe d'être coupé et, depuis la route, nous voyons à nouveau la maison. J'espère que l'an prochain, le pécore local variera ses culture. Le blé est plus joli et moins haut. Voire des tournesols. Ca, ça serait le kif... Si d'ici là nous sommes encore là car mes parents déclinent et ont besoin de moi.

IMG_20220922_100837

IMG_20220922_100736

IMG_20220922_101303

IMG_20220922_102539

Comme à chaque fois que nous arrivons, inspection du jardin avec état des lieux de ce qui poussent. Des noix à ramasser, encore quelques poires et des fleurs de néflier qui j'espère fort donneront des fruits. De toute évidence cette espèce est tardive.

IMG_20220922_103236

IMG_20220922_105844

PhotoCollage_1663839219450

Cela va faire un an que nous avons visité cette maison. C'était l'espoir de la dernière chance et si c'était à refaire, je ne l'achèterai pas. Secrètement, je ne vis que pour le jour où  je vais la revendre. Simplement, je n'en parle pas. Une maison du matin où le soleil entre mais l'après midi, elle est moins accueillante. Je me suis attaquée à cette chambre sur jardin, celle de la grand-mère qui habitait là et qui ne délivre pas de bonnes ondes. Le papier peint à fleurettes est collé sur du polystyrène. Une horreur à décoller. Ca occupe malgré tout car, parfois, les journées me semblent longues.

IMG_20220922_153239_edit_22754316783506

IMG_20220922_112925

J'ai toujours hâte de reprendre la voiture pour rentrer en ville avec, cette fois-ci, de belles provisions. Regarder roussir les forthysias et se dire que lorsqu'ils se pareront à nouveau de jaune, nous serons au printemps. Entre temps, il va falloir supporter un automne et un hiver qu'on nous promet difficile à tout point de vue. Alors se projeter mentalement vers le printemps fait du bien et d'ici là... Qui sait si je n'aurai pas trouvé des solutions pour revendre... Affaire à suivre dans six mois. 

Posté par Armelle-L à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 26 septembre 2022

Une chemise en Liberty

thumbnail_IMG_20220916_152126

J'avais acheté ce très beau Liberty chez Mondial Tissus Villeurbanne, il y a un peu plus d'un an. Beau et soyeux, j'avais peur de me lancer. Depuis que je suis à Chartres, j'ai beaucoup progressé et coudre cette chemise a été, non pas un jeu d'enfant, mais un exercice relativement aisé. Le col est réussi et j'ai enfin appris à monter des poignets aux manches. Alors, imaginez mon impatience à passer ce chemisier pour me faire photographier. Sauf que pas facile de bouger Jules et mes shootings ne sont jamais à la hauteur de mes espérances. Bon, bref... Patron Couture Actuelle déjà largement éprouvé mais enfin parvenu à ce que j'en attendais. Boutons Mondial Tissus, également, mais Chartres.

thumbnail_IMG_20220916_151428

IMG_20220831_134912

J'ai terminé un vendredi où il a plu, où tout est allé de travers, où je me suis tapée un mal de tête insidieux, où ma boite mail a été piratée, où j'ai douté de tout à commencer de moi-même. Show must go on. J'étais donc heureuse de cette chemise aux finitions abouties à porter rentrée ou hors le blue jean. Voici une tenue casual dans laquelle je me sens moi-même. Depuis, j'ai fait un vide sérieux dans ma penderie car certaines pièces ne m'allaient plus ou bien, les finitions étaient-elles bâclées. Je me suis trouvée un style et j'entends m'en faire une carapace pour avancer... Je n'en dirai pas plus. (fleur sur un trottoir assortie à ma chemise)