La Stylettante

vendredi 22 février 2019

Balade au Lac d'Amance

DSC03677

Quand on arrive au bord de ce lac artificiel de l'Aube dédié au motonautisme, on peine à s'imaginer dans la région Grand Est tant la vue se perd comme en mer, sur la ligne d'horizon. Son voisin, le lac du Temple est lui, réserve naturelle. Ils font partie de ces réservoirs qui ont pour but de préserver Paris et son agglomération en cas de crues dévastatrices. En attendant le déluge, profiter de ce lieu hors normes qui en cette basse saison incite à la séreine balade le long de ses plages de sable fin. 

DSC03671

DSC03674

DSC03679

DSC03680

DSC03683

DSC03685

C'est non loin que j'ai visité cette jolie maison dont je vous ai parlé en début de semaine. Le contraste entre le vieux village et cette base nautique qui pullulent de touristes en haute saison est surprenant. Un port, des pontons vides en ce mois de février, une capitainerie, des crêperies et du knacking alors que le clocher d'une sublime église dont je vous  parlerai bientôt, sonne midi, le dépaysement à moins de deux heures de Paris par l'A5 est garanti. Même si je n'achète pas cette maison, je reviendrai pour prendre du bon temps et pousser plus loin vers la réserve naturelle. A voir, si vous passez par là.


jeudi 21 février 2019

Avant, je n'aimais pas le chou-fleur

DSC03693

Avant, je n'aimais pas le chou-fleur et c'était pour Jules, un drame car lui adore. Des années durant, pour lui faire plaisir, j'achetais des fleurettes surgelées à noyer dans une salade de pommes de terre. Et puis, il y a eu le taboulé de Christiane. Cru, le chou-fleur, j'ai adoré. Hier, nous sommes allés à Maisons Laffitte faire des courses et j'ai trouvé un petit chou-fleur, bien blanc, bien frais, bien pommelé. J'ai eu idée d'en faire un velouté. C'était une tuerie. C'est pourtant simple à réaliser.

  • 1 petit chou-fleur
  • 1 belle pomme de terre binjte
  • 1/2 cube de bouillon de volaille
  • 1 portion de Kiri

Faire cuire pendant 30 minutes dans l'eau additionnée d'un demi cube de bouillon de volaille, la pomme de terre coupées en morceaux et le chou-fleur en fleurettes. Mixer avec le fromage frais. Rectifier l'assaisonnement et servir comme ici avec des croûtons. Sauf qu'entre temps, j'ai vu qu'on pouvait servir ce potage agrémenté d'une nage de coquillages façon cotriade. J'ai bien l'intention d'essayer. Jules est aux anges car il peut, enfin, se régaler de chou-fleur.

Posté par Armelle-L à 07:24 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 20 février 2019

Une nuit à l'Hôtel Saint Georges

DSC03655

Rien à dire, cet ancien hôtel particulier rénové et transformé en appart-hôtel, en plein centre ville de Troyes a de l'allure. Pourtant, pour y avoir séjourné une nuit, je n'en ferai pas que des éloges et c'est davantage le ratio prix-prestations qui pêche que l'accueil chaleureux et l'élégance du cadre historique.

DSC03610

hotel saint georges troyes

Je ne parlerai que pour ma paroisse, à savoir cette "suite" Chrétien de Troyes, la moins chère d'une dizaine proposées à la location dans cet établissement. Certes, on a su tirer parti de chaque cm² sous les combles de ce bel hôtel particulier sauf que... La salle d'eau est exigüe, la cuvette de wc est placée sous le rempant et la vasque posée sur une colonne ne laisse guère de place pour un verre à dent. Nous avons du couper la clim réversible car elle faisait beaucoup de bruit. Heureusement, la couette était bien chaude car en Champagne, il fait frisquet un petit matin de février.

DSC03611

IMG_0962

Et puis, l'angoisse d'être prise au piège, le soir quand nous sommes rentrés du restaurant. La cour de l'hôtel ne propose que trois places de parking facturées 10€ en semaine et 20€ le weekend. Sauf que ce soir là, deux véhicules garés dans l'allée nous empêchaient de sortir alors que nous dévions partir très tôt. On m'a assuré à la réception que ces touristes anglais avaient forcé le passage contre leur avis. J'en doute. Et puis, dommage faute de salle de restaurant, ne pas pouvoir apprécier ce petit déjeuner copieux composé d'excellents produits locaux ailleurs que sur la table mal fichue de notre pseudo suite, à la hâte aussi, car le réceptionniste était en retard. En conclusion, un hôtel de chaine de gamme moyenne-supérieure aurait été plus confortable et plus économique. Le charme a son prix et c'était une belle découverte.

Posté par Armelle-L à 07:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 19 février 2019

La maison du Lac

IMG_0970

C'est elle qui, la semaine dernière, m'a jetée sur les chemins de traverse. Il faisait beau, ça tombait bien. Elle était tombée comme un cheveu pour la soupe de mes idées toutes faites en matière de recherche immobilière via une annonce aléatoire proposée par Google qui, à force, de me voir chercher savait que cette maison avait tout et plus pour me séduire. Une maison de famille qui respire la joie et les rires, une véranda avec des vitraux de couleurs pour les petits déjeuners et ses six chambres désservies par deux escaliers, configuration parfaite pour ce projet de chambres d'hôtes qui me trotte dans la tête afin de conserver une vie sociale.

maison du lac

IMG_0973

Tout et plus, puisque située dans une "station balnéraire" en bordure de lac qui accueille à l'année compétitions, marathons et triathlon. A l'étage, derrière une jolie verrière, un atelier d'artiste avec des placards menuisés, idéal  pour loger mon antre à cousettes. Elle avait tout sauf l'Aube qui passe et caracole au bout du terrain. Terrain de quelques 4000m² compartimentés entre roseraie, jardin de curé et de simples et prairie "inondable". Le risque existe. Il est infime mais bien là, surtout au regard du dérèglement climatique. Cette maison n'est pas même humide et le sublime parquet en chêne de son salon en atteste. Oui, mais voilà, j'ai la trouille et je me bats avec moi-même. Il est temps que Google me propose un autre bien à la hauteur de mes rêves et de mes ambitions...

Posté par Armelle-L à 07:55 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 18 février 2019

Troyes, du c(h)oeur et des couleurs

DSC03625

Troyes, cité médiévale de caractère, aux mille couleurs et dix clochers, a du coeur et des choeurs. Troyes que nous connaissions déjà puisque nous avons été, un temps, champenois. Troyes, un peu en diagonale, au soleil couchant car nous n'étions là que pour une soirée, notre destination finale étant ailleurs. Escapade surprise, décision de dernière minute pour prendre l'air, nous changer les idées et profiter d'un incursion du printemps en plein hiver. Balade dans cette belle ville au soleil couchant.

DSC03626

troyes

DSC03639

IMG_0958

troyes 2

DSC03635

Dépaysement garanti, en bord de Seine à 200 kilomètres de Paris avec toutes ces belles maisons à pans de bois magnifiquement restaurées, mises en valeur, la nuit tombée, par un éclairage subtil. Balade le long du Quai des Comtes de Champagne pour voir ce fameux coeur, idéal pour fêter avec un jour de retard la Saint Valentin. Et puis qui dit Troyes dit andouillette de Troyes, la fameuse, la AAAAA à la sauce champenoise pour clore une belle journée ensoleillée.


vendredi 15 février 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #17#

1pdt17

Coup de théâtre, Canalblog a remonté à la surface ce blog en catalepsie depuis l'automne. J'ai quand même un peu de mal à retrouver le chemin de l'écriture. Je suis lasse de cette vue sur la Tour Eiffel, le Sacré Coeur et la pollution qui exacerbe mon impatience à changer d'horizon. Patience. Un comble, mes lyonnais se fournissent en charcuterie italienne au Marché des Batignolles. Une invitation au voyage avec une explosion de saveurs auxquelles nos palais "Justin Bridou" ne sont guère habitués. Flâner chez Ikea et me surprendre à aduler le noir en décoration alors qu'avant je vomissais cette non couleur. J'ai toujours eu un métro de retard sur les modes. Mon camélia de Noël à l'apogée de sa floraison pour vous souhaiter un bon weekend et vous dire merci d'être à nouveau au rendez-vous.

Posté par Armelle-L à 07:25 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 13 février 2019

Une dernière crêpe partie

crêpes partie 2019

Entendez dernière crêpe-partie dans notre appartement en banlieue puisque dans six semaines, nous serons partis voir ailleurs si l'herbe est plus verte et les lieux plus grands pour recevoir joyeusement la famille au complet. Ce qui me touche, c'est que chacun en avait, ce samedi soir, une conscience aigue. Sinon, nous avons passé un bon moment mais le crêpier n'a pas été à la hauteur sur les quantités car Petit Filou, à présent, ne compte pas pour des prunes. Nous avons bien ri. Au menu galettes complètes et crêpes servies comme d'hab sur mes assiettes Henriot. Quand je retournerai en Bretagne, je complèterai mon service. Seul bémol, j'ai eu du mal à digérer car j'étais hyper stressée sans savoir pourquoi. L'année prochaine, si tout va bien, nous aurons cuisine et séjour plus grands. De quoi nous mettre le pied à l'étrier pour chercher activement dès cette semaine, une maison digne de ce nom.

Posté par Armelle-L à 07:22 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 11 février 2019

Attention Travaux !

71108011-en-construction-panneau-de-signalisation-cônes-de-signalisation-et-casque-de-sécurité-isolé-sur-fond-blanc-re

Fin octobre, dépitée, j'ai fermé ce blog sur un coup de tête bien décidée à ne plus bloguer. Cependant, j'ai continué à écrire pour moi seule sur un doublon WP. Je ne vais pas vous raconter par le menu comment et pourquoi Canalblog a réussi à remonter à la surface ce blog enterré une nuit d'insomnie mais, coucou le revoilou. Je vais tenter de ramener, ici, les billets griffonnés ailleurs au nombre - oui, quand même - d'une bonne cinquantaine. Alors attention, travaux !

Posté par Armelle-L à 17:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 10 février 2019

Lapin en gibelotte

gibelotte de lapin

Au diable, la cuisine moderne et autre mode du veggie. Quand j'ai acheté cette barquette de lapin, j'ai eu envie de gibelotte. Pas n'importe quelle gibelotte mais celle telle que nos grand-mères les cuisinaient, autrefois. Bien entendu, mes ingrédients n'étaient pas au top qualité sauf le vin de Chinon mais j'ai suivi à la lettre la recette du grimoire de Belle Maman, celui qu'elle avait reçu en cadeau, le jour de son mariage, il y a 68 ans. Une heure de cuisson plus tard nous nous sommes régalés d'un plat de chef complètement compatible avec un régime puisque le lapin est une viande maigre. Voici la recette qui ne nécessite que peu de préparation et une heure de cuisson.

  • 1 lapin coupé en morceaux
  • 2 échalotes
  • 100 grammes de lardons fumés
  • champignons de Paris (ici, surgelés)
  • 25 cl de vin rouge de bonne qualité
  • poivre
  • beurre et huile
  • 1 cuillère de farine et 1 cuillère de Maïzena
  • 1 carré de chocolat

Dans une cocotte ou une sauteuse faire revenir les morceaux de lapin dans un mélange beurre-huile. Une fois qu'ils sont dorés, ajouter la farine et mouiller avec le vin rouge. Ajouter les échalottes hâchées. Mettre le couvercle et laisser cuire 30 minutes. Ajouter les lardons et les champignons. Laisser réduire. Se la sauce est trop liquide, ajouter un peu de vin rouge mélangé à une cuillère de Maïzena. Laisser cuire encore 30 minutes. En fin de cuisson, mettre le lapin sur un plat et faire fondre le carré de chocolat dans la sauce pour la brunir. Napper la viande et servir avec des pommes de terre ou une purée. C'est savoureux et votre maison sentira bon toute la journée !

Posté par Armelle-L à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 8 février 2019

Ni lard, ni cochon

IMG_0904

Mais de la soupe pékinoise et des crevettes à toutes les sauces pour fêter dignement l'année du cochon. Je dois faire attention à ma ligne, j'ai donc évité les fritures. Nous sommes retournés à l'Asia Grill d'Herblay où nous étions allés, l'année dernière pour l'année du chien. Le chien aboie, la caravane et le temps passent. Déjà. C'est vraiment une adresse à recommander car l'accueil est agréable et les mets excellents. Gros coup de coeur pour mes desserts entre perles de tapioca, tarte à la coco et cette demi orange ciselée avec beaucoup d'élégance. Petite particularité de ce billet, la mosaïque est faite à partir de Layout pour Instagram. J'ai, enfin, compris qu'il fallait installer ce petit logiciel sur son téléphone pour faire ces sympathiques montages. Alleluia. Nous voici repartis pour un an vers mon année karmique, celle du buffle. Belle année du cochon !