La Stylettante

mardi 25 septembre 2018

L'ANNEE PROCHAINE si TOUT VA BIEN...

je porte ce que je couds

Hier, après la pluie, les températures ont chuté. Mon moral aussi. La mélancolie s’est sournoisement installée. J’ai remisé en haut du placard mes nippes trop légères avec pas mal de mes illusions. J’ai enfilé avec bonheur jean et gilet du commerce. La fièvre du tout fait maison est tombée comme un soufflé.

Je suis loin d’être assez habile pour me coudre une garde-robe entière même, si j’ai vivement apprécié de boucler ma valise en un temps éclair grâce à mes marinières. Un jean, deux jupes, une robe en jersey qui ne froisse pas et le tour était joué. La marinière est pratique car elle va partout et avec tout. Cependant que reste-t-il des quelques pièces ci-dessus à porter l’été prochain ? La robe, uniquement, mais je doute qu’elle survive au retour du printemps car le coton-élasthanne de chez Rascol est de mauvaise qualité.

Au seuil de l’automne, à la veille du départ à la retraite de Jules, je dois tout repenser. J’ai juré de ne plus acheter en ligne. Je préfère toucher l’étoffe, jauger de sa qualité, être certaine du coloris. Ce sont mes bonnes résolutions de rentrée. Je dois, aussi, m’appliquer davantage à mes finitions car j’ai l’art de tout bâcler. L’automne, le vrai étant enfin arrivé, je ne tarderai pas à vous montrer une jupe et un cardigan very old school cousus sans entrain, juste pour tuer le temps et m’occuper les mains. Ensuite, on verra, l’année prochaine, si tout va bien…

Posté par Armelle-L à 12:34 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 24 septembre 2018

MISSION DIPLOMATIQUE

crémaillère

Samedi soir, ma fille avec un an de retard, pendait sa crémaillère. C'était surtout pour elle l'occasion de réunir ses anciennes élèves qu'elle a formé aux rudes rudiments de son métier de tapissière à l'Ecole Boulle. C'est ma cadette qui a poussé à la roue pour que je sois présente avec, pour mission, si je l'acceptais d'inviter Mamie Pépin à fumer le calumet de la paix. Nous nous étions levés tôt pour aller visiter caves et maisons en Champagne et je serai volontiers restée à la maison plutôt que remettre le cap sur l'Essonne pour honorer ce buffet plus que copieux. Je me suis goinfrée de canapés vautrée sur un canapé Chesterfeld que ma fille doit relooker avant de le rendre à son propriétaire.

J'ai, cependant, passé ma soirée à flipper pour la sécurité de Petit Filou, lilliputien au mileu des invités et des enfants déchaînés, son grand cousin en tête. C'est ainsi que j'ai zappé Mamie Pépin. Il faut dire qu'avec son chien-chien à mémère dans les bras, elle me hérissait un peu le poil. J'avoue ma phobie des yorkshires. N'appelez pas madame Bardot, tout de suite, j'ai réussi à me maîtriser.

C'est alors que nous allions prendre congé que ma fille m'a rappelé à l'ordre. Inviter Mamie Pépin à déjeuner. Sur l'instant, elle a fait des mines, elle a refusé pour finalement accepter. Date est prise pour mi-novembre et j'ai du pain sur la planche car Mamie Pépin viendra accompagnée de son homme et de son fils, tous deux deux chefs cuisiniers. Mon menu est déjà prêt. Souris d'agneau de mon boucher versaillais avec ce fameux gratin dauphinois, recette signée Thierry Marx. En dessert, des panna cotta-mirabelles sachant que Mamie Pépin avait vivement apprécié la version groseille du 3ème anniversaire de notre Petit Poucet, commun. Et pour faire bref, nous avons passé une bien belle soirée !

Posté par Armelle-L à 09:07 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 23 septembre 2018

COULEURS D'AUTOMNE

automne 2018

Voici l'automne et ses jolies couleurs aux étals des marchés.
C'est ma saison préférée. Je vais tâcher d'en profiter à Versailles comme ici,
et ailleurs, dans mon assiette, aussi  !
Bel automne et bon dimanche à tous.

*******

Posté par Armelle-L à 06:45 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 21 septembre 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #12#

IMG_0277

Le Musée Lambinet sur le boulevard de la Reine dans cette jolie lumière de fin d'été. Je ne sais pas pourquoi ce musée me rappelle toujours ce fameux dimanche de mai 2012 où j'étais venue voir cette sympathique exposition consacrée à mon héroïne de BD favorite, la blonde Caroline. Si vous voulez savoir pourquoi, cliquez sur le lien dans fil des commentaires. Billet bonus du jour, six ans en arrière...

1pdt12

Les dernières fleurs de l'été sur le marché Notre Dame et j'espère, pas la der des ders des glaces de la saison. Je me suis abonnée à ce parfum frais et subtil, citron-basilic. Rien à voir avec les glaces indigestes de chez Ernest à la Rochelle me suis-je dit. Sinon, j'ai cousu mais aucune envie d'enfermer mes gambettes dans un collant opaque pour une séance photo alors qu'il fait si beau et si chaud. Ca ne saurait tarder car il pleut, ce matin. Collection d'automne classique, très classique, un peu old school.

DSC03111

Vendredi prochain, Jules va tirer sa révérence au monde du travail et moi, je vais dire adieu à mes dinettes du midi, sur le pouce. Il va falloir cuisiner et passer à table, deux fois par jour. Ca me mine. En ce moment, je suis friande de champignons. Hier, j'ai acheté une barquette chez Lidl, moins chics que ceux-ci mais, délicieux tout de même avec une omelette. Saluer la pluie, ce matin, qui va certainement booster mon camélia de Noël paré de beaux boutons prêts à fleurir. Enfin, une bonne nouvelle !

Posté par Armelle-L à 09:24 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 20 septembre 2018

LAISSE LES GONDOLES à VENISE

DSC03143

Versailles, son château et Latone vus depuis le Grand Canal. Attention, accès réservé à ceux qui ont acheté un billet en dépit des Journées Européennes du Patrimoine. Un peu rageant tout de même mais, peut-être faut-il payer les salaires de ces personnes qui, une pince au bout d'un manche, ramassent sur les pelouses, canettes, papiers gras et détritus divers et variés. Autrefois, on respectait le lieu et les parterres restaient propres. Même ressenti qu'à la Rochelle devant ce touriste qui dégueulasse tout et ne respecte rien.

DSC03144

DSC03135

DSC03137

Même la Petite Venise n'a plus son charme d'antan. On fait, à présent, de l'aviron sur le Grand Canal. A la vitesse où ces sportifs vont, çe devient dissuasif de louer une barque à 17€ de l'heure juste pour flâner. Le sifflement des rames fendant l'eau, affûtées comme des sabres est stressant pour qui veut canoter tranquillement. Allez, laisse les gondoles à Venise me suis-je dit avant de rebrousser chemin vers le centre ville pour aller voir autre chose.

DSC03126

DSC03123

DSC03129

DSC03130

Petit et Grand Trianon, peinards dans la lumière du levant, avant les invasions barbares. Rentrer tranquille, le long d'allées où les touristes passent peu et donc vierges de tout déchet. Mes filles m'ont conseillé de prendre, l'heure de la retraite de Jules sonnée, la carte d'abonnement duo à 80€ l'année. Je refuse et puis dans quelques mois, je vais avoir d'autres chats à fouetter et d'autres priorités. Ce ne sont pas mes premiers adieux à la Reine. Comme à chacune de nos querelles, nous finirons par nous réconcilier...


mercredi 19 septembre 2018

UNE HALTE au BALBI

DSC03193

Une halte au Balbi pour casser le rythme martial de mes billets, cette semaine. Je voulais la Pièce d'Eau des Suisses et Jules la tranquillité de ce jardin mitoyen du Potager du Roi. C'est la place de stationnement trouvée au plus près qui a joué les juges de paix. Entre les Journées du Patrimoine, les touristes ordinaires et les sorties de messe, pas évident de trouver à loger sa voiture sans descendre au parking, ce dimanche.

DSC03182

DSC03185

DSC03187

DSC03190

DSC03192

Je ne sais pas si c'est la sécheresse de l'été ou cette arche en forme de bateau retournée qui n'est plus dans cette prairie, mais j'ai trouvé au Balbi quelque chose de changé. N'empêche, il était temps que nous finissions nos sandwichs façon pan-bagnat maison car une meute de jeunes loups est arrivée, à peine avions-nous fini de déjeuner. Louveteaux et jeannettes allaient se partager le terrain pour leurs jeux de plein air, un peu d'un autre temps... Oui, c'est aussi ça Versailles...

Posté par Armelle-L à 06:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 18 septembre 2018

PATRIMOINE MILITAIRE (Caserne de Croÿ)

DSC03160

Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre 14/18, Versailles riche de son passé militaire ouvrait, en partenariat avec la Grande Muette ses casernes pour cette 35ème édition des Journées du Patrimoine. J'avoue être partie, un peu, beaucoup, la fleur au fusil et, au moment de rédiger ce billet, je m'aperçois que je n'ai pas vu le plus spectaculaire. Tant pis. L'essentiel étant d'avoir participé. Un peu avant midi car nous avions décidé de pique-niquer au Balbi, nous nous sommes arrêtés à l'ancienne Caserne de Croÿ située rue Royale. Un simple portail la signale mais ce dimanche, un blindé et des soldats en uniforme d'une autre époque racolaient à son entrée.

DSC03161

DSC03164

DSC03169

DSC03177

DSC03171

DSC03172

DSC03175

 

DSC03154

Le lieu repris par la ville à l'Armée a l'habitude des mises en scène puisqu'on y joue des spectacles lors du Festival Mois Molière. Cette fois-ci, il était le théâtre de camps militaires. L'un de la seconde guerre, l'autre de celle de 14/18. La reconstitution était fidèle avec tous les objets du quotidien usuels du soldat sous les drapeaux. Ne me demandez pas de quel régiment faisait partie, ce sympathique bidasse qui a pris la pose pour une dame et moi-même. Les (trop) rares enfants présents étaient tous très intéressés et stupéfaits de découvrir cette vie de camp avec même des rats en jouet déposés près des campements. Cette expo de notre patrimoine guerrier et militaire était ludique et infiniment interessante. Je n'ai pas regetté mon choix de m'être éloignée de la foule.  

lundi 17 septembre 2018

SYMPHONIE PASTORALE

DSC03112

On ne va pas se mentir. Ce ne sont pas les moutons de la Grande Prairie qui vont redynamiser mon blog. Je crois que je m'en fiche. Ce blog a du mal à faire sa rentrée. Symphonie pastorale dans un cadre bucolique que le monde entier nous envie mais, qui a cette heure dominicale matinale, appartient encore aux promeneurs avec ou sans chien et aux joggeurs. L'été se termine. Chaleur et sécheresse n'ont épargné personne, pas même Versailles et la Grande Prairie est grillée comme partout ailleurs.

DSC03115

DSC03117

DSC03119

DSC03120

Rentrée affûtée de mes longues marches du côté de la Rochelle, je me suis à nouveau encroûtée dans mon quatrième étage avec terrasse et vue sur la Tour Eiffel. Je me suis donc offert une saine promenade en allant a pied du marché au Petit Trianon puis, au Grand Trianon avant de filer vers la Petite Venise. Ensuite retour vers la case départ. Journées du Patrimoine obligent nous avons choisi le thème militaire proposé, cette année,  par la ville de Versailles. Direction donc la Caserne de Croÿ et le plateau de Satory. Intéressant et loin des foules.

samedi 15 septembre 2018

LA MER QU'ON VOIT DANSER... PUZZLE #16#

bord de mer l'houmeau

Clap de fin, dernier focus sur ces vacances en Charentes Maritimes qui me laisseront un souvenir très mitigé. La mer qu'on voit danser le long de golfes pas si clairs un peu plus au nord de la Rochelle. Peu de fond, une eau troublée par le sable et la vase, des galets et cette vue, non sur le pont qui va sur l'Ile de Ré mais ce port de la Pallice avec ses dépôts céréaliers et pétroliers. En revanche, la balade à pied et sécurisée à travers les bassins ostréicoles depuis le camping était plutôt agréable. Même à Chatelaillon, je ne me suis pas baignée. L'eau était chaude comme de la soupe et pleine de sable. Tourner la page et regarder vers de nouveaux horizons. Aux vacances suivantes !

Posté par Armelle-L à 06:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 14 septembre 2018

¤ EDITION SPECIALE ¤

DSC03817

Edition spéciale avec ces roses trémières cueillies, tout exprès, sur l'Ile d'Oléron pour le 300ème bouquet du vendredi chez Nelly. J'ai toujours honoré les chiffres ronds, 100 et 200, je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci. Rendez-vous dans, environ deux ans, si tout va bien, pour le 400ème. L'eau aura coulé sous les ponts. Sinon, j'envisage au seuil d'une nouvelle vie à venir et à la veille de renouveler le bail de mon nom de domaine, ici, de changer de crèmerie car je suis lasse des dysfonctionnements à répétition de Canalblog. Je me laisse jusque mi-octobre pour prendre ma décision. Bon weekend à tous.

---ooOoo---

Posté par Armelle-L à 06:39 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,