La Stylettante

lundi 23 avril 2018

BOHEME CHIC

DSC02506

Oui, chic car ce tissu coup de coeur chez Mondial Tissus n'était pas bon marché. J'ai beaucoup hésité avant de me décider à confectionner cette blouse. Patron Burda déjà éprouvé ici. Voici donc une version différente puisque  je lui ai donné un peu plus d'aisance pour un esprit bohème et une allure légère, moins stricte et davantage décontractée. Par contre, j'ai pêché sur l'encolure et j'ai du bricoler un petit pli finalement dans l'air du temps. Il faut dire que je me suis dépêchée pour la finir. Je voulais la mettre, absolument, pour aller à un rendez-vous. Vous savez le fameux refrain rengaine "je n'ai rien à me mettre..."

blouse burda

DSC02504

Pourtant, aux essayages, j'ai eu peur d'avoir à deplorer cet achat d'impulsion car ma petite stature ne tolère pas bien les imprimés à grosses fleurs. J'ai donc rentré la blouse dans le pantalon et, tout de suite, le look est devenu flatteur. Avec ou sans cette veste que j'aime d'amour. Je l'avais dénichée dans une friperie à côté de chez moi pour 7€. Hélas, ce magasin a cédé sa trop grande surface à une salle de sport et je déteste les salles de sport ! Il faudrait, pourtant, que je perde les deux kilos repris à cause du grand froid et des nourritures trop coloriques qui vont avec... Avec les beaux jours, ça devrait aller mieux.

Posté par Armelle-L à 06:39 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


dimanche 22 avril 2018

ROUGE COMME...

rouge comme

Rouge comme ce bouquet de renoncules que Jules m'a offert, dimanche dernier. J'aime la simplicité de ces fleurs. Toute la semaine, elles ont illuminé ma pièce à vivre comme on dit, de nos jours. J'aime le tableau très raccord qu'elles font avec le pastel d'oeillets rouges dessinés par ma fille juste derrière. Encadré, il est signé et daté du 2 mai 2000. Elle me l'avait offert pour mon 39ème anniversaire... Comme le temps passe, trop vite, hélas. Chasser la nostalgie et les souvenirs qui vont avec pour aller de l'avant. Se dire que seul, l'instant présent, est important. C'est ma philosophie du moment. Profiter de ce dimanche où nous allons fêter notre 36ème anniversaire de mariage, simplement. Bonne journée à tous. 

Posté par Armelle-L à 07:43 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 21 avril 2018

SI LES RICAINS N'ETAIENT PAS Là...

20180419_144624

Jeudi, alors que défilent sur les réseaux sociaux, les clichés de vacances ensoleillées de mes copinautes, sur le boulevard de la Saussaye à Neuilly sur Seine, à l'ombre des marronniers, je tente de calmer palpitations et angoisse. Je suis remontée à l'air libre pour m'asseoir sur un banc tandis que Jules passe un scanner au sous-sol. Depuis l'automne, il traine avec des troubles sérieux, divers et variés. Début mars, une pneumonie l'a terrassé. Depuis, il traine de médecin en médecin. Le sien, à la lecture de sa dernière radio, alarmiste, s'est lavé les mains de son cas. A 25€ la consultation, il préfère se cantonner à des renouvellements d'ordonnances. Munis d'une lettre de sa part, écrite bon gré, mal gré à l'attention d'un penumologue, nous avons pris le taureau par les cornes d'autant que son état général se dégradait.

20180419_144607

Préciser que c'est sa seconde pneumonie. Il en a déjà fait une plus que sévère, il y a 13 ans et en a conservé les séquelles. Rendez-vous pris chez un spécialiste réputé à l'Hôpital Américain de Neuilly qui ne va pas prendre son problème de santé à la légère mais, dans sa globalité. Bilan sanguin complet et scanner sont prescrits. Résultats des courses, aucun crabe sur la banquette arrière comme le laissait supposer les examens passés dans mon bled. Ou, nous découvrons effarés, une médecine à deux vitesses. Celle du "pauvre" et celle de ceux qui ont les moyens ou, comme nous font avec, pour régler 130€ une consultation remboursée, mutuelle incluse, 30€. Nous sommes ressortis rassurés et curieusement, moral aidant, Jules va beaucoup mieux depuis deux jours. Il va pouvoir profiter sereinement de sa retraite. Si les ricains n'étaient pas là... C'était mon coup de gueule, ce matin, dans un pays où, désormais, on brade la santé des gens !

vendredi 20 avril 2018

ECOLE des FILLES

DSC02347

Ci-dessus, voici l'école primaire où je suis allée en classe de 1967 à 1971, rue de Montreuil à Versailles. C'est bientôt mon anniversaire et j'ai voulu voir, en vrai, un restaurant qui a le vent en poupe dans ce quartier pour y inviter mes enfants. En faisant le tour du pâté de maison, je suis passée devant cette ancienne école des filles, aujourd'hui, école mixte après avoir été, un temps, école de musique. Elle s'appelle dorénavant, l'école du Village de Montreuil. C'est charmant et ça éveille de la nostalgie en moi.

DSC02346

DSC02345

Ce bel arbre, en fleurs, je l'ai vu tout petit. Alors imaginez mon bonheur de la voir si majesteux, paré de ses fleurs de printemps roses et blanches. N'empêche que de souvenirs dans cette école où on ne badinait pas avec la discipline. Nous étions priées monter les escaliers sur la pointe de nos souliers et, non le pied à plat sur la marche, la tête droite, en silence jusqu'à notre classe. Sinon, offrir ces fleurs délicates à Nelly pour son bouquet du vendredi. Bon weekend.

mercredi 18 avril 2018

MARCHE DOMINICAL de PRINTEMPS

DSC02338

Dimanche, dès potron minet, quand j'ai vu le soleil passer sous les volets, j'ai prié Jules se lever pour aller au marché à Versailles. Depuis quelques jours, je faisais une fixette sur les religieuses au chocolat de chez Guinon et le poulet rôti de Marguerite. Enfin, il flottait sur la ville royale un parfum de printemps. Ci-dessus, c'est la Maison Darras où Jules achète son pain. Chacun son commerçant préféré.

DSC02332

marché Versailles

DSC02329

Avant toute chose, nous avons fait une pause café au Chat qui Prise. C'est un rituel car c'est là que nous allions prendre un pot, à la sortie du ciné, quand nous étions fiancés. Acheter mon gâteau chez Guinon, c'est ma madeleine de Proust. Ma Grand Mère y faisait des extras, autrefois. D'une part, pour arrondir ses fins de mois et, d'autre part ou, surtout, pour servir les petits fours chez Gilbert Bécaud ou Zizi Jeanmaire. Elle était fan. J'ai acheté des fraises et Jules m'a offert des fleurs.

marché Ile de France

DSC02317

Versailles, élu plus beau marché d'Ile de France est en lice pour le prix de plus beau marché de France. Si sur le plan local, la concurrence ne faisait pas le poids, sur le plan national, je n'y crois pas. J'ai du reste voté, évidemment, pour Versailles ainsi que pour Vannes dans le Morbihan, marché que j'aime tout autant. Sinon, voici une nouveauté sur les talus des avenues versaillaises qui n'est pas pour me déplaire. En complément du tapis jaune des jonquilles, on a planté des bulbes de tulipes jaunes. Elles sont encore clairsemées mais ça devrait être chouette pour les années à venir. J'aime la publicité "acheter versaillais" où Marie Antoinette affiche un smartphone rose ! C'était un agréable dimanche.


lundi 16 avril 2018

LA ROBE FLAMINGO

DSC02483

Premier shooting, en terrasse et bras nus, vendredi après-midi pour fêter cette robe très olé-olé. A vrai dire, j'avais commandé ce jersey elasthanne sur ma Petite Mercerie dans le but d'en faire un bomber. Peine perdue, il est trop élastique et roulotte dans tous les sens. J'ai donc choisi d'en faire une robe avec un patron Knipmode déjà éprouvé. Oui, je sais encore un imprimé birdy sauf que celui-ci, je l'assume pleinement !

DSC02479

DSC02487

DSC02482

Première séance photo en extérieur, la peau encore bien pâle mais le sourire aux lèvres puisqu'en ce vendredi 13, Jules vient de recevoir une notification de la CNAV comme quoi sa demande de départ anticipé à la retraite est acceptée. Ca fait drôle de savoir que depuis le 1er avril, il ne devrait plus bosser mais son départ effectif ne se fera que quand tout sera dans les clous, certainement à la fin de l'été. En attendant, profitons de la semaine qui s'annonce belle sur le front météo !

dimanche 15 avril 2018

NOS ANCÊTRES, LES GAULOIS(ES)

DSC02441

En arrivant au Musée d'Archéologie Nationale de Saint Germain en Laye, je ne pensais pas ressortir avec la soif d'en savoir plus sur nos ancêtres les gaulois et, surtout, les gauloises car j'étais loin d'imaginer que ce chef de tribu casqué et armé sur son fier destrier était moins boeuf que nombre de nos contemporains. Où j'ai appris que les gaulois étaient civilisés. Ils jouissaient dès le IIIème avant Jésus Christ de droits civiques et de vote devant un Sénat. Mais, ce qui m'a surprise, c'est le statut "d'égale" des hommes donné aux femmes. Elles avaient des charges équivalentes à celles des hommes et jouissaient des mêmes droits. 

DSC02423

DSC02424

DSC02438

DSC02439

DSC02442

DSC02446

DSC02447

DSC02453

C'est pour cette raison que j'ai choisi de vous épargner le parcours archéologique depuis l'homo erectus à celui des mérovingiens pour me concentrer sur ce qui n'a pas manqué d'attirer mon attention, les bijoux féminins de l'âge de fer à celui de la Reine Arégonde, au Moyen Age. Les gauloises possédaient de bien belles parures que nous pourrions leur envier. J'aime beaucoup la bague en bronze avec la croix celte. Sur la photo, au zoom, on n'imagine pas que ce travail minutieux est à l'échelle d'un doigt. 

DSC02454

Quant à notre Reine Arégonde découverte sous la basilique Saint Denis et identifiée grâce à ses bijoux, elle aurait pu nous donner des leçons. Aujourd'hui, on la qualifierait "d'influenceuse" car elle faisait et défaisait la mode. Les archéologue ont été stupéfaits du soin et de la sophistication donnés à ses atours comme en témoignent des porte-jarretelles dont j'ai, hélas, raté la photo. Tant pis et tant mieux car si vous voulez voir de vos yeux voir, n'hésitez pas à aller visiter ce musée à faible fréquention où on ne se bouscule pas pour admirer de bien riches collections. Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi de 10 à 17 heures pour 7€, le ticket d'entrée.

Posté par Armelle-L à 07:28 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 14 avril 2018

SAINT GERMAIN en LAYE, son château

DSC02393

Honte à moi, car je n'avais jamais visité le Château de Saint Germain en Laye pourtant proche de Versailles. Mercredi, nous avons profité du beau temps pour réparer cette lacune et nous avons découvert plus que la bâtisse, le Musée d'Archéologie Nationale où nous avons beaucoup appris. L'histoire de ce château débute en 1124 avec Louis VI le Gros. La château fort d'alors sera brûlé durant la Guerre de Cent ans et c'est François Ier qui lui donnera lustre et allure renaissance. 

DSC02387

DSC02389

DSC02388

DSC02391

Certes, Louis XIV a fait aménager les jardins par son cher André Le Nôtre tout comme la Grande Terrasse mais ils n'ont pas le panache de ceux de Versailles. Au demeurant, le Roi Soleil ne gardait pas de bons souvenirs à Saint Germain et, le 20 avril 1682, il quitta définitivement les lieux, sa cour à sa suite.

DSC02465

DSC02436

DSC02406

DSC02434

cats

DSC02444

salle de bal

Le Château-Vieux comme on l'appelle porte son histoire à bout de bras. Non meublé, il abrite un musée qui peine à déplacer les foules. Il faut dire que l'archéologie, de nos jours, ne passionne guère les jeunes générations. Ne nous voilons pas la face. Pourtant, au-delà de la pesanteur de son architecture et cicatrisé par ses transformations successives, on ressent entre ses murs les soubresauts de notre histoire. Du reste, quand on voit la salle ci-dessus dite salle de bal sous François Ier et salle des comédies sous Louis XIV, on comprend mieux pourquoi ce dernier a doté son palais de sa Galerie des Glaces avec vue sur ses fabuleux jardins et son Grand Canal... Il devrait être claustro.

DSC02468

DSC02386

Ressortir au jardin sous la clarté d'un printemps tardif et paresseux. Du Musée d'Archéologie Nationale, je vous parlerai dans un billet prochain et vous verrez que les collections, contre toute attente, m'ont inspiré pas mal de fantaisie. Nos ancêtres les gaulois gagnent à être mieux connus... Ce que j'aime à Saint Germain en Laye, ce sont les multiples magnolias qui fleurissent la ville, un peu partout, en cette saison.

jeudi 12 avril 2018

CAREFUL SENTIMENTAL

DSC02381

Je ne sais pas pourquoi c'est le titre de cette chanson d'Alain Souchon qui m'est venue à l'esprit au moment de publier ce billet gourmand. Hier, j'ai fait des cookies, inspirée par la publicité Chabrior pour Intermarché pourtant diffusée sur nos écrans avec en toile de fond, la voix de Tino Rossi... J'avais une recette quelque part enfouie dans mes vieux grimoires que j'ai ressortie et gardée sous le coude car je gage que Petit Poucet et Petit Filou adoreront. Quoique leurs maman soient des as de la pâtisserie, bien plus que moi.

DSC02383

Mode d'emploi : faire ramollir 85 grammes de beurre et les malaxer avec 85 grammes de sucre en poudre. Ajouter l'oeuf et le sucre vanillé. Mélanger avant de verser 150 grammes de farine, 1 sachet de levure et 1 pincée de sel. Quand la pâte est bien grumeleuse, mettre 1 sachet de 100 grammes de pépites de chocolat noir, au lait ou blanc. Au choix. Former de petites boules à l'aide d'une cuillère sur une plaque à pâtisserie et mettre au four thermostat 180° pendant un petit quart d'heure. Quand les gâteaux sont dorés, les retirer du four car c'est meilleur un peu moelleux à l'intérieur. Careful sentimental...

DSC02378

Photos prises, hier matin, au retour du marché sur ma terrasse dans ce beau soleil d'avril retrouvé qui fait du bien au moral. Voici mes nouvelles tulipes variété Chaperon Rouge que j'offre avec une journée d'avance à Nelly pour son bouquet du vendredi. Je vous retrouve samedi ou dimanche. Bonne fin de semaine.

mardi 10 avril 2018

ARCS en CIEL

mars 2018

Ce printemps est étrange. Hier, il a encore plu des cordes une partie de la journée. Le matin, dans la brume, on se serait cru en automne. Je n'ai jamais vu autant d'arcs en ciel sur ma ligne d'horizon que durant le mois de mars. Pas si facile à photographier ce phénomène. Trop près, trop loin, j'ai raté nombre de photos comme celle où le Sacré Coeur est apparu immaculé sous cette auréole à six couleurs. Bref, même si Jules est en congés, je m'ennuie en regardant pousser, allègrement sur ma terrasse, tulipes, bourrache et persil...

Posté par Armelle-L à 08:09 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,