La Stylettante

vendredi 19 octobre 2018

à QUAI - PUZZLE #18#

à quai

A quai puisque la maison sur laquelle nous avions fait une offre a été retirée de la vente par sa propriétaire. A quai, en bord de Seine à regarder voguer les péniches. Il y a pire, je sais. Comment ne pas avoir une pensée pour toutes les victimes et sinistrés de l'Aude. A vrai dire, à cette annonce, je me suis sentie soulagée. Je n'étais pas prête pour le grand saut. A quai, encore, puisque nous avions prévu de faire une virée en bord de mer avant les mauvais jours. Projet abandonné puisque Jules a du mal à conduire et que je suis paniquée à l'idée de reprendre le volant. La faute à ma vue et aux incivilités croissantes des usagers de la route. Des pommes au four en dessert puisque c'est de saison. Hors saison la glace chez Grom à Parly 2 parce qu'il faisait ce lundi 29° au tableau de bord. Pourtant, la Toussaint approche à grands pas, les chrysanthèmes ont hissé les couleurs. Couleurs d'été et d'automne mêlées en Eure et Loir où nous sommes allés garder Petit Filou. Rêver de revenir à Versailles vivre mes vieux jours et Houdan au lever du jour. Voici le concentré de ces deux dernières semaines sous forme de puzzle puisque je suis à la bourre. Bon weekend à vous.

Posté par Armelle-L à 06:14 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


jeudi 18 octobre 2018

BALADE en FORÊT de MONTMORENCY

DSC03989

J'étais, ce jour là, d'humeur chafouine. Je n'avais pas envie d'aller me promener. Sauf que Jules doit marcher pour se rééduquer. Nous avons donc choisi sur un bouquin offert à son père par ma cadette un "lieu insolite" parmi d'autres à voir en Ile de France et sommes partis pour Montmorency et son Château de la Chasse. Jules, pourtant natif du coin a, encore, réussi à nous paumer entre Saint Prix et Domont. Ensuite, il a fallu se frayer une place sur un parking noir de monde,  mal indiqué, en sortie de virage.

DSC03990

DSC03988

DSC03992

Ce château à la silhouette un peu singulière, ses tours tranchées en forme de wrap ou de sushi daterait du XIIIème siècle et aurait été construit par Mathieu de Montmorency. Il séduit nombre de rois amateurs de chasse dont Louis X le Hutin, Philippe VI de Valois, Charles V et Louis XI. C'est le Grand Condé qui le fera partiellement raser avant qu'il ne soit réhabilité par la Reine Hortense qui apprécie là, la sérénité du lieu pour son fils, futur Napoléon III. Il appartient de nos jours à l'Office national des forêts. 

DSC03981

Je n'ai pas eu de coup de coeur pour l'endroit. Le fond de l'air était moite, ça sentait la vase et les avions en vue de Roissy sortent leur train d'atterrissage à la frondaison des arbres, dans un vilain sifflement. Bref, on était loin de mon éblouissement à Marly le Roi, quelques jours auparavant.

Posté par Armelle-L à 06:37 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 15 octobre 2018

MARLY, GRANDEUR NATURE

DSC03956

Marly le Roi où nous sommes allés promener Petit Filou avant de la ramener chez ses parents. Marly le Roi, grandeur nature, sublime majesté sous les feux de l'automne. Marly le Roi qui me chuchote à l'oreille, mes propres souvenirs d'enfance quand, avec mes parents, nous venions nous y promener, autrefois.

DSC03962

DSC03957

DSC03963

DSC03965

DSC03976

DSC03967

DSC03978

DSC03954

Je ne vais pas, à nouveau, vous raconter l'histoire de ce domaine, autrefois résidence secondaire du Roi Soleil. Je l'ai déjà évoquée. Non, simplement vous inviter la promenade en ce lieu tranquille, loin et pourtant si proche des foules et des ors de Versailles. Du château, il ne reste que le fantôme au sol que les enfants, petits et grands, aiment arpenter de pièce en pièce en admirant la vue en pente douce jusque la Seine. Nous avons passé un après-midi magique dont je conserverai longtemps un souvenir ébloui.

vendredi 12 octobre 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #15#

IMG_0392

Dommage, à une minute près, vous auriez pu voir passer à vélo, à fond les ballons, Julie Andrieu qui rentrait du marché. Je l'ai tout de suite reconnue. Sinon, changement de vie, changement de rythme. Nous allons faire notre marché à Versailles, le vendredi, désormais. Moins de monde, plus tranquille et nombre de commerces ouverts dont Bouchara. Le boulevard de la Reine prend, peu à peu, ses couleurs d'automne.

pdt15

Je crois que ce marché du vendredi a été le point d'orgue de cette première semaine de retraite. Il faisait beau et les couleurs aux étals étaient flamboyantes. Heureusement car le reste, bof. Jules traine toujours la patte. Nous nous sommes décidés à faire une offre sur une maison parmi celles visitées durant l'été. C'est très con mais c'est la danse d'un rouge-gorge sur le rebord de la fenêtre qui m'a décidé... Proposition à laquelle nous n'avons pas, à ce jour, de réponse. Sinon, le gâteau d'anniversaire de ma maman avec autour d'elle une partie de la famille réunie exception faite de nos lyonnais, hélas..

IMG_0402

Dimanche, le Roi Soleil sous la pluie. J'ai trouvé cette journée étrange. Après toute cette chaleur, toute cette sécheresse, tout ce soleil, nous réalisions que l'automne, le vrai, était bien là en embuscade pour nous surprendre. Le Château de Versailles, en dépit de la foule toujours dense, faisait grise mine. Nous nous sommes arrêtés, vite fait, sur le bas côté du marché aux fleurs pour acheter un bouquet pour ma maman puisque nous étions invités à goûter. Ce froid humide ne donnait pas envie de trainer. Bon weekend à tous en espérant que Nelly puisse récupérer ce modeste feuillage couleur feu pour son bouquet du vendredi [304]. 

mercredi 10 octobre 2018

TARTINE OIGNONS ROSES, CHèVRE et MIEL

DSC03224

Souvent, le samedi soir, je fais des tartines. Chaudes ou froides, c'est selon la saison. Je ne sais plus où j'ai copié cette recette mais par ses ingrédients, elle m'a tout de suite séduite. Un beau et bon pain de campagne est quand même nécessaire pour donner à ces tartines de la tenue et du rustique. Il faut, environ, un oignon rose par personne. Oignon que l'on fait réduire en compotée avec du beurre, une cuillère à café de miel d'acacia, un tour de moulin à poivre avec cinq baies. En fin de cuisson rectifier l'assaisonnement avec une pointe de sel et réserver. Mettre à four chaud, 200°, les tartines légèrement huilée pour les précuire légèrement. Les sortir au bout de quelques minutes et mettre dessus, la compotée d'oignons, le chèvre, une branche de thym aromatique. Servir avec une salade verte. Voici un diner gourmand, facile à réaliser.

Posté par Armelle-L à 06:37 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mardi 9 octobre 2018

UN LUNDI au SOLEIL à LA FRETTE

IMG_0429

Pour deux jours, nous gardons à nouveau Petit Filou. Hier, il faisait un temps merveilleux, presque chaud. Petit Filou a besoin de se dépenser et Jules a besoin de marcher pour se rééduquer. La Frette sur Seine n'étant pas loin, nous sommes allés nous balader en bord de Seine. 

IMG_0430

IMG_0431

IMG_0437

IMG_0442

IMG_0425

L'été indien, la couleur flamboyante des feuillages sur le bleu vert de l'eau, la douceur de l'air, nous avons vivement apprécié cette petite heure passée à marcher sur le chemin de halage. Petit Filou n'avait d'yeux que pour les péniches qui fendaient l'eau en faisant de l'écume. C'était un joli lundi au soleil de la Frette... et subitement, je me suis posée la question de l'utilité d'un déménagement...

Posté par Armelle-L à 07:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 8 octobre 2018

¤ MONCEAU PREMIER ¤

DSC03948

Voici mon premier gilet Monceau, patron Cosy Little Word avec une prise de vue en terrasse car Monsieur reste lourdement handicapé. En ombre et soleil car le bleu du molleton varie selon l'intensité de la lumière. Ce jour là, le molleton Ma Petite Mercerie était presque trop chaud pour la douce tiédeur de cet après-midi d'automne où nous aurions pu aller nous balader si Jules avait pu marcher. Comble de tout, l'ascenseur était en panne. Ca ne se voit pas sur les photos mais j'avais le moral au ras des semelles...

Gilet Monceau

Sur la photo prise sur un cintre, en intérieur, on distingue bien son vrai bleu pétrole. Modèle aussi simple à vivre qu'à coudre à décliner à l'infini. Je comprends mieux son succès sur les réseaux sociaux. Je dois le dupliquer pour Maman et mes deux filles quand j'aurai reçu les molletons aux couleurs demandées. Du boulot en perspective car Jules en a pour six semaines... enfin cinq, à dater d'aujourd'hui.

DSC03949

Par coquetterie, j'ai ressortie mes anciennes lunettes. Je n'aime pas être photographiée avec des verres qui foncent au soleil. J'ai toujours trouvé ça mal élevé. Pourtant, pour raison médicale, j'y suis obligée. Décidément quelle année... En attendant le retour du printemps, je regarde rougir le jasmin et bourgeonner mon camélia de Noël. Cette seconde semaine avec mon nouveau retraité débute par deux jours, à nouveau, avec Petit Filou. Ensuite, je m'attelle à une petite robe noire en jersey que je vous présenterai, certainement, la semaine prochaine. 

dimanche 7 octobre 2018

GÂTEAU INVISIBLE aux POMMES

dscn6851

A vrai dire, je n’ai pas fait de gâteau depuis longtemps. Mon four est en panne. Il réchauffe mais impossible de faire cuire une pâte levée. Je ne veux pas le changer avant d’avoir trouvé la maison où l’installer. Alors, on fait avec. Je n’ai pas grand chose à raconter à ce blog. Nous sortons peu puisque Monsieur ne peut pas marcher. C’est pour cette raison que je réédite cette recette d’une époque où ce gâteau aux pommes dit invisible était tendance. Je précise qu’il est encore meilleur avec une association pomme et poire.

  • 70 grammes de farine
  • 4 petites pommes acidulées type Reinette
  • 50 grammes de sucre
  • 2 oeufs
  • 20 grammes de beurre (demi sel, c’est meilleur)
  • 15 cl de lait
  • 1 sachet de levure
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • une pincée de sel
  • sucre glace

Mélanger la farine, la levure et le sel. Ajouter les œufs et le sucre puis le beurre fondu. Bien amalgamer avant de diluer le lait. Ca ressemble à une pâte à crêpes un peu plus épaisse. Terminer avec l’extrait de vanille. Réserver. Peler les pommes et les passer à la mandoline pour obtenir de fines lamelles. Les mettre dans un moule à manqué en silicone. Ajouter la pâte. Bien répartir et mettre à four thermostat 180° pendant 40 minutes. Démouler et retourner pour avoir les pommes sur le dessus. Servir frais saupoudré d’un peu de sucre glace. C’est facile, délicieux et de saison.

Posté par Armelle-L à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 5 octobre 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #14#

IMG_0340

Jamais, plus jamais, je n'irai manger une moule-frites chez Léon. Ce n'est pas leur faute car c'était très bon. C'est la faute à pas de chance. A chaque fois que je décide d'aller chez le belge, il me tombe des tuiles sur la tête. Que dis-je ? Ce sont des toitures entières qui dégringolent. Vendredi, c'est tombé en cascade. Mon fils qui devait venir pour l'anniversaire de sa soeur est tombé en panne de voiture. Jules a eu son entorse et on a cru, un moment, son portefeuille perdu. On allait appeler pour faire opposition à sa CB quand il l'a retrouvé. Et puis, cette fuite d'eau mystérieuse dans la salle de bain quand on est rentré du restaurant. 

1PD14

Première semaine de retraite passée cahin-caha. Lundi, mardi, Petit Filou était à la maison avec son joyeux fouillis, ses chansons, ses rires. Mercredi, nous avons mis le cap à l'est pour la contre-visite d'une maison vue au mois de mai que nous n'arrivions pas à écarter de nos pensées et nos projets. Il faisait beau, presque chaud. Sur le chemin du retour, nous avons fait halte chez Mouilleron à la Ferté Gaucher pour savoir quand débuterait la saison des niflettes. Samedi prochain. En attendant, nous nous sommes régalés d'un brownie tout chocolat. Le grand air, ça creuse.

DSC03942

Voici la maison que nous n'achèterons pas. Ce ne sont pas les travaux qui nous arrêtent mais la faisabilité de mise aux normes de la fosse septique. Dommage, elle était encore plus belle sous le soleil d'automne. Pas de fleur, cette semaine, c'est le temps des marrons et je suis à l'unisson. J'ai le moral en berne. Je peine à trouver de nouvelles marques dans mon morne quotidien. La semaine prochaine, si le beau temps signe et persiste, nous ferons une virée éclair en bord de mer pour respirer avant l'hiver. Bon weekend à tous.

mercredi 3 octobre 2018

ANNIVERSAIRE, RETRAITE, FÊTE, etc...

anniversaire C

Un anniversaire, un départ à la retraite, une fête, autant de raisons pour se réunir en famille autour d'une table à la déco très automnale. Ma fille a le chic pour ça. Déco écolo car elle sera transformée en soupe et en gratins. Excellente idée, le plat de tomates farcies pour une si grande tablée. Tout le monde s'est régalé. Le gâteau d'anniversaire maison ainsi que la tarte chocolat sur sablé breton étaient excellents, le champagne, aussi. Nous retournerons en chercher pour les fêtes et visiterons les caves car nous étions pressés la dernière fois. Seul bémol, nos lyonnais absents à cause d'une panne de voiture. C'était un joli dimanche d'automne à la campagne. Au suivant.

Posté par Armelle-L à 07:17 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,