bistrots parisiens
@Antoine Meurant

J'ai découvert le dessinateur parisien, Antoine Meurant, il y a un an, tristement... Tristement car au lendemain des attentats du mois de novembre. Tout de suite, j'ai aimé sa façon de croquer Paris. Les terrasses de nos bistrots parisiens sont souvent à l'honneur de ses dessins si réalistes, si ressemblants. C'est ainsi que j'ai choisi de rendre hommage à toutes les victimes des attentats. Ceux de novembre dernier, de Belgique, de Nice et de partout ailleurs. Un an, c'est court et c'est long. Nous avons repris nos habitudes tout en sachant que le danger reste, sournoisement présent. Dans quelques jours, sur nos zincs, nous fêterons l'avènement du Beaujolais Nouveau. Si je n'aime pas le vin rouge, j'aime l'idée de cette fête souvent amicale autour d'un gueuleton. Levons nos verres et trinquons sans modération comme un pied de nez à tous ces empêcheurs de tourner en rond et surtout, résistons.