demain tout commence

Depuis fin juin, nous n'étions pas allés au cinéma faute de programmation à notre goût dans les salles de notre ville. Par flemme d'aller sur Paris, j'ai donc raté, toujours avec Omar Sy, Inferno et l'Engrenage, film tiré du livre de Jérôme Kerviel. Ce film commence comme une comédie légère et hilarante. Ca débute comme une farce avec le grand rire et l'humour décapant d'Omar Sy au bord d'une plage, dans le sud de la France, et une Clémentine Célarié dépassée par les débordements festifs de son employé pas vraiment modèle. Quand, au petit matin, une jeune femme blonde à l'air fragile et paumée, débarque avec un bébé dans les bras. Une petite fille de trois mois, prénommée Gloria qu'elle abandonnera au bon soin de son "papa". Et pour ce fêtard, tout commence, effectivement, le pire, le meilleur et le pire... La suite de ce film d'Hugo Gelin est belle, tendre et touchante. Je ne vous la raconterai pas. C'est une belle histoire à voir en ces vacances de Noël avec ou sans vos enfants.