mercredi 31 janvier 2018

LA CUCUZZA

cucuzza

Honnêtement, j'ai un avis est très partagé sur cette pizzeria de la rue des Moines à Paris où nous avons fêté l'anniversaire de Jules avec nos lyonnais. La blogo ne tarissait pas d'éloges sur cette adresse et à chaque fois que nous avons voulu la tester, elle faisait salle comble. Cette fois-ci, nous avions réservé via la Fourchette... Et peut-être, est-ce là que le bât blesse car nous avons été reçus comme des chiens dans un jeu de quilles et relégués à l'annexe, c'est à dire une petite boutique à côté où la luminosité était très basse et les tables hautes étriquées, trop petites pour pouvoir déguster de telles pizzas. Car les pizzas sont effectivement exellentes et les desserts, aussi. Pas du dessert préfabriqué comme souvent dans ce type d'établissement mais un baba au limoncello à tomber parterre et le tiramisu, aussi. La planche à apéritif était délicieuse. Donc, je serai tentée de conseiller d'éviter une réservation via la Fourchette à ceux qui voudrait tenter l'aventure italienne dans le 17ème... Nous avons passé, malgré tout, une excellente soirée. 

* La Cucuzza - 14, rue des Moines - 75017 Paris


lundi 29 janvier 2018

LA SEINE au PONT ALEXANDRE III

DSC02028

Chavirée par ce qui s'était passé sous mes fenêtres, la veille au soir, j'ai pris à Saint Lazare, la ligne 13 pour aller voir la Seine sous le Pont Alexandre III. J'avais besoin de me distraire. La brume humide, sur Paris était depuis le matin, tenace et le soleil peinait à déchirer la grisaille. Ce gris parisien qui n'est pas de Payne comme le décrivait si bien, un certain Henry Miller.

DSC02021

DSC02022

DSC02025

DSC02030

DSC02026

DSC02029

DSC02007

Certes, je ne suis pas allée au même endroit que lors de la crue de juin 2016, mais j'ai trouvé la Seine beaucoup moins impressionnante. Seules les péniches dont les quais ont disparu sous les eaux témoignent du niveau du fleuve. A la sortie du métro Champs Elysées-Clémenceau, il y avait foule à photographier cette mouette perchée sur le képi du Général. Le pic est passé, la décrue est attendue mais nous ne sommes que fin janvier et nous devrions nuancer cet optimisme.

Posté par Armelle-L à 06:41 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 28 janvier 2018

TRESSE FEUILLETEE SAUMON et POIREAU

DSC01285

Voici un des mes grands classiques dominicaux, la tresse feuilletée saumon et poireau. Je ne sais plus où j'avais déniché cette recette qui fait toujours son petit effet à table. Je ne suis pas une blogueuse culinaire et je n'ai pas détaillé les étapes pour le tressage de la pâte feuilletée. Je vais tenter de vous donner la marche à suivre avec des mots.

  • 1 pâte feuilletée pur beurre
  • 2 dos de saumon si possible surgelés (le frais rend trop de gras)
  • 1 beau poireau
  • 1cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 pincée de Comté râpé
  • sel et poivre
  • 1 oeuf pour la dorure

Décongele le saumon. Bien l'essuyer avant de le couper en tronçons égaux. Dans une casserole faire suer le poireau avec du beurre et ajouter la crème fraîche. Saler, poivrer généreusement. Etalez la pâte. Aligner en son centre les morceaux de poisson. Le recouvrir avec le poireau et le fromage. De chaque côté ciseler des lamelles jusqu'au bord de la garniture d'environ 1.5cm. Refermer en tressant ces lanières. Dorer à l'oeuf et mettre au four 200° pendant 30 minutes. Servir avec une salade. Simple et festif à la fois.

Posté par Armelle-L à 07:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 26 janvier 2018

L'HEURE BLEUE

DSC01299

L'heure bleue sur Paris, mercredi soir. J'aime cette vue sur la Tour Eiffel qui scintille de tous ses feux alors qu'à ses pieds, les eaux de la Seine ne cessent de monter. Etrange semaine que celle qui s'écoule trop lentement à mon goût. Je m'ennuie ferme et je suis d'humeur bougonne. J'attends du courrier qui n'arrive pas. Serait-il noyé dans la Seine puisqu'elle inonde, aussi, la ville où je vis. Demain, j'irai à Paris. Hélas, je me connais. Je vais rester dans ma zone de confort autour de la Gare Saint Lazare pour faire mes emplettes. Ensuite, je sauterai dans un 66, direction les Batignolles puisque mes lyonnais seront là. Il faudrait que le ciel soit bigrement bleu, condition sinéquanone pour faire de belles photos, pour me pousser à aller voir cette fameuse crue. Affaire à suivre ou pas. Bon weekend à vous.

Posté par Armelle-L à 06:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 25 janvier 2018

Y'A PLUS de SAISON !

DSC01294

J'ai profité, l'autre jour, d'un pâle et rare rayon de soleil pour sortir inspecter ma terrasse. J'ai cru avoir des hallucinations en apercevant dans la balconnière deux minuscules fraises bravant l'hostilité de l'hiver pour mûrir. Le reste, aussi, est au taquet et je redoute comme nombre de jardiniers en herbe ou pas, des gelées tardives au printemps.

quid novi

Alors quid novi en cette fin janvier dans mes plantations ? Le camélia a des boutons. Lui, c'est normal. C'est un sujet hivernal et ce sont ses dernières fleurs avant le mois de décembre. Sur mes deux rosiers, le plus ancien, ce cher Martin des Senteurs est plus frileux que la jeune Lili Marlène déjà très (trop) en avance. Et puis, bonne surprise, la ciboulette repart et j'ai déjà pu en mettre ciselée sur une omelette. Y'a plus de saison, ma pauvre dame !


mercredi 24 janvier 2018

POMMES au FOUR VANILLE et CIDRE

DSC01282

Quand j'ai vu cette recette sur TF1 présentée par Laurent Mariotte, elle m'a de suite séduite. Seule entorse, j'ai utilisé de la vanille en poudre à la place des gousses que je n'avais pas en réserve. Nous avions un fond de bouteille de cidre de Fouesnant à terminer. Ca tombait bien pour essayer ces pommes au four cidre et vanille. Un dessert bon marché qui peut faire grand effet si vous avez des invités.

  • 1 pommes par personne - ici des Canada grises
  • du beurre 1/2 sel
  • de la vanille en gousse ou en poudre
  • du sucre à votre convenance
  • 1/2 verre de cidre fermier
  • quelques amandes effilées

Eplucher et évider les pommes. Couper le fond pour qu'elles soient stables dans le plat à four. Mélanger du beurre à température ambiante avec de la poudre de vanille. Remplir le coeur de la pomme avec ce mélange. Saupoudrer de sucre et mettre au four, thermostat 200° pendant un bon quart d'heure, le temps pour le beurre de fondre et le fruit rendre du jus. A ce moment, verser le cidre et les amandes. Poursuivre la cuisson en arrosant de temps en temps. Quand les pommes commencent à bien dorer, les sortir du four et les réserver au frais. Conserver le jus de cuisson pour arroser au moment de servir. C'est fin et délicieux mais tout à fait, sincèrement, je préfère ma version au salidou...

Posté par Armelle-L à 06:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 21 janvier 2018

MIEUX CONSOMMER, ça SE DECIDE

DSC01987

Parce que mieux consommer, ça se décide, tous les samedis, je vais au marché. Sauf qu'hier, il a plu des cordes toute la journée. Je suis donc allée à Herblay, là où les aveyronnais ont ouvert une halle coopérative où ils vendent des produits issus de leur terroir et d'une agriculture vertueuse. J'ai découvert ce lieu pendant les fêtes. C'est beau, c'est bon et ce n'est pas plus cher qu'ailleurs.

halles aveyronnaises

Cette mosaïque ne vous montre ni leur viande, ni leur charcuterie, ni leur fromage d'une qualité exceptionnelle. J'ai voulu des couleurs pour chasser la grisaille. J'ai acheté des pommes du Limousin, de la salade du Vexin et des yaourts aux marrons des hauts plateaux de la Loire. J'ai fait du repérage en vue de créer un "board", le truc en vogue sur les réseaux sociaux pour l'apéro. C'est pour fêter l'anniversaire de mon aînée et de Jules. Il s'agit de constituer un tableau artistique sur un plateau en bois avec de la cochonaille, du fromages, des fruits frais ou secs, des légumes, etc... Monsieur Gendre, auvergnat du Cantal et cuisinier de profession doit se charger du repas. Ca devrait lui plaire même si ma fille m'a dit qu'on ne mélangeait pas bougnats et cantalous. Tant pis. J'en profite pour lui souhaiter, ce dimanche, un très joyeux anniversaire ! Aux autres, un bon dimanche.

mercredi 17 janvier 2018

ON EST MAL PATRON, ON EST MAL !

DSC01280

Voici une recette de baba au rhum express copiée sur le site du discounter Lidl. J'ai douté avant d'essayer car tout me paraissait trop facile mais quel bonheur, à la dégustation. Bien présentés ces petits babas confectionnés dans mon vieux moule acheté chez Edouard à Provins au temps je vivais dans le coin feront, à l'avenir, le bonheur de mes invités. Recette testée et approuvée par Monsieur.

Pour 4 babas, il vous faut :

  • 75 grammes de farine
  • 2 oeufs
  • 30 grammes de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 5 cl de lait
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 10 cl de rhum (on peut corser l'affaire)
  • 25 cl d'eau minérale gazeuse
  • 150 grammes de sucre en poudre
  • de la crème liquide et du sucre glace pour l'accompagnement

Commencer par séparer les blancs des jaunes. Faire mousser les jaunes avec le sucre et le sucre vanillé. Ajouter la farine, la levure et le lait. Bien amalgamer. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation précédente. Répartir dans de petits moules individuels, ici en teflon. Mettre à four thermostat 180° pendant 20 minutes. Pendant ce temps, préparer le sirop chaud avec l'eau minérale gazeuse, le rhum et le sucre. Quand les babas sont cuits, démouler et imbiber le biscuit généreusement. Réserver au frais. Monter une chantilly au batteur. Dommage, je n'avais pas de poche à douille. Dresser et servir. On peut ajouter du rhum au dernier moment ou laisser l'alcool à discrétion. La prochaine fois, je tente la version avec coulis de mangue ! Oui, on est mal patron, on est mal !

Posté par Armelle-L à 06:14 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 15 janvier 2018

UNE BALADE à MARLY

DSC01958

Dimanche, il a fait miraculeusement beau. J'ai eu envie d'une saine promenade. Le parc de Marly le Roi non loin de chez moi s'est imposé de lui-même pour cette première sortie au grand air de l'année. Les dénivelés du lieu à l'orée de la Forêt de Marly sont parfaits en marche rapide pour le cardio. J'ai fait le voeu que 2018 serait très nature. Voici une bonne entrée en matière.

DSC01959

DSC01960

DSC01961

DSC01962

De plus, ce parc est atypique et les enfants adorent arpenter ce qui reste au sol du fantôme la "résidence secondaire" d'un certain Louis XIV qui non content, d'avoir déjà Versailles s'était fait construire là, un palais pour le farniente. Douze petits pavillons étaient réservés à des invités triés sur le volet. D'où l'expression "Sire, Marly... " des courtisans désireux de passer le weekend dans l'intimité du Roi...

DSC01965

DSC01968

arbres marly le roi

DSC01969

Depuis l'ancienne terrasse du château, la vue sur la vallée de la Seine est prodigieuse. Ce dimanche, elle se perd dans un halo de brume. Des trois bassins, il ne reste plus que le plus grand autour duquel des ifs sont soigneusement taillés par les jardiniers du château de Versailles. Marly, loin des foules, est prisé des familles car les enfants et nos amis à quatre pattes ont quartier libre. Nombre d'arbres sont séculaires et certains ont des racines impressionnantes.

DSC01972

DSC01973

DSC01977

Ces chevaux de Marly sont des moulages de l'oeuvre de Guillaume Coustou par Michel Bourbon. C'est en 1985, à l'initiative de Jack Lang alors ministre de la Culture qu'ils ont pu retrouver leur place d'origine au-dessus de l'Abreuvoir. J'ai vivement apprécié ce bol d'air alors que l'hiver commence à me peser. Vivement la semaine prochaine pour une autre virée si la météo veut bien être clémente.

dimanche 14 janvier 2018

POTAGE LENTILLES CORAIL, CURRY et COCO

DSC01276

Vu ainsi, un potage lentilles corail, curry et coco ne paye pas de mine. Pourtant, c'est un régal. C'est la première fois que j'en cuisinais. Le plus dur a été de réaliser une photo digne de ce potage. Je vous livre ma recette pour quatre assiettes ou deux gourmands :

  • 125 grammes de lentilles corail
  • 2 carottes
  • 1/2 oignon 
  • 1 cuillère à soupe de curry
  • 20 cl de lait de coco (1 petite brique)
  • sel et poivre du moulin
  • un peu d'huile d'olive

Dans une casserole faire chauffer une cuillère d'huile d'olive. Y faire fondre l'oignon et les carottes coupées en petits morceaux. Ajouter les lentilles préalablement rincées à l'eau claire ainsi que le curry. Ajouter environ un litre d'eau et du sel. Faire cuire à couvert environ 25 minutes le temps que les légumes soient tendres. Verser le lait de coco. Poivrer généreusement. Réchauffer doucement et mixer avant de servir. Effet garanti pour le moral et la bonne mine !

Posté par Armelle-L à 07:51 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,