dimanche 25 février 2018

BALADE HIVERNALE au PARC MARTIN LUTHER KING

Parc Martin Luther King

Hier, je suis allée à Paris voir les enfants. Je suis partie sans appareil photo. Trop froid, pas envie. Sauf qu'au soleil, il faisait bon. Alors, j'ai sauté hors du 66 pour couper au travers le Parc Martin Luther King. Pour prendre l'air et me fouetter le sang car, au miroir, je ressemble à un coing. Les enfants jouaient indifférents à la bise. Les canards barbotaient sur des eaux partiellement gelées. La nature est au taquet, prête à s'éveiller une fois ce coup de froid passé. J'aime cet endroit. Hélas, mon téléphone n'est pas un foudre de guerre et ces quelques photos sont plus que médiocres. Tant pis, c'était une balade hivernale au Parc Martin Luther King qui m'a fait le plus grand bien au teint et au moral.

Posté par Armelle-L à 08:05 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


samedi 24 février 2018

MELODIE en SOUS SOL

BHV Marais

A la rubrique, Paris sera toujours Paris et fuck you Madame Hidalgo, je vous propose une mélodie au sous sol du BHV Marais, ce samedi. Un siècle que je n'étais pas descendue dans les entrailles de ce bazar mythique parce que je boudais sa rénovation. Il aura fallu une visite au musée pour que j'aille me garer, là où j'allais autrefois. Remontée sur les trottoirs parisiens via le rayon bricolage et décoration chaleureux à souhait. Quand au rayon peinture et papier peint, je suis tombée en arrêt devant le papier peint à troncs d'arbre que j'ai cherché en vain dans ma banlieue pour habiller ma tête de lit. J'ai renoncé depuis. Il était là à 111€ du rouleau. Oui, je sais, j'ai bon goût. A ce prix, chez Leroy M, je retapisse mon appartement entier... Du coup, je me suis attardée pour feuilleter les catalogues et je n'étais pas seule. J'ai tout de suite imaginé ces panneaux animaliers ou cette african touch dans ma future maison. Du coup, je me suis prise à rêver et cela ne m'était pas arrivée depuis bien longtemps. Alors merci, Paris, pour cette ravissante mélodie du bonheur dans un sous sol, rue de Rivoli... Bon weekend à vous.

Posté par Armelle-L à 06:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 23 février 2018

BULLES...

DSC02146

L'hiver est long et coriace. Moi perso, il me sape le moral. Heureusement, qu'il existe des bulles. Bulles de soleil, bulle de bonheur, comme un samedi après midi à se balader dans Paris. J'ignore tout de ces pompons jaunes photographiés à la vitrine d'un fleuriste, rue Vieille du Temple, entre deux troquets aux terrasses bondées et joyeuses, juste parce que le soleil brillait. Ce que je sais, c'est que plus le temps de la vie avance, plus il faut apprécier, sans réserve et sans modération, ces bulles qui nous aident à planer les jours de grisaille. Ces fleurs à offrir à Nelly pour son bouquet du vendredi et vous souhaiter bon weekend.

mercredi 21 février 2018

LE CHIEN en FÊTE

asia grill

Pour fêter l'année du chien, j'ai voulu tester ce restaurant asiatique dans une zone commerciale à Herblay, non loin de chez moi. A chaque fois que nous passions devant, c'était noir de monde. J'ai eu le flair d'un chien sur ce coup là car nous avons très bien mangé dans un cadre clair, moderne et raffiné. Même les toilettes valent le détour. Buffet à volonté avec un service pour la desserte des assiettes usagées discret, efficace et gracieux. Beaucoup d'habitués. D'habituées dois-je écrire car nombre de vieilles dames qui viennent entre amies et se font offrir un cocktail. Je n'ai pas à me plaindre. A la caisse, on m'a donné à goûter gracieusement, un verre de saké à la rose. Un vrai délice, prompt à me faire digérer tout ce que j'ai mangé, impossible à caser sur cette mosaïque. L'année du chien à bien commencé. Pourvu que ça dure...

Asia Grill 168 - 17, rue René Cassin - 95220 Herblay

Posté par Armelle-L à 06:43 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 20 février 2018

LORA et VALENTIN

DSC02146

Lora de la Maison Victor. J'ai beaucoup hésité à réaliser ce modèle à cause de ma morphologie. J'ai eu la chance de pouvoir télécharger le patron gratuitement et j'avais en réserve ce coupon de jersey noir déniché 1€ du mètre au marché. Je ne prenais donc aucun risque. J'ai, en revanche, beaucoup modifié le patron initial. J'ai zappé les poches, j'ai remplacé les plis du devant de la jupe par des pinces et raccourci le buste d'un bon centimètre. Le haut est en taille 38, la jupe en 40 ainsi que les manches.

Lora dress LMV

La particularité de cette robe, aussi, est d'avoir été surjetée avec la fameuse machine Lidl vendue 159€. Laquelle défraye la chronique. J'y vais ou j'y vais pas ? Voici brièvement mon premier avis. Si je n'ai pas eu de difficulté particulière - il faut quand même un peu de technique - à l'enfilage, j'en ai bavé pour les réglages. Il faut, effectivement, noter dans un carnet, tissu par tissu les bonnes tensions pour chaque fil. Sinon, cela me semble être une machine fiable et efficace. En tout cas, pour l'usage que j'en fais. Il faut bien sur que je me familiarise avec ses multiples fonctions. Ici, il s'agit d'un sujet 2 fils. Je serai amenée à donner un avis plus affirmé dans d'autres billets. En attendant, voici Lora...

lidl surjeteuse

Lora qui aurait du rencontrer Valentin. Hélas, elle était en retard. Elle a donc fêté l'arrivée du chien dans l'horoscope chinois en allant déjeuner, dimanche, dans un restaurant asiatique. Contre toute attente, je suis satisfaite de cette robe et forte de toutes les modifications apportées au patron initial, je vais en faire une seconde, bleu marine. Mais avant, m'atteler à la réalisation d'une petite veste en velours milleraies couleur rouille. Affaire à suivre.


dimanche 18 février 2018

BALADE à L'HÔTEL de SOUBISE

1

Hôtel de Soubise dit Musée des Archives Nationales, sous le soleil de février, samedi après midi. J'ai réussi à trainer Jules voir cet expo "dessiner pour bâtir" sur le même thème que celle que j'avais vue, il y a dix ans, au Musée Carnavalet. Ou comment, les architectes au temps des rois, d'Henri IV à Louis XIV, travaillaient, engendraient de grands projets et maîtrisaient "l'art" de bâtir avec des outils rudimentaires.

2

3

6

C'est dans cet hôtel particulier, au coeur du Marais, que se tient cette exposition. Les photos étaient interdites. Parmi les visiteurs, nombre de professionnels du bâtiment, curieux et médusés, comme nous, de découvrir tous ces plans, esquisses, croquis à main levée, perspectives à l'encre et au lavis. Des documents manuscrits, contrats d'apprentissage, appels d'offres, devis, budgets prévisionnels, attestent du grand sérieux de ces gens là. Salomon de la Brosse, Le Vau, Mansart et quelques autres ont dessiné, aussi, cadre et déontologie d'une profession telle que nous la connaissons, aujourd'hui. Difficile de résumer sans support par moins de deux cents documents dont certains sont d'une nature exceptionnelle. 

7

8

9

10

11

Dans le prolongement de la salle des gardes où se tient l'expo, nous découvrons les anciens appartements, un peu malmenés, de Marie de Guise ainsi que de nombreux documents historiques tels, le testament olographe de Louis XIV, la dernière lettre de Marie Antoinette ainsi que ce carnet appartenant à sa dame d'atour avec ses échantillons d'étoffes. Nous ressortirons par la rue des Quatre Fils pour aller acheter du cidre au Breizh Café, rue Vieille du Temple en vue d'une crêpe partie familiale, mi-mars. C'était une chouette après midi.

vendredi 16 février 2018

CHIENNE D'ANNEE !

2018 annéé du chien

Ouf ! Le coq cède sa place, aujourd'hui même, au chien de terre dans la ronde de l'horoscope chinois. Le chien de terre occupera l'intendance jusqu'au 4 février prochain. Le chien est réputé loyal, docile et fidèle. Attention, il pourrait montrer les crocs avec ceux qui se montreront imprudents. Je suis buffle et j'ai lu que les douze mois à venir ne seront pas si faciles mais que j'aurai de grandes opportunités de changement. Je vais devoir être attentive à ne pas trop dépenser mais cette notion est déjà acquise. Souhaitons donc la bienvenue à ce toutou et à la nouvelle lune qui devrait nous apporter un peu de répit sur le front météo pour le weekend. Belle année du chien et bon weekend à tous.

Posté par Armelle-L à 07:02 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 14 février 2018

J'AIME PAS L'HIVER, J'AIME PAS la NEIGE !

1963

J'aime pas l'hiver, j'aime pas la neige et ce n'est pas nouveau puisque me voici en 1963 en train de hurler que je veux rentrer à la maison. Maman a beau tenter de me consoler en faisant un bonhomme de neige, il parait que rien n'y fera. Nous voici dans la forêt de Fausses-Reposes en lisière de Versailles. C'était le grand désert blanc à cette époque là. De nos jours, les gens branchés y font leur jogging, l'oeil rivé à leur smartphone où ils contrôlent leurs performances et les calories brûlées. Petit Filou va mieux. Il aurait eu un malaise vagal du nourrisson. N'empêche, ce n'est guère rassurant. J'ai hâte au printemps car toute cette vilaine grisaille me (nous) pèse au moral. Mon père aimait faire des photos. Il a une mine de diapositives 50's, 60's, 70's qu'il serait bon de numériser. J'ai vu sur le catalogue Lidl qu'ils allaient mettre en vente un appareil à cet usage. Je ne sais pas ce que ça vaut mais j'ai envie d'essayer. C'est un devoir de transmission pour Petit Poucet, Petit Filou et ceux qui, peut être, suivront. Bonne fête à tous les amoureux puisque c'est la Saint Valentin.

Posté par Armelle-L à 09:19 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 13 février 2018

TROIS ou QUATRE CHOSES [2]

3 OU 4

Ce billet aurait pu s'intituler le yin et le yang à l'image du contraste des couleurs entres ces trois photos, à l'image de mon humeur, aussi, qui peut passer du rire au spleen, le plus sombre, en une seule journée. La semaine a mal commencé. Je n'aime pas cette semaine médiane du mois de février. Elle n'apporte jamais de bonnes nouvelles. Elle a commencé sur la chapeaux de roue avec l'hospitalisation de Petit Filou. Il est rentré à la maison sous surveillance. Trois ou quatres choses avec cette pie, dans la neige, sur le toit de l'immeuble en face, ce cake au citron servi "on the rocks" sur ma terrasse et cette jolie tasse bleue dans un bistrot parisien. J'ai hâte à vendredi car le chien fidèle et loyal va prendre la rélève du coq chiant et arrogant dans l'horoscope chinois. Il faut bien se motiver comme on peut...

Posté par Armelle-L à 07:49 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 12 février 2018

A DROITE, A GAUCHE

1

Théâtre encore, ce matin. Hier, nous sommes allés voir cette pièce signée Laurent Ruquier au Comédia, boulevard de Strasbourg. Oui, certes, elle est passée samedi soir à la télé mais, c'était le cadeau d'anniversaire de Jules, de la part de notre aînée. En marge, écrire que la station de métro Strasbourg-Saint Denis est de plus en plus mal fréquentée et que nombre de jeunes filles y sont, en toute quiétude, importunées par une faune inquiétante même en plein après midi... Sans commentaire.

2

3

4

Nous ne connaissions pas cette salle très art déco. Elle est très confortable et nous avons vivement apprécié cette pièce où il est question de politique. Francis Huster, au sommet de son art, y joue le rôle d'un intellectuel de gauche fortuné face à Paulo, chauffagiste de son état, venu réparer sa chaudière. Régis Laspalès est plus vrai que nature. Tout y passe. Tous les travers de notre société jusqu'aux tableaux de Soulages trop abscons pour le commun des mortels. On rit du début à la fin et on applaudit, souvent, très souvent à droite comme à gauche ! Nous avons passé un excellent moment.

5

En venant, j'ai croisé Félix sur le parvis de Saint Lazare. Cette fois-ci, nous étions en voiture et garés non loin. Nous évoquons cette polémique créée par un certain Julien Denormandie, secrétaire d'état, qui estime le nombre de SDF à Paris à une cinquantaine. Cela fait longtemps que le garçon ne s'est pas baladé dans la capitale. Rien que là, autour de ce chat, nous en comptons plus de dix. En allant vers Havre Caumartin, nous constatons que la belle image du commerce chic parisien est entâchée par les entrées de magasin jonchées de sacs de couchage et de cartons. Et puis, cette faune autre que ce chat dissuasive de prendre les transports en commun. La réponse se trouvait dans la pièce, justement, dans la bouche de Paulo... Trop de laxisme et de complaisance de nos gouvernements, des décennies, durant...