mercredi 28 mars 2018

MON FAR aux PRUNEAUX

On dit que les cordonniers sont les plus mal chaussés. C'est vrai, aussi, en matière de far breton. Celui de ma mère déchire, celui de la tante de Monsieur était une tuerie. Les deux m'ont donné leur recette. Pas les mêmes car en Bretagne, il y ceux du Nord et ceux du Sud. Maman est de Pleyben dans le Finistère et Tante Thérèse de Vannes dans le Morbihan. N'empêche, jamais réussi à réussir, ni l'un, ni l'autre. Un malin korrigan se jouait de moi, peut être... Il aura fallu attendre que Julie dévoile sa recette dans ses célèbres... [Lire la suite]