Confitures fraises rubharbe

Rouge, comme cette première cuvée de confitures fraise et rhubarbe. Cuvée dite royale car, en sortant du restaurant, dimanche dernier, sur le marché Notre Dame à Versailles, on remballait et on bradait les fruits au kilo. J'avais envie de fraises et j'ai négocié dur. Une vraie marchande de tapis. J'ai fait deux fois le tour du carré pour emporter un bon kilo de gariguettes et une botte de rhubarbe pour 5€. Impeccable pour ouvrir le bal de la saison des confitures. Pas un seul fruit n'était abimé et j'ai eu de quoi remplir cinq petits pots. Elles sont vraiment délicieuses et se marient à merveille avec des petits suisses ou du fromage blanc. Sur des tartines, on sent derrière le parfum de la fraise, la petite pointe acidulée de la rhubarbe. Une vraie réussite. La suite, à présent. Ce sont mes enfants qui vont être contents ! Je précise que mes lyonnais m'ont donné un sac entier de pots vides... à remplir... Bon dimanche à vous.