DSC03033

Lundi soir, nous sommes arrivés à bride abattue à Versailles après le travail de Monsieur. Nous avons diné d'une salade en Tupperware sur le tableau de bord de la voiture pour être bien placés dans le choeur de la Cathédrale Saint Louis. C'est aussi ça le Mois Molière et les versaillais sont des gens très organisés quand il est question d'art et culture. On pique-nique volontiers, debout en battant le pavé des Grandes Ecuries !

DSC03038

DSC03042

Jean-Pierre, organiste en chef à Versailles depuis 46 ans, toujours aussi passionné par son art et notre belle histoire de France nous annonce le programme et le pourquoi, ce concert se tient dans le "coeur" de l'édifice. Le Grand Orgue Historique est malade. Maladie de nos temps modernes. Ses éléments collés à la colle de poisson par nos ancêtres en 1759 ont été "révisés" en 1989 pour le bicentenaire de la Révolution. Révision à la colle vinylique qui a failli le rendre muet à tout jamais par des émanations acides. Il s'en sort car il officie tous les  jours et qu'on a détecté à temps son mal. Il est en réparation jusqu'en 2020 chez un grand facteur de Strasbourg. La Cathédrale d'Orléans connait le même triste sort.

concert st louis

DSC03050

C'est donc le second orgue de choeur datant, lui, de 1880 qui a pris le relais, le temps que l'on répare les outrages faits à son grand frère. Concert plus intime avec à la manoeuvre, le talentueux  Francis Vidil, professeur au Conservatoire de Versailles. Il parait timide. C'est pourtant un virtuose de réputation mondiale avec à son actif plus de 2000 concerts. Spécialiste de l'improvisation, il passe allègrement de Bach à Satie en passant par un générique de James Bond et Claude François. On imagine mal ce registre joué sur grand orgue. Magique et prodigieux.

Et puis, en clôture de spectacle, cette voix tombée des cintres, miraculeuse, sous ces voûtes sacrées, pas même inscrite au programme de la soirée, pour un Ave Maria qui saisit un public pourtant averti au point que tétanisé, il a du mal à réaliser au moment d'applaudir. Rassurez-vous, cette belle et mystérieuse inconnue a été rappelée par des battements de pied comme dans un concert pop, ensuite. Versailles a encore réussi à m'émerveiller.