DSC02789

J'ai tenté de dissuader mes invités en invoquant la fournaise de mon appartement. Ca aurait pu marcher car mes parents sont âgés et il y a des bébés. Mes lyonnais venaient même d'Alsace où ils s'étaient rendus la veille à des obsèques. Que nenni, tout le monde a répondu présent et, c'est par 30° que je me suis arc-boutées à la préparation de mes salades composées et que Jules a assuré, en terrasse, la cuisson des grillades.

bbk

En revanche, j'ai renoncé à repasser cette nappe achetée en février chez Françoise Saget pour une crêpe party annulée à cause des problèmes de santé de Jules. En total freestyle, j'ai acheté de la vaisselle en carton chez Gifi. Par contre, il nous a fallu des idées de génie pour tenir tout au frais car notre frigidaire s'il est grand pour deux est trop petit pour douze à table. Au menu, brochettes poulet-citron, traditionnelles chipo-merguez, travers de porc à la texane. Ceci accompagné de salades composées, de chips, de melon et en dessert, des glaces pour tenter de nous rafraîchir. 

DSC02783

Nous avons passé une bien belle soirée en extérieur avec une petite bise tiède venue de l'est. Petit Poucet et Petit Filou se sont bien éclatés, le plus petit faisant faire les bêtises par le plus grand... qui s'est fait, injustement, disputé. Prochaine réunion de la famille au complet, chez nous, dans quelques mois, si tout va bien, pour une pendaison de crémaillère dans une maison à la campagne équipée d'une cuisine digne de ce nom car si j'ai une belle terrasse avec vue sur la Tour Eiffel, mon coin kichnette mesure en tout et pour tout, deux mètres carrés. Pas évident, dans de telles conditions, de cuisiner pour une famille nombreuse !