DSC03040

Aujourd'hui, je vous invite à aller plus haut, dans le Mercantour, tout au long du Var jusque sa source. Ca matin là, la chaleur était accablante dans l'arrière pays niçois et nos hôtes nous ont proposé une balade en montagne, histoire d'aller y quérir un peu de fraîcheur. J'étais un peu anxieuse car je souffre d'une forme de mal assez oppressant quand ma ligne d'horizon forme à la verticale un mur de pierre devant moi...

DSC03049

DSC03045

DSC03050

DSC03056

Notre hôtesse, randonneuse aguerrie et avertie en ces milieux, pour moi, hostiles m'a rassurée et expliqué comme faire pour apprécier ce paysage d'une beauté à couper le souffle, surtout quand la pierre devient rouge. Nous étions à deux voitures. Les enfants nous suivaient mais s'arrêtaient pour faire des photos. Les deux mamans étaient suppliantes auprès du chauffeur pour ralentir et attendre nos deux "chérubins"...  Je profite de cette flore typiquement montagnarde pour offrir ces modestes fleurs à Nelly pour son bouquet du vendredi [294]. Et voyez-vous contre toute attente, j'ai adoré cette journée !

valberg

C'est ainsi que nous sommes arrivés à la station de sports d'hiver de Valberg (Alpes Maritimes) située à 1673 mètres d'altitude. Il faisait doux et bon. Seulement 24°, température parfaite pour un déjeuner à la terrasse d'un chalet-restaurant. J'ai adoré mon lapin et ce sablé aux figues. Ma belle fille aurait bien fait un tour ou plusieurs de luge d'été. Sauf que... Ces messieurs piaffaient d'impatience. Il fallait être à 17 heures tapantes devant la télévision pour voir jouer ces satanés bleus ! La peste soit du football. En tout cas, j'ai renoué avec la montagne et j'ai derrière la tête des idées de séjours en altitude pour quand Jules sera enfin à la retraite !