brie

La Brie, le Brie, ce cher Grand Morin, les niflettes à la Toussaint, la confiture de fraise maison, les fleurs au jardin. Cette lectrice de mon blog depuis tant d'années et moi-même avions tant à partager qu'il était évident que nous devions, un jour, nous rencontrer au-delà de l'écran de nos ordinateurs respectifs. C'est ainsi que nous avons partagé un déjeuner estival et champêtre, au fond de son superbe jardin avec vue sur le Grand Morin, tranquille, en cette saison. Le temps a passé vite à papoter de choses et d'autres. Le soleil se couchait, incandescent, sur le pays Briard quand nous avons repris la route pour Paris. J'espère trouver vite une maison pour rendre à cette amie son invitation car je n'imagine pas, un instant, la convier dans ma banlieue. Du reste, ce matin, nous voici repartis, cap à l'est, pour visiter deux biens très différents. Ne dit-on pas que les voyages forment la jeunesse ? Bonne journée à tous et merci pour votre fidélité à ce blog !