DSC03611

Si vous me suivez depuis longtemps, vous connaissez mon attachement au Grand Morin, maintes fois photographié à Crécy la Chapelle dite la Venise Briarde. Cet enfant terrible de la Brie, torrent de plaine fougueux parfois, joyeux le plus souvent, fait partie depuis belle lurette de mon paysage. Il m'a toujours enchanté, allez savoir pourquoi ! Il prend sa (ses) sources à Lachy en Champagne avant de dévaler 118 kilomètres pour se jeter corps et âme dans la Marne qui, dans ses eaux profondes l'entrainera jusque Paris.

DSC03613

DSC03614

DSC03617

Un bail que je n'étais pas venue me promener à Lachy. J'ai toujours adoré cet endroit où, entre les ronces et les mûriers en amont du village, on entend gazouiller, le bébé de rivière. Plus bas, dans le bourg à côté de ce lavoir, il devient comme un jeune chiot. Plein de vie, il s'ébroue et fait déjà parler de lui. En parlant de chiot, le boxer anglais de ma fille a pris son premier bain d'eaux vives précisémment là. Bien baptisé, on dirait puisque ce chien devenu vieux avec toutes les fragilités de sa race conserve allant et tonicité.

DSC03618

DSC03619

DSC03609

DSC03608

On dirait que sur les arbres, aussi, le philtre de jouvence agit car c'est la première fois que je remarque les arbres remarquables qui jalonnent les rives. Retour aux sources.  Jules en a fini, enfin, aves ses vélléités de départ en Bretagne. La Bretagne, en touriste pour moi. Je ne m'imaginais pas y vivre du tout. Hier, nous avons visité une maison, dans le coin, ci-dessus, aux accents "très versailles" dont nous faisons une contre visite demain avant de partir en vacances. Pour nous, le philtre serait plutôt ce "petit vin de pays" à la renommée sans limite appelé Champagne puisqu'il s'agit d'une maison de vigneron... Affaire à suivre à la rentrée ! Photo ci-dessus de la charmante école des filles du village située rue des sources comme il se doit.