creche

Quatrième et dernier dimanche de l’Avent. Bientôt Noël avec cette crèche et ses santons. Santons de Provence authentiques, cadeau de mes parents, il y a longtemps qui n’ont servi qu’une seule fois. L’année qui avait suivi a été si désastreuse que j’ai, par superstition, renoncé à faire une crèche. Cette année, je me suis lancée. Ce qui ne m’empêche pas de regarder cette scène de la Nativité avec un peu, beaucoup de circonspection. Si tout va bien, l’année prochaine, je vais devoir songer à acheter quelques sujets féminins car la parité homme-femme est nullement respectée. Marie se sent bien seule. Beau Noël à tous.