jeudi 17 janvier 2019

Versailles, un jour d'hiver

DSC04339

Mercredi, miraculeusement, le soleil de janvier s'est montré timide. J'ai bousculé Jules pour que nous allions marcher et, surtout, prendre l'air à Versailles. J'avais des emplettes à faire à la boutique cadeaux de la Petite Venise et, derrière la tête, une envie de chocolat chaud. Nous sommes entrés par la Porte Saint Antoine où on peut se garer gratuitement et avons marché jusqu'au Grand Canal

DSC04342

DSC04345

DSC04346

Versailles, un jour d'hiver, insolite sans un seul touriste sur la ligne d'horizon. Nous n'avons croisé que quelques rares élégantes en train de courir. Et moi de pester que si j'habitais ma ville, je pourrai certainement perdre du poids plus facilement. Les moutons dans la Grande Prairie étaient sereins et tranquilles. Quant au Temple de l'Amour, il ne semblait nullement souffrir de silence et de solitude.

DSC04354

IMG_0835

Si je suis passée souvent, je n'avais jamais franchi le seuil de la Flotille, brasserie située devant l'embarcadère du Grand Canal. Il ne faisait pas très chaud et j'ai poussé Jules pour entrer boire un chocolat. Il est évident qu'en cette mi janvier, l'accueil a été courtois et agréable. Le lieu est vraiment cosy et sympathique. Nous nous sommes fait la promesse de revenir pour y déjeuner, au printemps, quand alentours les magnolias seront roses.

DSC04358

DSC04362

DSC04364

DSC04366

Via le Tapis Vert, nous sommes remontés vers le château. La vue du Grand Canal baigné d'une lumière hivernale propre à Versailles est toujours aussi belle. Seul bémol, Latone m'est apparue grise et moussue. Plus rien à voir avec celle qui avait inauguré le bassin rénové, il y a quatre ans. La copie serait-elle plus fragile que son original à l'abri de la galerie des moulages ?

DSC04368

DSC04371

Nous sommes, ensuite, redescendus vers le Bassin de Neptune avec un détour par le Bosquet du Théâtre d'Eau que Jules n'avait jamais vu. Bien entendu les boules en verre de Muranon de Jean-Michel Othoniel sont plus belles sous les soleil et quand elles sont en eaux. A revoir aux beaux jours.

 

DSC04373

DSC04375

Puis, nous avons rejoint la sortie en longeant la prairie côté Trianon Palace. Comme au temps de mon enfance, on y voir chèvres, boucs et bouquetins. On se croirait très loin de Paris, à la campagne. Les enfants sont ravis, les adultes aussi. Nous avons fait une belle et saine promenade comme je les aime tant.