IMG_0970

C'est elle qui, la semaine dernière, m'a jetée sur les chemins de traverse. Il faisait beau, ça tombait bien. Elle était tombée comme un cheveu pour la soupe de mes idées toutes faites en matière de recherche immobilière via une annonce aléatoire proposée par Google qui, à force, de me voir chercher savait que cette maison avait tout et plus pour me séduire. Une maison de famille qui respire la joie et les rires, une véranda avec des vitraux de couleurs pour les petits déjeuners et ses six chambres désservies par deux escaliers, configuration parfaite pour ce projet de chambres d'hôtes qui me trotte dans la tête afin de conserver une vie sociale.

maison du lac

IMG_0973

Tout et plus, puisque située dans une "station balnéraire" en bordure de lac qui accueille à l'année compétitions, marathons et triathlon. A l'étage, derrière une jolie verrière, un atelier d'artiste avec des placards menuisés, idéal  pour loger mon antre à cousettes. Elle avait tout sauf l'Aube qui passe et caracole au bout du terrain. Terrain de quelques 4000m² compartimentés entre roseraie, jardin de curé et de simples et prairie "inondable". Le risque existe. Il est infime mais bien là, surtout au regard du dérèglement climatique. Cette maison n'est pas même humide et le sublime parquet en chêne de son salon en atteste. Oui, mais voilà, j'ai la trouille et je me bats avec moi-même. Il est temps que Google me propose un autre bien à la hauteur de mes rêves et de mes ambitions...