samedi 30 mars 2019

Deux ans

2 ans clément

Je me souviens si fort du jour et du moment où j'ai pris cette photo, il y a deux ans en allant chez Lidl pour tuer le temps. Etrange promenade pour un jour de printemps que d'aller chez Lidl dans ma banlieue. Les yeux rivés à mon téléphone, j'attendais le top départ d'une nouvelle aventure avec un second petit fils né ce jour là, à l'heure du goûter. Je me souviens encore de cette première photo reçue sur mon portable. Montant cette rue encore tranquille, il y a deux ans, au milieu d'anciennes usines à l'abandon, ces pommiers en fleur. Insolite, bucolique et charmant. L'an dernier, je suis repassée, sous la pluie, à la même époque. Les pelleteuses faisaient rage. On abattait les vieux murs pour laisser place au béton. Cette rue tranquille a perdu tout son charme d'antan. Les usines et les pommiers ont laissé place à des résidences toutes plus impersonnelles les unes que les autres. Cependant aujourd'hui, je suis heureuse de souhaiter un très joyeux anniversaire à Petit Filou. Deux ans déjà, je n'en reviens pas !

Posté par Armelle-L à 07:53 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


vendredi 29 mars 2019

Balade à Dampierre en Yvelines

DSC04576

Hier, nos pas nous ont menés dans la Vallée de Chevreuse, à Dampierre en Yvelines. Et me voici au coeur de l'actualité puisque ce château ayant appartenu à la famille de Luynes, après travaux, va rouvrir ses portes au public dès demain. Ce qui me navre, c'est d'apprendre que la célèbre famille du Duc de Luynes, favori de Louis XIII a vendu son âme à la famille Mulliez. Son nouveau propriétaire voit grand, trop grand peut-être pour son nouveau joujou quand on apprend que la grande distribution n'a plus le vent en poupe.

DSC04578

DSC04588

DSC04580

DSC04584

DSC04587

DSC04590

Ce château est un bijou dont l'architecte n'est autre que Jules Hardouin-Mansart. De style classique, il date de 1675. Il se situe dans le charmant village de Dampierre en Yvelines. Autrefois, du parking en contre-bas de l'église, on pouvait admirer et photographier les jardins du château. La sente a été bouchée. Il faudra, désormais, en passer par la machine à cash de Jacky Mulliez alias Monsieur Kiloutou. On se console en se disant que pour une fois, ce n'est pas un prince du pétrole qui a raflé la mise et que ce nouveau châtelain se fait épauler par Pascal Thévard, directeur de Chambord ainsi que d'un éminent architecte des monuments historiques. J'espère de tout coeur que la famille du mignon de Louis XIII conservera sa "maison mère" à Luynes, en Touraine, belle bâtisse visitée avec bonheur, il y a quelques années.

mercredi 27 mars 2019

Noces de diamant au Chapeau Gris

DSC04574

C'est au Chapeau Gris, rue Hoche, que mes parents nous avaient conviés à fêter leurs 60 ans de mariage. Ce restaurant est à Versailles depuis près de 150 ans. Du Chapeau Gris, je ne connaissais que ses cheminées d'extraction car ma grand-mère habitait l'immeuble sur la place Hoche juste derrière. Elle avait milité dans les années 70 avec les copropriétaires des immeubles ayant leur cour sur le restaurant pour qu'il se mette aux normes. J'avais conservé de ce lieu pourtant réputé cette image très réductrice.

le chapeau gris

Nous étions à l'étage dans une salle privatisée dédoublée en cas de mariage. Le cadre est agréable, très versaillais avec ses poutres, ses lambris et ses volets intérieurs. Le lieu aurait été ancienne forge et tient son nom des chapeaux gris que les cochers oubliaient en reprenant leurs montures bien ferrées. Nous avons pioché dans une carte variée de cuisine traditionnelle. J'ai opté pour des crevette sur une salade de mâche car j'ai craqué sur une tête de veau sauce gribiche savoureuse. J'aime bien ces plats anciens qui ravigotent et qu'on ne sert plus guère à présent. Au dessert, mes parents avaient commandé un vacherin qui a eu beaucoup de succès. Café et mignardises pour terminer un beau repas de famille. Le suivant sera en l'honneur de Petit Filou qui fête ses deux ans...

DSC04564

J'ai raté mes photos et j'attends celles de meilleurs photographes que moi. Sinon, voici les jeunes mariés qui ont fait le pari de fêter dans dix ans leurs noces de platine... Affaire à suivre par conséquent !

lundi 25 mars 2019

Ver(t)sailles - Puzzle #19#

puzzle

Hier, nous avons fêté les noces de diamant de mes parents à Versailles. J'en ai profité pour faire mon marché, la soudure avant mon déménagement. Je n'avais pas fait mes emplettes dans la ville royale depuis Noël et j'ai trouvé du changement. Le ver(t)saillais est devenu bio à l'excès. Il délaisse tous ces petits producteurs qui, vaillaimment, l'ont nourris lui et ses parents depuis plusieurs décennies au profit d'autres, néo-versaillais, estampillés bio exclusivement. Car là est le sésame, désormais, sur le marché Notre Dame. Il faut être labellisé vert et bio à l'image de cet étendard. Ceci au point que j'ai pu me ravitailler rapidement là où, il n'y a pas si longtemps, on faisait la queue. Ceci a une incidence sur ce marché classé plus beau d'Ile de France, il y a un an. Certains carrés se clairsèment, la gouaille disparait au profit d'étals bio, bobo's, le tout dans une atmosphère trop asseptisée à mon goût. Quelques images, malgré tout, pour entamer ma dernière semaine avant de lever l'ancre vers de nouveaux horizons.

dimanche 24 mars 2019

Tarte au citron - Laurent Mariotte

DSC03704

J'aime les recettes Laurent Mariotte parce que la cuisine de chef est devenue trop "chichiteuse" à mon goût. Je n'aime pas l'idée de me prendre la tête pour recevoir famille et amis. Cette tarte au citron simplissime à réaliser est du meilleur goût et tous les gourmands tomberont d'accord sur sa saveur bien citronnée et son onctuosité au-dessus d'une pâte sablée Pierre Hermé dont je vous ai déjà donné la recette. On peut, bien entendu, ajouter la meringue. Je ne suis pas trop fan. Je préfère la tarte au citron nature.

  • 1 pâte sablée préparée et précuite à l'avance
  • 100 grammes de sucre en poudre
  • 10 grammes de Maïzena
  • 2 oeufs
  • 1 citron jaune et 1 citron vert
  • 50 grammes de beurre

Battre les oeufs, le sucre et ajouter la Maïzena. Chauffer le jus d'un citron jaune et d'un citron vert avec  une partie de leur zeste. Cette préparation est donnée pour un  petit moule à tarte ou un moule rectangulaire. Filtrer au-dessus du mélange oeufs-sucre-maïzena et mettre sur feu doux jusqu'à épaississement. Incorporer le beurre au pied mixer. Garnir le moule sur le fond de tarte et mettre au frais deux heures au moins. Zester du citron vert avant de servir. Succès garanti car ça déchire.

Posté par Armelle-L à 07:46 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 22 mars 2019

Le Mystère Henri Pick

le mystère henri pick

Dès que j'ai vu la bande annonce de ce film, je l'ai programmé à mon agenda. Ceci d'autant que j'avais lu le livre de David Foenkinos. Et puis pour Fabrice Luchini tellement brillant quoiqu'il fasse. Ca se passe en Bretagne. Ainsi, nous restons dans notre thématique de printemps. Trop heureuse d'avoir pu aller le voir au Figuier Blanc d'Argenteuil. Je vous jure que ce petit cinéma va me manquer terriblement. Honnêtement, contrairement aux autres titres de cet auteur, j'avais conservé un avis un peu tiède de ce roman. Le film, en revanche, m'a emballé. Il faut dire que Luchini a l'art de transformer un roman de gare en chef d'oeuvre et il s'en donne à coeur joie dans son rôle de critique littéraire très "attachiant". On vogue entre paysages bretons d'une beauté à couper le souffle à un Paris intellectuel rempli de suffisance avec bonheur, Luchini alias Jean-Michel Rouche servant de pont dans sa quête de la vérité sur le mystère Henri Pick. J'ai passé un excellent moment cinéma. C'est un film que je reverrai avec grand plaisir quand il sera diffusé à la télévision.

Posté par Armelle-L à 07:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 21 mars 2019

Noces de diamant

21 mars 1959

En ce premier jour du printemps, mes parents fêtent leur 60ème anniversaire de mariage ou noces de diamant. Ci-dessus sur dans la salle des mariages de la mairie de Versailles et sur le parvis de la cathédrale Saint Louis. Maman portait une robe courte, modèle Jacque Fath reproduit par une copine à elle, ancienne petite main chez ce grand couturier. La robe courte était à la mode en cette fin des années 50. Mes cousines étaient demoiselles d'honneur. Je leur souhaite encore beaucoup d'années de bonheur à deux entourés de leur joyeuse tribu. Nous fêterons tout ça en grand et en famille dès dimanche.

mercredi 20 mars 2019

Le printemps c'est quoi, c'est comment ?

03

Avec ce printemps trop hâtif pour être vécu pleinement on est en droit de se demander si nos petits enfants, un jour, ne nous poseront pas cette sordide question, le printemps c'est quoi, c'est comment ? Le printemps ne ressemble plus à celui de mon enfance. Parcourant de vieilles photos, j'ai pris conscience que chaque année, la nature prenait de l'avance sur cette saison. Autrefois, début mai, quand je fêtais mon anniversaire, il y avait des tulipes. Il y a belle lurette qu'elles sont fanées, à présent, quand arrive le mois de mai. Le printemps, cette année, me déçoit. Il s'en enflammé dès février et c'est à peine si on a pu profiter de sa floraison. Début mars, la pluie revenue, tout était déjà flétri. Pour l'honorer quand même voici un arbre en fleurs sous le ciel bleu de Paris. Beau printemps malgré tout. 

Posté par Armelle-L à 07:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 18 mars 2019

Marin d'eau douce

dsc04506

Marinière, première de la saison, dans un patron Burda Easy et un tissu dit sweat d’été marine et ocre, Tissus.net. Couture vite faite, bien faite avec un patron et un tissu agréables et faciles à travailler. Je n’ai aucun mérite sur ce coup là. Marinière parfaite portée seule ou sous mon dernier gilet Monceau.

marinic3a8re-bleue

Je devais faire ce shooting en bord de mer. Hélas, la météo a été contre moi. Je n’ai pas quitté le manteau. Trop de vent violent, trop de bruine. Du coup, cette marinière conserve son caractère made in banlieue pour un look de marin d’eau douce. Ultime floraison sur ma terrasse avec ces tulipes Pinocchio qui ne tarderont plus à s’épanouir et mon hortensia déjà au taquet. Nous avons du commencer à faire le ménage dans nos jardinières en prévision du déménagement. Bonne semaine à vous. Pour nous, elle sera chargée et charnière.

Posté par Armelle-L à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 17 mars 2019

¤ Un Hiver Flamboyant ¤

DSC04484

Pour une fois, je suis dans le coup ou, dans le vent au propre comme au figuré, ceci disant. Cette expo en plein air, au grand air, in situ sur les murs de ce petit village des Côtes d'Armor, j'en avais entendu parler à la télé. J'avais trouvé ça chouette sans même imaginer que j'irai visiter une maison dans un lieu dit rattaché à cette petite commune de la Bretagne profonde quelques jours plus tard.

DSC04487

hénon 1

DSC04496

hénon 2

DSC04491

DSC04488

Pour la maison, j'ai laissé tomber car terriblement isolée au milieu des vents hurlants et de nulle part où j'aurai certainement plus que flippé dès la nuit tombée. Pour l'expo, malgré les bourrasques et la bruine, j'ai vraiment adoré cet ¤ Hiver Flamboyant ¤ signé Alain Thomas, peintre du cru, chef de fil de la peinture "naïve primitive". Je vous laisse admirer quelques unes de ses toiles tout autour les murs de l'église et sur les pignons des maisons du bourg de Hénon. C'est juste innovant, original et terriblement plaisant dans toute cette grisaille de fin d'hiver ou d'avant printemps.

Posté par Armelle-L à 07:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,