DSC05008

D'abord, il y a lui, le pigeon parisien, le voisin le plus bruyant de cet immeuble avec fenêtres sur cour et vue sur les toits de Paris. Il roucoule du matin au soir, indifférent à notre présence. Heureusement qu'il est là car il arrive que même en plein Paris, le silence soit étourdissant. Non, je ne plaisante pas.

DSC05010

DSC05011

IMG_1412 (2)

IMG_1414

DSC05012

Vues du dehors, ces façades en retrait qui ne paient pas de mine cachent de coquets appartements à l'image de celui de cette dame élégante que j'observe depuis près de dix ans, depuis que mon fils a acheté ce petit deux pièces cosy. J'aime compter les perles de la corniche du plafond non pas pour m'endormir car, débarquée là lestée d'une dette colossale de sommeil, je fais des nuits paisibles et complètes. Je fais retraite dans un silence quasi monacal et j'entretiens ma ligne en montant les six étages sans ascenseur auxquels je me fais plutôt bien. Je vais avoir une taille de guêpe telle celle-ci, en mosaïque sur la rampe du parking dans une rue proche. Le soir, je regarde le soleil couchant faire étinceler l'archange de Saint Michel des Batignolles, réplique de celui de l'abbaye du Mont Saint Michel. Oui, j'aime cette vie tranquille alors que passée la porte cochère de l'immeuble, on entre de plain-pied dans la vie trépidante de Paris.