lundi 3 juin 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #21#

thumbnail_IMG_1509

Au fil de l'eau ou comment oublier le meilleur du pire d'un mois de mai très éprouvant. Déjà que je n'aimais pas particulièrement ce cinquième mois de l'année, je vais le redouter à présent. Au fil de l'eau, d'une vie à une autre, ancienne vie déjà remisée aux oubliettes. Même la terrasse ne me manque pas. Pourtant, dans l'urgence, nous avons opté pour un appartement sans balcon. Le Parc des Capucins - ci-dessus - sera notre jardin pour quelques temps car nous sommes fermement résolus à, rapidement, acheter une maison.

1pdt20

Nous avons eu un coup de coeur pour cet appartement ancien, parquet, moulures, cheminées en centre ville, baigné de lumière du matin au couchant. Nous avons poussé un sacré ouf de soulagement au moment où, clés en main, nous avons pris possession des lieux. Du coup, nous nous sommes accordés une pause café bien méritée chez Mouilleron. Si j'ai déjà oublié ma banlieue, je garde un oeil rivé sur Versailles et j'ai juré d'assister avant la fin du mois de  juin à au moins une des représentations du Mois Molière. Des pivoines rouges sur le marché Notre Dame, le jour de la fête des mères.

IMG_1515

Au fil de l'eau et du Morin, ce samedi estival à regarder cette jeunesse s'ébattre sur leurs petites embarcations et bravant le courant. Petit Poucet venu nous prêter main forte pour notre emménagement a adoré le nouveau lieu de vie de Mamie et Papy. Sa maman revenue aux sources de son enfance s'est imaginée convaincre son compagnon de transformer son pacs en justes noces quand elle est passée devant le fameux Moulin de Mistou à Mauperthuis. Depuis, je rêve d'un beau mariage... Bref, vous l'aurez compris, au fil de l'eau, j'ai déjà gommé de ma mémoire mon ancien lieu de vie. Bonne semaine à vous.