IMG_1578

C'est une nouvelle habitude. Le soir, après diner quand il ne pleut pas, je pars faire un tour en ville. Ville quasi morte après 19 heures. Ce silence trop tranquille est propice à la méditation. C'est ainsi que je me suis retrouvée devant les portes de l'ancien pénitencier devenu bibliothèque municipale. Les portes du pénitencier, au propre comme au figuré, car je peine à me ré-adapter à ces lieux. Il m'arrive de douter et de réfléchir à comment sortir de cette impasse alors que je ne suis même pas complètement installée.

1pdt22

Des fleurs en ville et en vitrine chez les fleuristes, un, des gâteaux, des tissus qui attendent le coup de ciseau et moi, et moi, et moi... Je traine une certaine forme de mélancolie et, curieusement, je m'ennuie. Je n'arrive pas à reprendre le train-train du quotidien. Il m'arrive, même, de regarder s'il n'y aurait pas une maison à louer quelque part dans les environs...

IMG_1568

Voyage, voyage et cette agence de voyages sur le parking d'un supermarché, curiosité architecturale dont je ne sais rien qui me rappelle qu'à toute chose, malheur est bon puisque tous ces tracas nous ont contraints à annuler nos vacances. Nous aurions du partir en Alsace et dans les Vosges, la semaine dernière. Aucun regret car la météo a été exécrable. Ce lundi, se dire que les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. C'est normalement, aujourd'hui, que l'Agrume me relie au monde des accros à la toile dans des conditions autres que mon boitier nomade. Affaire à suivre.