nature

Carte postale d'un été au fil de l'eau, ce matin. Un été en pente douce sans très bien savoir où nous serons l'année prochaine puisque nous n'arrivons à ne prendre aucune décision concernant une maison. Balade en bord du Grand Morin avec ses nénuphars et ses crapauds de bonne taille. Celui-ci ne s'est pas transformé en prince charmant. Dommage. Le Grand Morin où nous allons, certainement, trouver refuge tout au long de cette semaine annoncée torride et caniculaire. Bon courage à ceux qui vont devoir aller, malgré tout, au boulot et ceux qui ne supportent pas bien la montée du mercure.