DSC04091

Vendredi, il nous fallait fuir notre appartement privé d'eau pour la journée. Nous avons choisi la direction de Provins à une petite demie heure de chez nous. Provins, cité médiévale remarquable classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Provins et ses remparts, sa tour César, sa collégiale Saint Quiriace et ses roses. Roses dont on dit que ça serait Thibault de Champagne qui les aurait rapportées des croisades en 1240. Provins, ce matin là, sous la grisaille mais non moins belle et toujours aussi hiératique.

DSC04081

DSC04096

DSC04098

DSC04105

DSC04106

DSC04107

Je ne souhaite pas faire de cette virée, une note académique. Provins étant une cité médiévale, vous imaginez bien que son histoire est riche. Simplement vous balader depuis la Collégiale Saint Quiriace qui se tient là depuis le XIIème siècle et où Jeanne d'Arc a entendu une messe à la Grange aux Dimes le long de rues bordées de maisons à colombages, sans oublier les roses Gallica ou trémières en cette saison. Rose rose que j'offre à Nelly pour son bouquet du vendredi. Dommage, il manque le parfum. 

DSC04110

DSC04112

DSC04117

La Porte Saint Jean est la plus fréquentée des portes sur les remparts de la ville haute. J'ai noté, cependant, pour avoir vu cette porte fraîchement restaurée qu'elle commence à grisailler. Ces remparts sont un chantier permanent. On y accède pourtant gratuitement. On peut s'y promener sur plusieurs tronçons. Les enfants adorent y jouer aux preux chevaliers. Attention parents, les marches sont hautes... 

DSC04125

DSC04128

DSC04130

DSC04133

Qui dit ville haute sous entend ville basse où nous sommes descendus au Monop. Oui, je sais, c'est terre à terre dans un tel décor. Pointer du doigt le touriste lambda qui se cantonne autour de la place du Châtel et ne peut découvrir, en bas, l'église Saint Ayoul sublime et romaine d'un siècle plus âgée que Saint Quiriace, en haut. Flâner le long des rues commerçantes et fleuries où on trouve le marché couvert avec son mur de crépi rose. Remonter tout là haut en empruntant la sente du Porc Epic et découvrir de l'autre côté de la ville, le Couvent des Cordelières fondé en 1248 par Thibault de Champagne. Il abrite de nos jours, les archives de la Direction du Patrimoine.

DSC04134

DSC04145

DSC04147

DSC04163

J'ai passé sous silence bien d'autres lieux à découvrir tels les souterrains, l'endroit le plus mystérieux de Provins, sa magnifique roseraie ainsi que la porte de Jouy où nous avons l'habitude d'aller pique-niquer sous les tilleuls nous rappelant sans cesse ce jour d'hiver où nous nous sommes laissés piéger par la neige. Nous avions tenté de rallier par là la grande route. La cité était si belle sous son épais manteau blanc, silencieuse sous un ciel de plomb que nous avons oublié tout le reste, les congères et les voitures dans le fossé. Ce vendredi, quand nous sommes partis, le ciel était bleu et le mercure à la hausse !