mercredi 21 août 2019

Playmobil, le film

playmobil le film

C'est Petit Poucet qui a choisi son film comme un grand. Décidément entre lui et Playmobil, c'est une grande histoire puisqu'il a déjà vu en notre compagnie deux expos autour de ces célèbres figurines. Les deux se passaient à Versailles. Sauf que dans ma ville, ce n'est pas Versailles justement. Ce cinéma que je ne connaissais que sur plans pour avoir planché, il y a dix ans, sur mon marché de travaux, nous a terriblement déçus et j'ai sincèrement regretté n'être pas montée à Disney Village. Petit Poucet du haut de ses six ans a même dit haut et fort que ce cinéma était nul, archi nul. Je lui donne raison. C'est genre, une fois vos billets pris, vous poireautez sans connaitre le numéro de votre salle et qu'ensuite, vous vous retrouvez enfermés dans le complexe genre y-a-t-il un pilote dans l'avion ? J'ai eu tout loisir de regretter mon cosy Figuier Blanc d'Argenteuil. Heureusement, ce film est plaisant et je ne me suis pas ennuyée un instant. Deux enfants se retrouvent propulsés dans l'univers de Playmobil et dans une histoire à travers l'histoire et les temps. Sincèrement, j'ai bien aimé sauf que je n'avais qu'une idée en tête, filer à l'anglaise dès le générique de fin pour ne pas me retrouver enfermée pour l'éternité dans ce... Hémisphère Theater car tel est le nom pompeux de ce cinéma de très grande banlieue. 

Posté par Armelle-L à 08:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,