lundi 19 août 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #28#

DSC05527

Duo de blanches colombes sur un arbre perchées au-dessus du Grand Morin et, toujours ce vert trop vert au Parc des Capucins. Comme l'oiseau sur la branche puisque nous partons bientôt en vacances. Ce blog fermera ses portes pour quelques jours de respiration. Comme l'oiseau sur la branche puisque dès notre retour, nous nous attellerons à préparer activement notre prochain déménagement. Visites de maisons programmées dès le jour de la rentrée des classes. Pour les cartons, ça ira vite puisque nombre n'ont pas été défaits. Rien ne se rangeait spontanément dans cet appartement pourtant grand. Un signe.

pdt28

Heureusement, les mois d'août se suivent et ne se ressemblent pas. Celui-ci malgré le bon temps passé avec Petit Poucet est particulièrement déprimant. Illustration avec cette glace à la fraise, le jour de ma fête, chez Mouilleron. Mal nous a pris d'aller la manger sur un banc derrière le théâtre... au milieu des cas soc's. Je suis rentrée déprimée au point que le lendemain, j'ai voulu aller chez le coiffeur à Paris chez Joffo. Marre de cette église, de ces pigeons sur ma ligne d'horizon même si le faîtage du toit sur lequel ils roucoulent est celui de la maison natale du peintre Valentin de Boulogne, maître du caravagisme au XVème siècle.

IMG_2157

Marche à l'ombre sur cette allée de jeunes tilleuls dans le parc du château de la Motte Tilly. C'est moins vert, plus lumineux et plus serein tout de suite. J'aime cette photo. Elle parle de cheminement et de nouvelles orientations à prendre. Depuis le début de cette année, nous nous sommes trompés sur toute la ligne. Nous savons où nous allons et ce que nous voulons à présent. Il fallait un rodage à cette première année de retraite. Je serai amenée à faire un bilan fin septembre avant d'entamer la saison 2. En attendant, je vous souhaite un bon début de semaine.


dimanche 18 août 2019

Le Grand Bleu à Val d'Europe

DSC05498

Première fois en six ans que Petit Poucet séjourne seul à la maison. Un évènement à fêter dignement. Nous avions prévu d'aller au parc des félins mais météo maussade oblige, nous avons du changer nos plans. Nous sommes donc allés à l'Aquarium Sea Life du centre commercial Val d'Europe. Je confesse une mauvaise qualité de mes photos prises avec mon téléphone dans une semi-obscurité.

DSC05479

DSC05480

DSC05484

DSC05488

DSC05489

DSC05490

DSC05491

DSC05504

DSC05512

DSC05511

DSC05515

C'est toute la faune et la flore de nos océans qui sont passés en revue, des coraux au plancton en passant, bien entendu par les requins et les manchots dont l'univers est en danger pour cause de réchauffement climatique. Les enfants sont sensibilisés à cette cause écologique. Le parcours pédagogique n'est peut être pas assez poussé pour des petits auxquels les parents peinent à leur expliquer le pourquoi du comment. Petit Poucet a surtout retenu le côté spectaculaire des requins et les mimiques dignes d'un dessin animé des pingouins et manchots. Pour avoir visité d'autres aquariums dont celui de la Rochelle, j'ai envie de dire que le ticket d'entrée est assez onéreux. Cependant, nous avons partagé avec Petit Poucet un très bon moment.

samedi 17 août 2019

¤ Meurtres en eaux troubles ¤

meurtres en eaux troubles

C'est mon coup de coeur de l'été. Cette série policière allemande diffusée sur France 3 a pour décor les rives du lac de Constance. Hannah Zeiler est autrichienne, Micha Oberländer est allemand. Leur seul point commun est leur profession de policiers. Hannah est mutique et froide comme la banquise, traumatisée par l'accident de voilier de ses parents alors qu'elle était enfant. Micha est tout son contraire, volubile et bordélique à souhait. Ses problèmes de couple débordent et empiètent allègrement sa vie professionnelle. Il dort dans son combi VW d'un autre âge quand chez lui rien ne va plus. Où ces deux là s'accordent, c'est pour résoudre les énigmes policières autour de ce grand lac aux eaux troubles. Au-delà, de l'opposition de caractères des deux héros de cette série, les énigmes sont bien ficelées et bien malin celui qui saura d'entrée lequel de tous les protagonistes de l'affaire se retrouvera menoté. De plus, contrairement à d'autres séries, on ne baille pas d'ennui car entre deux rebondissements, les pics entre Hannah et Micha nous tiennent éveillés. Bref, cette série estivale a tout pour me distraire.

vendredi 16 août 2019

La tarte hawaienne du petit chef

DSC04269

Cette recette me tentait depuis longtemps. Petit Poucet adore pâtisser ou comment l'occuper en attendant sa maman. Voici la recette de cette tarte dite hawaienne ananas et noix de coco notée sur le site Lidl du patron très mal quand un petit chef se met aux fourneaux. Je n'ai quasi rien fait et du haut de ses six ans, Petit Poucet s'est drolement bien débrouillé. La relève est assurée.

  •  1 pâte sablée (ici du commerce, c'est mieux fait maison)
  • 1/2 boite d'ananas au sirop en tranches
  • 75 grammes de sucre en poudre (suffisant à mon goût)
  • 3 oeufs
  • 100 grammes de noix de coco râpée (suffisant également)
  • 20 cl de crème fraîche entière et liquide
  • 1 toute petite cuillère de rhum (suffisant quand il y a des enfants)

Etaler et piquer la tarte. Faire blanchir les oeufs avec le sucre. Ajouter la crème, la noix de coco et le soupçon de rhum. Verser sur la pâte. Poser sur le dessus les tranches d'ananas égouttées. Faire cuire 35 minutes à 210 chaleur tournante. Servir frais saupoudrée de noix de coco. On peut cerise sur le gâteau décorer de cerises confites sauf que je n'en avais pas. Une tarte facile, sympa et rapide à réaliser. Succès assuré.

Posté par Armelle-L à 06:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 15 août 2019

Une petite robe noire

petite robe noire

Shooting à l'image du temps, chafouin, en intérieur avec une lumière blafarde. Pourtant, cette petite robe noire, patron bricolé à ma sauce rend mieux qu'il n'y parait. Basique indispensable d'une garde-robe qui se respecte, il me tenait à coeur de la réaliser pour ne pas être prise de court le jour où j'en aurai besoin. Elle aurait du faire partie du voyage pour nos vacances annulées en relais et château, séjour offert pour le départ à la retraite de Jules. Nous avons annulé et ce n'est que partie remise. Les années 9 ne me réussissent pas. J'attends qu'elle passe, un point c'est tout. Robe réalisée dans un coton élasthanne de bonne qualité de chez Tissus.net acheté en janvier en vue de... et je viens seulement de la terminer. Il faut dire que mon odyssée immobilière m'a considérablement retardée. Se dire que les années se suivent et ne se ressemblent pas. Je suis déjà passée à autre chose histoire d'écouler mon stock de tissu avant le prochain déménagement, certainement à la mi octobre.

Posté par Armelle-L à 07:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mardi 13 août 2019

Petit Poucet a eu 6 ans

IMG_2108

Cela s'est décidé au dernier moment, au retour d'Auvergne, tout beau, tout bronzé du petit héros. Ca aurait pu, ça aurait du être un bel anniversaire car ma fille et monsieur Gendre, malgré la pression de leur boulot respectif avaient mis les petits plats dans les grands. Tous les ingrédients d'un bon moment étaient réunis dans le shaker du cocktail détonnant sauf... la stupidité et la maladresse des propos de mon père. Et les larmes ont coulé. Alors, je me suis fâchée rouge avec mon géniteur. Son grand âge ne le dispense pas d'un soupçon de diplomatie. Passons sur cet écueil pour ne retenir que les jeux et les rires de Petit Poucet avec Petit Filou, le risotto au pesto savoureux et l'idée géniale des crêpes glace et fruits rouges au dessert avec la bougie dessus. Souligner aussi notre retour difficile dans la nuit pour cause d'A86 fermée pour travaux de nuit et cette traversée dans la chaleur écrasante, de banlieue en banlieue, en milieu urbain avec, aussi, ses travaux de voirie, de Thiais à Vitry sur Seine au milieu des colonnes de poids lourds, au cul à cul. 

Posté par Armelle-L à 10:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 12 août 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #27#

IMG_2029

Retour sur une quinzaine tendue, fiévreuse et déterminante. Lundi, il y a deux semaines, entamé par une virée du côté de Chantilly non pas pour la beauté du château et du lieu mais pour aider notre fille sur un chantier très compliqué pour elle à gérer comme tous les chantiers qui trouvent leur aboutissement au mois d'août. J'ai connu ça autrefois dans une autre vie.

pdt27

De coulommiers, je conserverai le souvenir plutôt agréable de son festival estival de jazz aux Capucins sachant pertinemment que nous ne serions plus à cette adresse l'été prochain. De la bibliothèque municipale installée dans l'ancienne prison, aussi. Nous nous sommes inscrits moyennant une cotisation annuelle de 5€ avec un choix de livre conséquent. Rééducation au plaisir de bouquiner pour ma part avec obligation de lire au moins un chapitre de cet ouvrage de Françoise Chandernagor par jour... Et me désintoxiquer, ainsi, des blogs et des réseaux sociaux chronophages. Les enfants sont venus nous rendre visite avant leur départ en vacances. J'ai tout foiré, mes brochettes maison, ma mousse au chocolat et ces financiers caoutchouteux. On fera mieux la prochaine fois...

DSC05427

Prochaine fois dans une autre maison puisque de guerre lasse, nous avons donné congé de notre appartement, non seulement à l'encontre de notre voisinage mais de la ville de Coulommiers qui, exceptés les deux points ci-dessus, nous déçoit énormément. Nous quittons la Brie définitivement pour nous rapprocher des enfants car faire quatre heures de route pour rallier l'ouest parisien, très peu pour moi à présent. Ce blog reprend au fil de l'eau, un peu différent. Je le relookerai après mon nouveau déménagement...

Posté par Armelle-L à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 10 août 2019

Nogent sur Seine - Le Musée Camille Claudel

DSC04189

Ce musée dédiée à Camille Claudel était le but de notre visite à Nogent sur Seine. Quand j'ai vu une affiche le concernant sur les murs de Provins, j'ai voulu venir le voir d'autant qu'il se situe à une petite heure de chez moi. Ce musée est sobre, élégant, moderne. Il abrite des oeuvres multiples dont celles du célèbre sculpteur Alfred Boucher qui comme son élève Camille Claudel a vécu à Nogent.

DSC04199

DSC04200

Exposition temporaire "à rebrousse-temps" et le travail de la plasticienne Orlan

DSC04207

DSC04209

DSC04210

Cette oeuvre de Rodin, discrète est une des rares de l'artiste et c'est justice rendue, lui dont l'ombre a plané sur la vie de Camille Claudel jusque lui en faire perdre la raison. Elle est éclairée artisitiquement par un puit de lumière. On dit que Camille Claudel faisait du Rodin avant même de l'avoir connu. On comprend aisément à quel point elle a du souffrir dans sa créativité et dans son coeur de femme amoureuse.

DSC04211

musée camille claudel

DSC04185

Lorsque Camille Claudel, enfant, débarque à Nogent, elle y trouve la glaise pour ses premières ébauches de sculpture. Son père fera pied et main pour qu'elle rencontre Alfred Boucher qui réside dans la petite cité champenoise. Il deviendra son professeur et se rendra chaque semaine à Paris à l'école Colarossi avant de passer la main à un certain Rodin. A voir si vous passer par la région troyenne.

Posté par Armelle-L à 07:35 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 9 août 2019

Le tournesol et le papillon

IMG_2077

La scène se passe lundi midi à Versailles en allant au Parc Balbi. Ce jour là, j'ai rendez-vous pour une visite de contrôle chez l'ophtalmo. Je n'en mène pas large mais je sais qu'il est sera ainsi tous les mois d'août, désormais. Comment vous expliquer à quel point cette photo a valeur de symbole. Le tournesol synonyme du soleil et ce papillon irrésistiblement attiré ou ce fameux naevus, épée de Damoclès que j'ai sur l'iris de l'oeil, mélanome à l'état malin qui tôt ou tard dégénèrera parce que petite fille on m'a trop exposée au dieu Râ... Quand je suis de garde avec mes petits fils, je prends grand soin à leur faire porter chapeau et lunettes de soleil. La prévention n'est pas vaine. Cette année, tout s'est bien passé mais j'ai la lucidité d'anticiper le jour où on me dira qu'il faut envisager le plan B... En attendant, se protéger et profiter...

Posté par Armelle-L à 07:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 8 août 2019

Nogent sur Seine - L'éducation sentimentale

DSC04242

Jeudi dernier, nous sommes allés à Nogent sur Seine pour voir une expo. Jamais nous n'aurions imaginé y passer la journée entière à nous balader dans les pas de Flaubert d'où le titre de ce billet puisque c'est dans cette ville où il a séjourné qu'il a puisé l'inspiration de son éducation sentimentale. Nogent sur Seine, la Seine, of course et sa centrale nucléaire. Il y a mieux pour rêver villégiature et pourtant, cette petite cité de caractère champenoise m'a charmé et a rendu cette première journée d'août infiniment agréable.

DSC04244

DSC04176

Quand on arrive à Nogent, le regard est immédiatement attiré par cette grande bâtisse campée sur la Seine qu'on pourrait imaginer, université de l'autre côté du Channel. Ce sont d'anciens moulins qui abritent désormais une malterie et des bureaux.

DSC04172

DSC04184

DSC04188

DSC04196

Flâner dans les rues et le long du fleuve à l'ombre des saules pleureur. Deviner derrière les grilles ou les portes cochères des cours fleuries et des maisons à rêver une vie douce malgré l'ombre des deux cheminées de réacteurs. Les commerçants sont avenants et nous racontent comment ils ont appris à vivre entre l'ombre napoléonienne puisque l'Empereur, aussi, a vécu entre ces murs, les fantômes de Flaubert, celui du sculpteur Alfred Boucher et son non moins illustre élève, une certaine Camille Claudel. Alors, évidemennent, ça occupe la journée.

DSC04231

DSC04238

DSC04253

Le patrimoine est élégant et bien entretenu - merci les subventions EDF - Dommage, l'église Saint Laurent était en son choeur en travaux mais nous avons quand même pu accéder au Pavillon Henri IV, bâtisse caractéristique à colombages de l'autre côté d'un bras de la Seine, daté du Moyen Age où nous avons vu une expo photo sur les abeilles.

DSC04255

DSC04262

DSC04263

Irrésistiblement attirés par le chant de l'eau, nous avons suivi le chemin de halage vivement encouragés par les personnes du Syndicat d'Initiatives et avons ainsi découvert le Parc Olive, arborétum en mémoire d'un ancien maire de la ville. Mais surtout, ce barrage sur la Seine où nous nous sommes crus à des années lumière des seulement cent kilomètres qui nous séparent de Paris. Une ville à voir si vous passez par la Champagne.

Posté par Armelle-L à 07:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,