noir c'est noir

Tous les ans, sensiblement à la même époque, je vous la sers cette tasse de café noir. Noir c'est noir, cette fois-ci car j'ai trouvé le sujet beaucoup moins corsé. La palme reviendra cette saison au gobelet en carton car son réconfort était à la hauteur de mon vertige perchée à 3842 mètres d'altitude avec en face de moi, la presque cîme du Mont Blanc. Levallois, les Buttes Chaumont et le comptoir du Versailles en face du Parc des Expositions hissent les couleurs car en province, noir c'est noir avec, parfois, une touche de rouge sur le papier de la bûchette de sucre. Une mention spéciale pour celui pris en terrasse, un matin de forte canicule, à Aix en Othe. La région Grand Est est bonne élève au tableau d'honneur de mes petits noirs. Vous avez remarqué ? Pour cette mouture de l'année, aucun n'est royal... Ma vie aurait-elle à ce point changé ? Pas pour longtemps, je vous rassure puisque Versailles et moi, allons bientôt nous rapprocher à la faveur d'un nouveau déménagement. Pas à côté mais pas trop loin. A vous de jouer. Sachez juste que je resterai discrète sur le lieu précis de ma future résidence histoire de couper court à l'indélicatesse de certain(e)s...