DSC05681

Nous avons profité du timide soleil de cette première journée d'automne pour aller perdre nos pas aux Capucins. Passer par l'escalier en face de l'ancienne prison et se dire que compte tenu de la pluie annoncée, c'est certainement la dernière fois que nous faisons cette promenade et, au-delà, réaliser que nous n'aurons plus guère l'occasion de revenir à Coulommiers dans les mois ou les années futurs.

DSC05680

DSC05684

DSC05685

DSC05686

DSC05688

DSC05692

DSC05694

DSC05691

Cette promenade, toujours la même, était devenue un rituel, un automatisme dans notre quotidien. Aller au parc pour ne pas prendre la voiture et s'ennuyer à mourir à regarder les canards barboter dans l'eau du Grand Morin. Hier, j'ai ouvert les yeux plus grands sur un automne qui hésite encore à se colorer, les ginkgos en jaune et les liquidambars en rouge. J'ai connu le Parc des Capucins plus flamboyant. S'asseoir une dernière fois et se dire qu'il est temps, grand temps de déménager car jamais, auparavant, une première journée d'automne ne m'aura autant pesée.