jeudi 14 novembre 2019

Versailles en vrac - Demain s'écrit aujourd'hui

DSC05736

Dans un article en lien ci-dessous, j'avais déjà parlé de la profonde mutation du quartier autour de la Gare des Chantiers. C'est à ce jour quasi terminé si on excepte l'opération logements signée Elisabeth de Portzamparc en phase de finition. Hier, de passage à Versailles, j'ai voulu voir de mes yeux voir le nouveau siège social tout de bois, de verre et d'acier de Nature et Découvertes. Saisissante mutation pour qui a connu l'ancienne halle ferroviaire laide à souhait. 

DSC05731

DSC05732

DSC05729

C'est beau et élégant. Ca fait songer à des chalets de montagne. A côté s'est ouverte une Biocoop. Je suis entrée par curiosité. Tout faisait envie et beaucoup de choix en vrac. La ville mue lentement. Elle se débarrasse de son carcan pour écrire un nouveau chapître de sa longue histoire dans ses quartiers périphériques. Intéressant quand on sait que c'est là que se trouvait toute la logistique du chantier pharaonique du château. Demain s'écrit aujourd'hui mais on attend la suite en plus et mieux.

LES CHANTIERS (au propre, au figuré) - La Stylettante

J'étais partie deux jours à la campagne garder Petit Filou. Exceptionnellement, j'ai pris le Paris-Dreux à Versailles Chantiers, une gare que je n'aime pas comme son quartier. Les Chantiers parce que c'est là que se tenaient les ateliers de taille de la pierre destinée à la construction du château.


mardi 12 novembre 2019

Fuir la grisaille - Esprit de Noël à Parly 2

IMG_2939

Oui, je sais, il est tôt, trop tôt sauf que ce mois de novembre a débuté plus que gris et plus que pluvieux. Pour occuper et émerveiller Petit Filou, nous l'avons emmené à Parly 2 pour voir les premières décos de Noël. Evidemment, il a adoré. Voici donc le premier billet dans l'esprit de Noël de cette année.

parly 2

IMG_2928

Parly 2 qui fête ses 50 ans, cette année en devenant comme d'autres centres commerciaux régionaux "Westfield". Je ne sais pas si ça change quelque chose mais on s'éloigne peu à peu de l'esprit 70's du Parly 2 que j'ai vu sortir de terre, peu à peu, quand mon père, ingénieur sur le site m'emmenait, le chantier fermé derrière les barricades. Le bar rond a disparu et ce ne sont pas ces corners dédiés à la pâtisserie de luxe qui remplaceront la convivialité d'alors. Dimanche, peu de monde et une ambiance un peu tristounette flottait dans l'air. Il parait que ce genre de lieu est passé de mode. Peut-être sont-ils à réinventer ?

Posté par Armelle-L à 07:37 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 11 novembre 2019

Se souvenir - La Nécropole de Bligny

DSC04835

En cette journée du souvenir du 11 novembre, j'ai choisi de me souvenir de cette virée à Reims, en avril dernier. Nous avions fait le choix pour économiser le prix du péage autoroutier d'emprunter les chemins de traverse. C'est ainsi que sillonnant la Montagne de Reims, nous avons croisé sur notre route toutes ces nécropoles érigées à la mémoire de ceux qui sont tombés au combat lors de la guerre 14-18, toutes nationalités et toutes confessions confondues.

DSC04841

DSC04843

DSC04846

Nous nous étions arrêtés à la Nécropole de Bligny, impressionnante avec ses croix françaises et allemandes alignées sous ce ciel changeant de printemps. En tout et pour tout, sur un hectare que mesure ce cimetière, ce sont pas moins de 4554 soldats français qui reposent sous cette terre. En ce 11 novembre, se souvenir de cette boucherie sans nom et tout faire pour que jamais plus ne se reproduise une telle tragédie. Depuis le temps que j'en parle, j'ai décidé dès le printemps d'aller visiter le Musée de la Grande Guerre de Meaux. Peut-être, un billet au 11 novembre, l'année prochaine.

samedi 9 novembre 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #35#

FullSizeRender10

Anet et son château devant lequel nous sommes passés, mardi matin, pour aller chercher des chaises d'appoint dénichées sur le Bon Coin. Château d'Anet que je n'ai  jamais visité. Lacune à corriger très vite puisque ce petit joyau renaissance se situe à un gros quart d'heure de chez moi. Chaises en prévision de nos réunions de famille car les effectifs autour de la table ne sont pas à la baisse et c'est moi qui reçoit cette année. Chaises et ce coquet panier de pique-nique en osier que ces gens vendaient pour un prix dérisoire. On n'allait pas s'en priver. Jules va avoir du pain sur la planche car il lui faut relooker ces quatre chaises trop rustiques à mon goût. J'ai choisi un bleu un ton plus soutenu que celui avec lequel j'avais repeint les chaises de ma grand-mère, l'an passé. Produit trouvé chez LM.

pdt 35

FullSizeRender9

Après les narcisses, nous avons planté quelques iris botaniques et c'est tout car je doute m'éterniser à cette adresse et ce, pour de multiples raisons à commencer par la facture énergétique qui nous pend au nez si l'hiver devait se montrer trop rigoureux. Et puis, ce silence pesant, assourdissant pour la citadine que je suis. Les voisins sont fantômes. Aujourd'hui, nous attendons Petit Filou qui va mettre un peu d'ambiance dans la maison. Pour ses parents, j'ai préparé ce gâteau dit de grand-mère avec de la confiture dedans. J'ai déjà donné la recette, il y a deux ans. Gâteau fait avec de la farine royale des Moulins Chaudé de Versailles. Pas mieux réussi pour autant. Et puis, la forêt domaniale de Dreux dont les couleurs d'automne commencent à passer à mesure que passe novembre. Bon weekend à vous. 

Posté par Armelle-L à 07:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 8 novembre 2019

Objectif Top Chef - Saison 6

objectif top chef

Si je n'accroche plus du tout à l'émission Top Chef, je conserve un certain plaisir à regarder alors que la fin d'année approche cette émission ayant pour but une recherche de jeunes talents culinaires pour intégrer la brigade du Chef Etchebest. Les règles du jeu ont changé. Le concours est cette année ouvert à des amateurs très éclairés parfois plus brillants que les jeunes pros telle cette candidate de la semaine 1 propulsée directement en finale. Ca donne un coup de pep's à l'émission car ces "cuisiniers du dimanche" n'ayant rien à perdre avec derrière eux une carrière déjà assise ont davantage de répondant et se laissent moins impressionner par le grand chef !

B9717275081Z

Mais soyons tout à fait honnêtes. Si je regarde les candidats, un peu en diagonale depuis ma propre cuisine à préparer mon souper, j'attends fébrilement la recette, cette année, quotidienne du jeune Camille Delcroix. Sa revisite de nos plats les plus traditionnels alimentent mon imagination et je suis très attentive à sa technicité afin d'améliorer ma propre cuisine. Je le trouve brillant et plutôt sympathique. Je gage que pour lui, dans l'ombre du très médiatique Philippe Etchebest, la pression doit être énorme. Il joue sa carte à fond et j'espère qu'il se hissera au firmament de sa profession. Sur ce, je vous souhaite un bon weekend. Le mien va être bien occupé puisque nous avons Petit Filou à la maison !


jeudi 7 novembre 2019

Versailles en vrac - Ma Pauvre Lucette

FullSizeRender6

Versailles, un jour de novembre. L'avenue de Saint Cloud, "ma plus belle avenue du monde", a revêtu ses habits d'automne. Je crois que Versailles est la seule ville à ma connaissance à conserver son charme sous la pluie. Je suis chauvine, je sais. Je suis versaillaise, fille et petite fille de et non, néo-versaillaise comme se gargarisent ceux qui y vivent désormais, Julie Andrieu en tête, s'arc-boutant de toutes leurs forces pour tenter de dépoussiérer la ville sans lui ôter la patine qui fait son attrait. L'exercice est ardu.

Toussaint Versailles

Où je m'aperçois que cet homme en train de photographier comme moi les chrysanthèmes du marché aux fleurs n'est autre que François de Mazières, maire de Versailles. Il n'est pas "vrai versaillais" mais il n'est pas néo-versaillais non plus. Disons, qu'il doit son statut et sa popularité à Francis Perrin quand ils ont donné vie, ensemble, au fameux Mois Molière. A le regarder, je me demande s'il sera réélu aux prochaines élections municipales car les néo-versaillais sont pour la plupart "en marche" pour le "détrôner".

FullSizeRender8

Certaines enseignes locales comme le Chien qui Fume ou le Chat qui Prise ont la vie dure. Jusque quand car la Marée de Versailles a cédé sa place à Lucette, bistro de la mer ou sea food pour faire mieux. J'ai regardé la carte. Bof. Et puis les influenceuses versaillaises, telle la Marquise, n'en ont pas encore parle dans leur blog. Ce n'est pas bon signe ma Pauvre Lucette car la Marquise fait et défait les réputations.

versailles toussaint 2

FullSizeRender

J'étais là pour aller fleurir la tombe de ma grand-mère. C'est ainsi que j'ai découvert une des fresques peintes sur les pignons de Jussieu, cité HLM versaillaise. On  y circule tranquille et la ville fait ce qu'elle peut pour maintenir du lien entre le coeur historique et ces quartiers excentrés. Ce qui me fait mal, c'est l'état des grilles du château en bas des cent marches, côté Pièce d'Eau des Suisses. C'est de mal en pis. Même Versailles souffre du manque de deniers pour conserver son panache. C'est comme ça, que veux-tu ma pauvre Lucette !

à la Marée de Versailles - La Stylettante

Ces photos ont quelques semaines puisqu'elles datent de notre anniversaire de mariage. A la faveur d'une réduction sur le site la Fourchette, j'avais réservé dans cet incontournable restaurant autour des halles du marché Notre Dame à Versailles.

mercredi 6 novembre 2019

Galop d'essai avant les fêtes

2019-11-03_17

Crémaillère, si on veut. Disons galop d'essai avant les fêtes de fin d'année puisque je prends la main pour recevoir tout le monde à Noël. C'était surtout une crêpes-partie puisque les enfants en avaient fait la demande. Je ferai une véritable crémaillère quand les effectifs seront au complet. En attendant, rétrospective de ce dimanche tempêtueux où le soleil a quand même daigné faire une timide apparition entre deux averses. Des galettes complètes jambon ou andouille de Guéméné avec cette idée de ma fille, à déguster avec un peu de compote de pommes. Ensuite, sont venues les crêpes de froment avec tout ce qui faut pour les garnir, sucre, confiture, compote, glace et chocolat. Avec le café, j'ai servi les sacro-saintes niflettes mieux réussies que la dernière fois grâce à la pâte feuilletée pur beurre de Marie. Petit Poucet et Petit Filou ont peu mangé mais beaucoup joué. J'ai eu le malheur de dire au plus grand que fin novembre, la patinoire écologique de Versailles rouvrait ses portes. Date est prise mi-décembre pour aller patiner. Hâte d'y être...

Posté par Armelle-L à 07:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 4 novembre 2019

Sofia en mode graou

DSC05724

Longtemps après toutes les afficionados de la Maison Victor voici mon premier Sofia qui ne sera pas le dernier car j'adore l'esprit de ce faux cache-coeur. A vrai dire, j'ai eu des déboires avec le téléchargement de ce modèle sur le site ce magazine belge. Le patron n'était pas à la bonne échelle et malgré mes re-calculs, rien n'allait droit. J'ai donc acheté le numéro de cette revue en allemand puisque j'avais déjà les explications dans la langue du Molière sur mon PDF. Je n'avais besoin que de la planche à patron. J'avoue quand même, j'en ai bavé mais je suis fière d'avoir vaincu la bête. Par contre pour le shooting, peut mieux faire. Sur ce plan, je regrette Coulommiers. C'était un joli cadre...

DSC05723

Voici donc ma blouse Sofia en mode graou taillée en taille 40 dans un joli jersey déniché sur le marché aux tissus de Reims, en avril dernier. J'ai quand même du prendre mon temps et réfléchir pour bien monter ce modèle car explications et croquis ne sont pas si limpides, finalement. J'ai douté et j'ai du m'adapter au fur et à mesure. J'ai zappé les bracelets des manches. Manches que j'ai du retailler en longueur et en largeur.

DSC05719

Etant donné le faible ensoleillement du moment, je me suis équipée d'une lampe de bureau chez Ikea. Ne me manque plus qu'une desserte et un tabouret à vis pour être plus à l'aise. Mon joyeux bazar prend forme et j'ai pris la ferme résolution de monter en gamme dans mes créations. Affaire à suivre.

Posté par Armelle-L à 07:06 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 3 novembre 2019

Blues chartrain

IMG_2869

C'était une première fois. Une première fois ratée car nous nous sommes cassés le nez sur tout ce jour de crachin. D'entrée, dès la sortie du parking souterrain, j'ai honni cette grande place aux allures post soviétiques. Je précise que j'ai voyagé là bas autrefois et que Chartres à mes yeux n'a pas même le charme slave de Tallinn ou Riga. En regardant de près la cathédrale, j'ai éprouvé de la nostalgie pour celle de Reims, pour la ville et pour le vignoble, aussi, car la Beauce est désespérante de platitude...

IMG_2868

IMG_2870

FullSizeRender10

Je n'ai pas photographié cette ancienne grande poste transformée en médiathèque mais son architecture pesante assomme le passant au premier regard. Certes, l'immeuble est signé d'un "architecte de l'Etat" comme précisé sur une plaque. N'empêche qu'on aurait pu mandater un cabinet d'archis novateurs pour la customiser et le lui donner un souffle un peu plus aérien. Sauf obligation, j'ai décidé de boycotter cette ville pour privilégier Dreux à l'esprit plus banlieue. Pour le reste, j'ai la quasi certitude que je ne ferai pas dans mon nouveau logis de vieux os. C'était un jour de blues chartrain... Allez, next, demain on parle de tout autre chose mais il fallait que j'édite ce billet car ce blog est aussi un journal et je ne suis pas un bisounours !

Posté par Armelle-L à 07:18 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 2 novembre 2019

Jour de marché - Puzzle #26#

Image-1

Ce jour est la dernière fois où on a vu le soleil. Depuis, on ne sait pas où il s'est caché car il pleut sans discontinuer. Nogent le Roi et son marché du samedi aux couleurs de l'automne. Petit marché plutôt bien achalandé. Nogent le Roi où je prends mes marques plutôt qu'ailleurs car j'y trouve des repères. La boulangerie et la boucherie sont comme j'aime avec du choix et de la qualité. Pas facile de changer de région surtout en cette morne saison même si je ne suis pas loin de Versailles et ses environs. Demain, je pends ma crémaillère avec un effectif amputé de mes lyonnais. Nous serons quand même dix à table compris Petit Poucet et Petit Filou qui picorent comme des oiseaux. Sur ce, je vous souhaite un bon weekend.

Posté par Armelle-L à 07:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,