papillottes

Tout d'abord, merci à celles et ceux qui m'ont adressé de gentils messages pour la naissance de nos twins à la praline. Merci infiniment même si je n'ai pas encore le courage, ce matin, de répondre à chacun de façon personnelle. La route du retour a été dure, hier et je suis sur les rotules. Nous avons essuyé un Lyon-Paris dans un brouillard givrant à couper au couteau au point que l'antenne de la voiture était à l'arrivée enveloppée d'une coque d'un bon centimètre de glace. Et puis les poids lourds, étrangers surtout, dont les feux de signalisation sont insignifiants dans cette opacité. Bref, nous voici rentrés à bon port. Saint Nicolas, particulière, puisque tous les ans, je peste après mon fils parti en vacances au bout du monde à cette période là. Saint Nicolas qui prend tout son sens pour lui puisque tout à l'heure, il reviendra à la maison, un bout de chou sous chaque bras. Pour fêter ça, des papillottes de chez Voisin, célèbre chocolatier-confiseur lyonnais. Les papillottes qu'on  trouve partout et à foison dans la capitale des gones. J'en ai rapporté pour le Noël de Petit Poucet et Petit Filou. Il va me falloir trouver un nom de code pour vous parler de mes petits guignols. J'ai songé Fifi et Loulou. Ca leur va assez bien. En attendant, joyeuse Saint Nicolas à tous.