DSC04710

Si je ne suis pas sure d'avoir aimé cette première matinée dans la grisaille lyonnaise pour cause de nuit blanche dans notre hébergement Airbnb, j'ai tout de suite aimé ce Flower Three signé de l'artiste coréen Choi Jeong Hua dont j'avais déjà vu des oeuvres lors de la manifestation l'Air des Géants, en 2015, à la Villette. Je suis d'humeur grise, aussi, car le prix du stationnement à Lyon est excessif. Madame Hidalgo est une petite joueuse à côté de Monsieur Colomb. Je vous donne le tuyau. Sélectionner le tarif "environnemental" pour ne pas avoir à régler 11€ toutes les deux heures. Je m'en suis aperçue à quelques heures de notre départ...

lyon gris

Pas facile de se loger à Lyon, une veille de Fête des Lumières et si ce bel appartement de la Guillotière était bien situé entre maternité et la Presqu'Ile, bien chauffé aussi, on ne peut pas en dire autant du confort sommaire de la literie et de la propreté (photo en bas à gauche). Ca c'était pour les bas de notre séjour lyonnais. Sinon, la statue de Louis XIV sur la place Bellecour, la Tour Crayon, le coq Pathé et le Rhône.

DSC04778

Funiculaire vers Notre Dame de Fourvières

lyon rouge

DSC04817

Ces vues de Lyon sont réductrices car nous n'avions que la matinée pour jouer les touristes. L'après-midi, nous étions en mode papy-mamie à la maternité. Cependant, nous avons adoré nous perdre dans le Vieux Lyon. La Cathédrale Saint Jean, des enseignes de bouchons, la praline dans tous ses états et cette statue sur les quais de Saône dont je n'ai pas tout compris de la symbolique. Placée face au Palais de Justice elle interpelle par sa dénomination. En france, porter le poids de soi-même. Etonnante définition. Je tâcherai d'en savoir plus lors de ma prochaine virée à Lyon. 

Nota : je suis partiellement connectée à l'aide d'un boitier 4G car il y a des travaux sur les lignes de téléphone jusqu'au 12 décembre inclus dans ma cambrousse. Le téléphone portable est de retour. C'est déjà ça...