lundi 23 mars 2020

¤ Trois jours et une vie ¤

3 jours et une vie

Ce n'est pas le film que je voulais voir ce samedi soir tant j'avais besoin de sortir des sentiers battus de mes séries habituelles. Durant cette période de confinement, via la box, Canal+ et OCS sont en accès libre. J'avais donc prévu de regarder sur OCS, le film Rémi Sans Famille. Trop récent, certainement, pour donner à voir au tout venant du confinement. Il a été remplacé par un navet. Je me suis donc rabattue sur Canal+ pour ce polar très noir et je n'ai pas regretté. Pour une fois, je ne me suis pas endormie quelques minutes dans mon fauteuil, comme de plus en plus souvent, devant des programmes trop convenus.

Au début, c'est dur et c'est noir. Ca se passe durant les trois derniers jours de l'année 1999 avant que la tempête du siècle ne fasse des ravages chez nous et dans les Ardennes belges où se situe cette intrigue. C'est l'histoire d'un gosse qui devient meurtrier malgré lui, ivre de rage parce qu'un autre lui a piqué l'élue de son coeur. A douze ans, tout prend tant d'importance. Je ne vais pas tout vous raconter mais il y a du beau monde à l'affiche. Sandrine Bonnaire et Philippe Torreton en tête. C'est bien construit, bien ciselé, bien compartimenté. Ca passe comme une lettre à la Poste. La morale de l'histoire étant de dénoncer les silences et les secrets qui enferment toute une vie, une erreur, une colère passagère, un simple accident.

Posté par Armelle-L à 07:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,