mardi 31 mars 2020

Aux portes du pénitencier - S2

IMG_20200324_144027

Mars se termine. Le pire est-il pour autant derrière nous ? La question reste en suspens et chacun d'entre nous retient son souffle face à cette effroyable épidémie. Jusque fin avril au moins, nous serons en confinement. Seconde semaine entamée avec le retour des gelées matinales et un air aussi pur que celui des montagnes. C'est au moins ça.

pdp2

IMG_20200325_092728

Le dimanche, j'avais fait le marché pour des oeufs car c'est la denrée la plus difficile à trouver sur mon secteur. J'avais aussi chargé en produits frais, le garde-champêtre ayant annoncé que ça serait de toute évidence le dernier. J'ai fait un cake aux pommes. Il nous a semblé délicieux. Nous l'avons fait durer, un part à chaque goûter avec le thé. Optimiser pour cause de confinement renforcé ses denrées alimentaires et faire un bouillon de volaille avec la carcasse du poulet. A servir avec des pâtes alphabet à potage pour s'amuser. Je ne me plains pas. Le printemps a brillé de tous ses feux et Coulommiers est une ville agréable même si un couvre-feu a été imposé par la municipalité.

Posté par Armelle-L à 07:05 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


lundi 30 mars 2020

Petit Filou a 3 ans

IMG_20200307_104558

Trois oursons à la terrasse d'un café chartrain avant le confinement. Trois oursons tout doux et rigolos pour souhaiter un heureux troisième anniversaire à Petit Filou qui, si tout va bien, fera sa première rentrée des classes en septembre prochain. Petit Filou dont nous ne pourrons pas souffler les bougies en famille avant... on espère fin mai avec l'anniversaire de son papa et la fête des mères couplés. Crève-coeur pour nous mais nous allons lui téléphoner via WhatsApp pour pouvoir lui parler. Je ne prendrai pas le risque de lui envoyer par la Poste ses cadeaux dont celui qu'il m'avait expressément demandé. Un livre sur les pompiers. Oui, Petit Filou du haut de son jeune âge sait ce qu'il doit aux courageux soldats du feu qui l'ont emmené, en un seul dimanche de janvier, deux fois à l'hôpital à cause d'une vilaine chute dans l'escalier. Ensuite, il a été invité à la caserne de son village, à faire un tour dans leur gros camion rouge. Il a adoré. Joyeux anniversaire petit bonhomme et à bientôt, en vrai. On espère...

Posté par Armelle-L à 07:04 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 29 mars 2020

Heure d'été - Puzzle #27#

IMG_20200321_142042[19271]

Je n'avais pas publié de puzzle depuis l'automne. Passage à l'heure d'été ce dimanche et du jaune à l'honneur avec des fleurs d'hiver et de printemps. Curieusement, cette heure en moins de sommeil en nous fait pas râler, collectivement, cette année. La grasse matinée, c'est tous les jours pour nombre d'entre nous sauf ceux qui sont au combat, au chevet des malades de plus en plus nombreux. C'est à eux que je dédicace ces quelques fleurs. A vous aussi pour souhaiter un bon dimanche. #restonscheznous

Posté par Armelle-L à 08:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 28 mars 2020

Une heure, un kilomètre autour de chez soi

IMG_20200324_143249

La promenade est quotidienne. Jules est sujet à phlébite. Il doit marcher, au moins un peu, chaque jour. Promenade toujours la même. Heureusement, la nature en cette saison n'est pas avare de changement. Et nous nous étonnons de ce qu'à chaque sortie, elle nous donne à observer et nous émerveiller.

IMG_20200324_142428

IMG_20200324_141927

IMG_20200324_141908

IMG_20200324_142615

IMG_20200327_145616[19375]

IMG_20200326_144536

Le parc est fermé. Nous le longeons hors ses murs, en suivant le Grand Morin. Une heure, un kilomètre autour de chez soi, ce sont les nouvelles restrictions auxquelles nous nous adaptons. Apercevoir ces canetons barbottant derrière maman cane est un pur ravissement. Et puis, ce canard curieux, multicolore, pas même farouche à notre approche. Se réjouir d'entendre l'eau, caracolant et regarder ce ciel d'un bleu tel que nous l'avions pas vu depuis longtemps nous suffit pleinement. Les climatologues s'accordent à dire que le Covid-19 profite à notre planète bleue. Nous devrions à l'issue de cette crise sans précédent en tirer les leçons. En attendant, apprendre à égrener le temps, doucement.

vendredi 27 mars 2020

Coucous

DSC05053

Coucous au bord du Grand Morin. J'avais en tête des mots polémiques que je n'écrirai pas. Rien directement contre celles qui me lisent quotidiennement mais l'envie de moquer toutes celles et tous ceux qui avaient jeté leur blog aux orties en faveur d'Instagram et qui viennent de retrouver le chemin de leur espace personnel pour tenir leur journal de confinement. Il faut bien tuer et conjurer ce temps devenu trop long depuis leur fenêtre ou leur balcon. Dire aussi que je ne participe plus collégialement au bouquet du vendredi car, ayant fait trop souvent l'école buissonnière, je suis devenue persona non grata chez la maîtresse d'école. Tant pis. Rien ne m'empêche de vous offrir ces coucous pour vous souhaiter un bon weekend, histoire de garder des repères dans un quotidien qui, depuis bientôt deux semaines, en manque terriblement. Finalement, j'ai écrit en version soft ce que j'avais sur le coeur. Comme quoi, une photo est parfois inspirante.

Posté par Armelle-L à 07:05 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


jeudi 26 mars 2020

à qui profite le crime ?

IMG_20200324_143656

Hier soir, à l'unisson avec toutes les églises de France et de Navarre, les cloches de Saint Denis de Coulommiers ont carillonné à la volée. Encouragement au personnel soignant, aux malades et hommage aux défunts de cette cochonnerie en circulation. J'ai ouvert grand la fenêtre car si je tiens le coup tout au long de la journée, le soir, je me sens très angoissée. C'était mieux que le JT et l'allocution de Macron. En regardant ce ciel bleu, je me suis demandée à qui profitait ce crime car les climatologues l'affirment. La pollution atmosphérique est en nette régression. Les satellites de la NASA eux, sont formels, notre belle planète bleue est capable d'une incroyable résilience. Les activités humaines à l'arrêt, elle se régénère à vitesse grand V. J'espère sans y croire un instant que nous tirerons les leçons d'un tel épisode à l'échelle mondiale. Hélas, une fois le confinement levé, ça va recommencer. On va mettre les gaz à plein régime et polluer notre atmosphère à nouveau. Moi en tout cas, je ferai attention et je tiendrai compte de l'avertissement au nom de mes quatre petits enfants. Combien en feront autant et regarderont à deux fois avant de prendre leur voiture ou l'avion ? Bonne journée, malgré tout. La dixième de notre séquestration à la maison.

Posté par Armelle-L à 07:54 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 25 mars 2020

Radis noir, miettes de crabe et mayo

IMG_20200318_114244

Ce n'est pas la première fois que je prépare cette recette de Laurent Mariotte. Il faut dire que le radis noir en photo n'est pas glam. Pas faute, pourtant, de trouver dans des revues culinaires chics, des recettes raffinées de ce raifort dit des parisiens. Du coup, en ces temps de confinement où on trouve du radis noir à tous les étals parce qu'il est de saison et qu'il est boudé des consommateurs, je vous livre cette version simple, fine, fraîche et goûteuse même si faute de crabe, j'ai usé d'un ersatz avec des miettes de surimi.

Vous allez voir, c'est simplissime. Laver, brosser et râper un beau radis noir avant de le mettre à dégorger au moins deux heures dans du gros sel. Le rincer abondamment à l'eau clair avant de lui incorporer votre mayonnaise maison ou en pot du commerce. Ajouter les miettes de crabe ou de surimi. Donner un tour de moulin à poivre. Ciseler de la ciboulette si vous avez et servir avec une salade. Ici, une tomate affreusement farineuse mais en ces temps de disette artificielle, on se contente de peu. Le bonheur est parfois dans l'assiette. Bon courage à tous.

Posté par Armelle-L à 13:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 24 mars 2020

Aux portes du pénitencier - S1

IMG_20200319_091118

Pour ne pas copier les copines qui éditent un journal de confinement, j'ai choisi l'ancienne prison de Coulommiers devenue bibliothèque municipale pour illustrer cette série. Si cette séquestration à domicile doit durer, la nature viendra, progressivement, étoffer ce cliché. La lumière, aussi, changera. Je fais le voeu de la faire courte. Je vis tout près de ces murs d'enceinte qui, ironiquement, m'offrent un peu de liberté à circuler sans me faire contrôler.

jdc1

IMG_20200319_091300

Les premiers jours, il a fait beau. Chacun de nous a trouvé de quoi s'occuper. Tous les matins, privée de pain frais depuis de longs mois, j'ai pris plaisir à aller chercher ma baguette chez le boulanger. Un client à la fois et paiement sans contact. Au passage, regarder les magnolias se refletter dans les eaux à nouveau vertes, signe de printemps, du Grand Morin. Les parterres de l'hôtel de ville sont fleuris de couleurs délicates. Vendredi, il a fait beau et chaud. J'ai eu envie de manger une glace. La première de l'année, au café car c'est le seul parfum avec rhum-raisins encore en rayon du supermarché. Hier, reprise des activités couture dans cette pièce aménagée à cet usage, à l'étage, où quand on ouvre les fenêtres on entend les cloches de l'église égrener ce temps devenu trop élastique. Bon courage à toutes et tous pour les jours à venir.

Posté par Armelle-L à 07:12 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 23 mars 2020

¤ Trois jours et une vie ¤

3 jours et une vie

Ce n'est pas le film que je voulais voir ce samedi soir tant j'avais besoin de sortir des sentiers battus de mes séries habituelles. Durant cette période de confinement, via la box, Canal+ et OCS sont en accès libre. J'avais donc prévu de regarder sur OCS, le film Rémi Sans Famille. Trop récent, certainement, pour donner à voir au tout venant du confinement. Il a été remplacé par un navet. Je me suis donc rabattue sur Canal+ pour ce polar très noir et je n'ai pas regretté. Pour une fois, je ne me suis pas endormie quelques minutes dans mon fauteuil, comme de plus en plus souvent, devant des programmes trop convenus.

Au début, c'est dur et c'est noir. Ca se passe durant les trois derniers jours de l'année 1999 avant que la tempête du siècle ne fasse des ravages chez nous et dans les Ardennes belges où se situe cette intrigue. C'est l'histoire d'un gosse qui devient meurtrier malgré lui, ivre de rage parce qu'un autre lui a piqué l'élue de son coeur. A douze ans, tout prend tant d'importance. Je ne vais pas tout vous raconter mais il y a du beau monde à l'affiche. Sandrine Bonnaire et Philippe Torreton en tête. C'est bien construit, bien ciselé, bien compartimenté. Ca passe comme une lettre à la Poste. La morale de l'histoire étant de dénoncer les silences et les secrets qui enferment toute une vie, une erreur, une colère passagère, un simple accident.

Posté par Armelle-L à 07:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 22 mars 2020

Tous les jours, dimanche... jusqu'à quand ?!

PhotoCollage_1584261017291

Dimanche dernier, dimanche d'élections municipales, il a fait beau. Sur le marché de Coulommiers, peu de monde. Les distances de sécurité contrairement aux marchés parisiens étaient largement respectées. Malgré le ciel bleu et la douceur des températures, il flottait sur la ville, un silence glaçant. Des gâteaux gourmands chez le boulanger, des fraises aux étals, des jonquilles en bouquets. Hélas, rien n'y faisait. On ne parlait que de coronavirus et de cette annonce, la veille au soir, du premier ministe, à savoir la fermeture des bars, restaurants et commerces non indispensables à la vie quotidienne. Et encore, le pire restait à venir avec cet annonce de total confinement tombée, lundi soir, des lèvres du président Macron après maintes circonvolutions autour du premier tour des élections municipales. Ceci avant d'entamer sa longue complainte sur la nécessité de nous enfermer tous à domicile. Je me suis exprimée, ici même, sur ma difficulté à être cloisonnée chez moi et ces mesures commencent à me miner très sérieusement. Je ne peux même pas dire, je vais filer au bout du monde puisque la planète entière est soumise à la même punition. Dimanche, oui et alors puisque depuis mardi midi, c'est tous les jours dimanche. Jusqu'à quand ?!