PhotoCollage_1588520609634

Dimanche, après la pluie, nous sommes sortis faire un tour. Il flottait dans l'air un parfum frais, suave, sucré de foin coupé. Dimanche, le premier du mois de mai comme un pont entre deux rives. Un pont entre avril fleuri et joyeux et un mois de mai plus pesant avec cette impression floue que les choses ne seraient pas avant très longtemps comme avant. Juste profiter de l'instant sans trop se poser de question. Le déconfinement est annoncé avec de multiples conditions. La Seine et Marne est vaste et rurale mais ses hôpitaux sont sous tension. Ils absorbent les malades d'une banlieue mitoyenne. Ca ne me dérange pas d'être solidaire. Au contraire, nous allons continer à faire très attention. Avec cette règle de cent kilomètres à vol d'oiseau, nous allons pouvoir aller nous balader. Les alentours sont riches d'une nature généreuse. En attendant, je vous souhaite un bon weekend du 8 mai entre deux rives, celle de huit semaines de confinement et celle d'un déconfinement avec beaucoup de points d'interrogation.