IMG_20200507_114306

Dernier jour de confinement où je serai encore sur la route pour terminer mon déménagement. J'en ai plein les bottes car une annexe est pire à vider qu'une maison. Tout ce bazar à caser dans une voiture faute d'avoir pu louer une camionnette. Il faut términer car avec la règle des cent kilomètres, à partir de demain, cela pourrait être plus contraignant. A midi, nous aurons fini. Jeudi, passant sur la nationale 12, non loin de chez ma cadette, nous nous sommes donnés rendez-vous sur un parking à mi-chemin pour donner à Petit Filou ses cadeaux d'anniversaire et ses chocolats de Pâques. Il était content de nous voir car au téléphone, du haut de ses trois ans, il ne comprend pas pourquoi, il ne voit plus ni Tata, ni Tonton, ni Mamie... Personne comme il dit en levant les bras. Il ne pourra pas non plus faire sa journée d'intégration en école maternelle et devra attendre début septembre si tout va bien. Dans le talus, il nous a cueilli des marguerites. Bizarre de ne pas pouvoir le prendre dans nos bras, ni l'embrasser. De ces huit semaines de confinement, c'est un instant T de tendresse en drive que je retiendrai. Hier, c'est ma maman très amaigrie que je suis passée voir. Ce confinement la mine horriblement. A bonne distance, je lui ai montré les vidéos captées sur WhatsApp de ses arrière petits enfants. Elle jubilait. Le prochaine fois, il faut que je lui installe l'appli sur son téléphone car elle se débrouille plutôt bien avec les outils numériques. Bon dimanche.