IMG_20200530_164321

Hier, les parcs et jardins ont rouvert. En fin d'après midi nous sommes allés faire un tour très symbolique au Parc des Capucins. Liberté surveillée car croiser des patrouilles de policiers armés et masqués ça plombe un peu l'ambiance. Un an pile poil aujourd'hui que j'ai emménagé à une rue de celle où je vis, aujourd'hui. Je me souviens alors des pivoines en fleurs. Elles sont fanées pour ne pas dire brûlées par un printemps torride.

IMG_20200530_163048

IMG_20200530_163542

IMG_20200530_165151

IMG_20200530_164740

IMG_20200530_170303

IMG_20200530_164334

IMG_20200530_162946

Le cygne a déserté les rives de son île pour le bout du chenal moins fréquenté. La faune semble désorientée. L'homo sapiens est de retour et d'un coup c'est beaucoup moins bucolique. Étrange comme sur les pelouses les feuilles mortes se ramassent déjà à la pelle. Alors profitons car l'automne dans cette étrange et fichue année pourrait être precoce et féroce si l'épidémie repartait de plus belle. Ainsi se referment les portes sur un mois de mai que je n'ai pas aimé du tout. Bon dimanche.