PhotoCollage_1591809036848

Le temps des cerises. Mercredi dernier, nous sommes allés à Lumigny cueillir quelques fruits rouges. Trop de monde à mon goût. Je ne retrouve plus le plaisir simple de cette cueillette telle que nous l'avons fréquentée des années durant jusqu'en septembre dernier. Est-ce encore un effet Covid que ce parking plein et cette populace de mauvais goût qui cueille et laisse à terre tant de fruits si précieux prodigués par Dame Nature. J'ai éprouvé de l'écoeurement et plus l'envie de revenir. Du coup, pour une fois, l'addition a été légère. Dix euros seulement. C'est inédit. Quelques cerises, des carottes et des betteraves à cuire. Je n'ai pas aimé non plus le regard salace des saisonniers sur les jeunes filles penchées sur les fraises. Question d'époque, certainement. Suis-je devenue si vieille tout d'un coup ? Je me suis dit qu'il était temps, grand temps, de changer quelques-unes de mes habitudes... Urgemment.