IMG_20200820_182127

Mercredi, nous sommes retournés malgré la distance à Lumigny cueillir des légumes, acheter du jus de pommes pour les petits et des glaïeuls de plein champ comme chaque année au mois d'août. Le bouquet des fleurs du mal suis-je tentée de titrer car depuis, je suis malade.

IMG_20200820_101747

IMG_20200820_112450_225

IMG_20200820_100350

Du coup, comme pour mon gâteau renversé aux figues, je vais peut-être cesser un temps mes petits rituels vénéneux du mois d'août. Sous serres, sans réfléchir comme je le fais depuis des décennies à cet endroit, j'ai croqué non pas la pomme mais des tomates cerises. Le malaise a été instané. Mes doigts étaient rugeux d'une pellicule de produit chimique que même le gel hydro-alcoolique de mon sac n'est pas parvenu à complètement éliminer. En un mot, je me suis empoisonnée. J'ai songé que des enfants pouvaient en faire autant et j'ai eu froid dans le dos. Je suis une vieille dame et mon organisme est déjà bien pollué. Le danger est partout et nos agriculteurs se veulent "bienveillants" et "rassurants". Business is business. Je pense que les fruits et légumes vendus lavés dans nos supermarchés ne sont pas certainement pas pires pour notre santé. Je vais à l'avenir me montrer beaucoup plus regardante. Bon weekend.