vendredi 21 août 2020

Les fleurs du mal

Mercredi, nous sommes retournés malgré la distance à Lumigny cueillir des légumes, acheter du jus de pommes pour les petits et des glaïeuls de plein champ comme chaque année au mois d'août. Le bouquet des fleurs du mal suis-je tentée de titrer car depuis, je suis malade. Du coup, comme pour mon gâteau renversé aux figues, je vais peut-être cesser un temps mes petits rituels vénéneux du mois d'août. Sous serres, sans réfléchir comme je le fais depuis des décennies à cet endroit, j'ai croqué non pas la pomme mais des tomates... [Lire la suite]