IMG_20201108_152443

J'ai tellement procrastiné devant ce tissu denim et camouflage raide comme la justice, que je me suis mise au défi de terminer cette veste d'inspiration militaire pour le 11 novembre. Patron Burda 6669 printemps-été 2016  vendu en deux versions avec des tailles de 16 à 21 qui m'ont posé question jusqu'au moment où j'ai compris qu'il s'agissait de tailles courtes. Un atout pour ma petite stature, moins de 1m60. Le tissu provient du Marché Saint Pierre, achat impulsion lors d'une virée sur la butte en juillet dernier.

IMG_20201108_152354

J'avais déjà tenté l'aventure de la veste à col officier avec le modèle Nadine de Coralie Bijasson lors du confinement de printemps. Un échec total. J'étais dépitée car ce style de veste me convient parfaitement. C'est à la rubrique communautaire Burda.Germany que j'ai trouvé l'inspiration. Une utilisatrice du site avait mixé les deux versions de ce modèle un peu mémérisant pour le rendre beaucoup plus dans l'air du temps.

PhotoCollage_1604847095769[22801]

J'ai encore dans les doigts des piqures d'épingles tant le tissu était raide. Motivée à en découdre, une étape chaque jour pour tuer le temps du reconfinement, je me suis appliquée. J'avoue avoir pêché dans ma prise de mesures et le tissu ne m'a pas aidé. Cette veste servira de toile pour une autre version à confectionner dans une étoffe plus souple. Les boutons fantaisie ont été commandés sur Rascol. Pour une meilleure finition, j'ai posé un biais de mon stock sur l'arête vite de la parmenture car impossible de doubler ce tissu trop rigide. Cette veste sera quand même portée avec une tenue adaptée à "camoufler" mes erreurs de coupe.

IMG_20201105_090138[22749]

Hommage à nos soldats de la Guerre 14-18 dans un cimetière proche de chez moi