IMG_20201107_092408

Une troisième semaine de confinement étrangement placée sous le signe des fêtes de fin d'années qui se préparent envers et contre tout à Sézanne. Depuis ces photos, la place s'est étoffée de sapins décorés de rubans rouges. Il faudra qu'en décembre, nous passions en fin d'après-midi plutôt qu'en soirée à cause du couvre-feu pour voir toutes les guirlandes allumées. Une semaine triste à pleurer vient de sécouler. Une de plus vers, peut-être, la levée d'écrou... Ou comment voir le verre à moitié plein...

PhotoCollage_1605344503023[22830]

Sapin, pas sapin. C'est la valse des hésitations au Gouvernement. Je ne vois pas en quoi des sapins vendus en extérieur sur les marchés ou les parkings de grandes surfaces vont alimenter un peu plus l'épidémie du coronavirus si chacun respecte le protocole et les gestes barrières. Et puis, zut, les gosses ont le droit dans tout ce charivari d'avoir au moins un beau sapin au pied duquel déposer leur petit soulier. Acheter comme tous les ans, le numéro Cuisine Actuelle. Clin d'oeil, certainement, à ces temps de confinement ce burger rigolo avec sa tête de renne histoire d'améliorer l'ordinaire d'un réveillon dont la liste des convives risque de se réduire comme peau de chagin. Les bûches font dans le traditionnel avec celle au beurre et au café tout comme la volaille rôtie aux petits légumes de saison. Ca sent le sapin...

IMG_20201107_092248

Ca sera mon premier billet de l'année dans l'esprit de Noël. J'avais pour habitude de débuter les festivités sur mon blog par les vitrines du boulevard Haussmann mais je doute que nous puissions aller avant longtemps nous balader du côté des grands magasins. Bonjour tristesse d'autant que le Printemps a fait part de son intention de fermer quatre de ses magasins avec licenciements en prime. J'ai le coeur lourd et Paris me manque énormément. Curieusement, plus que Versailles. Le marché, samedi dernier, était triste, terne, sans éclat. Ceci d'autant que la veille, j'avais vu à la télévision, celui de Belleville. Autre ambiance mais il faudra nous contenter de peu, cette année... Esprit de Noël seras-tu là malgré tout ?

Le Printemps Haussmann prépare Noël - La Stylettante

Parée d'ornementations or, le Printemps Haussmann prépare un Noël à la hauteur de son 150ème anniversaire. Je suis passée sur le boulevard histoire de voir si les vitrines de fête avaient levé leur rideau. Encore un peu de patience. Cela ne devrait pas tarder. A ce billet, j'ouvre le bal de l'esprit de Noël.

http://www.stylettante.net