IMG_20210126_084754

La pluie a succédé au froid de janvier. Pourtant, matin et soir, on commence à perccevoir les jours qui s'allongent. Un peu marre de cette vue sur l'église de mon village. Je m'ennuie dans cette grande maison où je ne suis pas vraiment installée puisque je suis plus que jamais à la recherche d'une maison à acheter. Le marché immobilier est déprimant. Confinement(s) et télé-travail ont vidé les stocks et les prix ont flambé, en un an, de façon déroutante, déconcertante. A croire que les gens ont perdu la raison pour acheter n'importe quoi, n'importe où, n'importe comment à des prix tels. Nous patientons tout en envisageant un plan B.

pdt50

IMG_20210129_114307[23680]

Une fois par semaine, nous sommes contraints de faire 80 kilomètres aller-retour pour aller à Coulommiers faire des courses alimentaires tant l'offre des marchés et supermarchés locaux est lamentable. Ceci, car en cette étrange période, cuisiner et bien manger sont essentiels pour garder le moral. Chez Picard, j'ai acheté des nems savoureux qui m'ont agréablement surprise. Sinon, déception avec ce gâteau fade, chichiteux et onéreux acheté chez le pâtissier de Sézanne pour l'anniversaire de Jules. J'ai fait une pizza à base de coulis de poivron pour changer le la tomate. Recette inspirée par une amie de ma belle-fille, chef à domicile, qui nous a régalés lors de notre séjour lyonnais, l'été dernier. Terminer la semaine sur une note colorée avec ces fleurs chez un fleuriste columérien que l'ont disait moribond à la fin du premier confinement. Il faut croire qu'il a rebondit puisqu'il s'est agrandit et c'est tant mieux. Bon weekend et courage à ceux qui sont inondés par les crues.