IMG_20210320_102742

Samedi matin, premier jour du printemps, confinement en Ile de France oblige, nous voici contraints d'aller sur le marché d'Epernay nous ravitailler en produits frais, fruits et légumes puisque le marché de Sézanne est médiocre. Il fait froid mais le vent de la veille s'est calmé et le soleil brille. Heureusement, car Epernay dans le gris n'est pas une ville avenante du tout. Et comme à chaque fois, je me dis que c'est la dernière fois que je viens faire des courses à cet endroit tant je ne l'aime pas. Hélas, le confinement me prive de Provins et Coulommiers situées en Seine et Marne. Bonjour tristesse en ce premier jour de printemps...

CollageMaker_20210320_111713923

IMG_20210320_095501

Les commerces de la capitale du Champagne affichent clairement les couleurs du printemps. Fleuristes et pâtissiers se sont donnés le mot. Chez Bouchara, je me retiens d'entrer pour ne pas faire chauffer ma carte bleue. Nous réfléchissons à faire une offre d'achat sur une maison. On verra donc plus tard pour les articles de décoration. Il faisait beau et pourtant, sur le marché, j'ai éprouvé une ville nostalgie pour le temps où j'allais à Versailles faire mon marché dominical. Même le marché Héloïse d'Argenteuil me manque, parfois. C'est dire. Sur le chemin du retour je me suis questionnée sur le pour et contre de m'enraciner dans cette région...