PhotoCollage_1616182685764[24128]

Cette maison aurait pu être un coup de coeur. Elle a été avec ses beaux volumes, le ciel peint au plafond du salon et son jardin ni trop, ni trop peu. Jusqu'au numéro 3 de la rue où elle se trouve sachant que c'est mon chiffre fétiche. Le jour où nous l'avons visitée, il pleuvait, il ventait et la personne en charge de sa visite n'a pas ouvert tous les volets dont certains souffrent. Cela ne nous avait pas échappé. Consciencieux, nous avons demandé une contre-visite un jour où le soleil brillait et c'est là que nous avons vu que les travaux à faire dans une semi-urgence exploseraient notre buget. Le chauffage ronronnait et donnait des signes de faiblesse. Le ravalement se délite et dans le séjour, bien dissumilées derrière les portes des remontées capillaires en bas des murs probablement dues à une mauvaise ventilation de la cave mais tout de même. Il ne faudrait pas non plus s'offrir une danseuse pour avoir à le déplorer financièrement en cas de coup dur. Pourtant, elle avait tout jusque la cheminée à coquille Saint Jacques dont je rêve depuis toujours. Sans regret, nous passerons à la suivante...