CollageMaker_20210604_085446760[26491]

Jeudi dernier, en Normandie, j'ai été à deux doigts de piquer un coup de calcaire chez le notaire et notre humeur n'était guère au diapason de cette rue où se situe son étude. Rue pavoisée de rubans multicolores, le temps d'un été qu'on espère beau. Jeudi dernier, en Normandie, j'ai mangé de cette succulente brioche généreusement garnie de pommes locales et une salade César en brasserie, la meilleure que j'ai mangée depuis bien longtemps. J'ai aussi fait provision de sachets de petits entremets de l'Abbaye de la Coudre avec de nouveaux parfums à découvrir. De quoi se consoler puisque jeudi dernier, en Normandie, j'ai signé un simulacre de compromis de vente pour la longère ci-dessus. La transaction est dans l'impasse, une des héritières faisant obstruction au bon déroulement de la vente. Nous sommes bloqués juridiquement tant que le dit compromis signé manuellement ne sera pas validé électroniquement. Affaire à suivre parce que sinon ça ne serait pas drôle de tenir un blog comme on va chez un psy pour tenter de comprendre un karma nul à c....