IMG_20221004_141341

Après un lundi bien glauque en Normandie, bonheur de retrouver les étangs de Lèves avec leurs berges parées des belles couleurs de l'automne. Je sais à cet instant là que je ne suis pas prête à lâcher la proie pour l'ombre. Du coup, je me suis offert un peu de douceur à Chartres avec le premier chocolat chaud de la saison. Un chocolat en terrasse, au soleil avec 22°, un bon début. Un peu de douceur dans ce monde de brutes puisque nous ne savons pas où nous allons. Lentement, sur mon balcon, la lumière et les couleurs changent. Les feuilles des arbres ne vont pas tarder à roussir complètement avant de joncher le sol. Déjà, je crois que nous attendons tous le printemps...

PhotoCollage_1664982003191

IMG_20221003_191946

A notre retour de Normandie, sur la rocade de Chartres, nous avons doublé une impressionnante colonne de poids lourds transportant des pales d'éoliennes et de songer que nous allons entrer dans le corridor de la mauvaise saison avec de possibles pénuries d'énergie. Alors autant prendre de suite de bonnes habitudes mais ce n'est pas si évident. Déjà, nous n'allumons plus qu'une lampe sur deux dans la salon et nous n'avons pas encore succombé au confort douillet du chauffe-serviette de la salle de bain. Mes machines à laver sont optimisées et quand nous partons, nous débranchons la box. Que faire de plus sinon vivre à la chandelle ? C'est justement parce que nous savons pas où nous allons que j'ai repris le cours de cette série de billet. Le numéro 100 devrait coincider avec le retour des beaux jours... Alors, vivement !