IMG_20221124_103204

Un mois que nous n'étions pas allés en Normandie pour cause de Covid 19. Un mois avec l'inquiétude sourde de voir le vent emporter les tuiles fragiles du toit. Soulagement de voir que tout a résisté sauf que pluie et grisaille de novembre se sont installées, sournoisement. J'ai failli renoncer, le matin, à venir car je n'étais pas encore très sure de ma forme pour faire le trajet. J'ai bien fait de me bouger quand même de mon confort urbain.

IMG_20221124_103007

IMG_20221124_102645

IMG_20221124_102810 (1)

IMG_20221124_101716

En arrivant, premier petit bonheur voir fleuries les bruyères d'hiver le long de la clôture sur le chemin. Puis inspection du jardin dénudé par le vent qui souffle sur la plaine. Second bonheur, constater que camélia et rhododendron taillés et traités sévèrement par mes soins sont déjà prêts pour le printemps.

IMG_20221124_104118

IMG_20221124_113358

IMG_20221124_102546

IMG_20221124_114237

Se dire que la prochaine fois que nous viendrons, nous ne savons pas encore quand au mois de décembre, nous ferons un feu de bois pour réchauffer la maison. Quoiqu'il n'y fasse pas si froid car quand le soleil donne, elle en profite pleinement. Se dire qu'au printemps, on fera un grand ménage histoire d'y voir plus clair. A la presque Sainte Catherine, j'ai planté ce sachet d'iris botaniques dans le parterre devant le garage. Ne me demandez pas pourquoi j'ai la marotte de ces petits iris. A la Sainte Catherine, le vent m'emportera. En tout cas, miraculeusement, je suis rentrée guérie une bonne fois pour toutes des symptômes trainants de mon Covid ! C'est déjà ça !