vendredi 27 septembre 2019

Jacques Chirac ou la "carrure" d'une époque

11503618-11503645-g-k004887a4-jpg_4806223_1000x667

L'annonce du décès de Jacques Chirac, hier, alors que j'étais sur BFM en train de regarder le développement des opérations sur le site Seveso de Rouen en feu, m'a clouée sur place. On savait l'ancien président de la République malade. On savait mais n'empêche cette nouvelle m'a secouée. Je ne sais pas pourquoi, tout au long de l'après midi, de ce jeudi des souvenirs, non pas de ce grand gaillard, mais d'une époque engloutie et de la vie qui allait avec me sont revenus en mémoire. Jacques Chirac ou la "carrure" d'une époque. Cette photo ci-dessus s'est imposée d'elle-même. L'élégance du geste et cette liberté de fumer en plein conseil des ministres n'est plus. La Loi Evin allait passer par là. Juste pour ne pas déraper et faire de ce billet un hors sujet, dire à quel point, j'ai été heureuse quand Jacques Chirac a été élu président de la République en 1995. J'ai tellement eu d'aversion pour François Mitterrand, deux septennats durant que j'ai vécu cette victoire comme une réelle délivrance avec ce sentiment que la vie serait, désormais, meilleure. Je n'ai jamais plus ressenti ça et je traine de plus en plus les pieds pour me rendre aux urnes faute de choix franc pour tel ou tel candidat. Je n'ai pas pour habitude dans ce blog de rendre hommage aux personnalités disparues. Pour Jacques Chirac, c'est différent. Il incarne la "carrure" d'une époque dont j'ai souvent la nostalgie.


mardi 17 septembre 2019

Blog or not to blog ?

blog

Lu ce matin chez Sheily Parisienne l'annonce de la fermeture définitive de deux plateformes de blogs, celle du journal 20minutes et celle de la communauté Hellocoton. Comment ne pas réagir et se poser, à mon tour, la question d'être ou ne pas être blogueuse (pour l'éternité). Ne dit-on pas que les meilleures choses ont une fin ? J'ai connu nombre de mes lectrice via Hellocoton. C'était une époque pas si lointaine où le blog était un espace convivial, de partage amical. Je crois qu'on se prenait beaucoup moins la tête que maintenant. Nous nous amusions. Cet été, avec les bugs à répétition de cette plateforme, je me suis interrogée sur l'intérêt de survivre à cette mode devenue démodée, Instagram ayant pris le relais. J'ai décidé de continuer car on ne pas raconter ou expliquer en quelques hashtags une aventure et puis, mon blog est devenu un journal. J'en ai besoin, en ces temps pour moi troublés, de me relire pour me rassurer.

Nombre de grandes pointures ont déjà tout stoppé. Certaines sont montées haut en orbite, d'autres se sont éteintes au propre comme au figuré... En effet, je trouve que le blog accentue la tristesse et la détresse à l'annonce d'un décès d'une personne qu'on ne connaissait que par écrits interposés. Je trouve le deuil plus difficile à faire que dans la vraie vie. Deux cet été. Bref, mes questions sont bien plus métaphysiques que celles de Sheily hors voilà, à quelques jours de renouveller mon nom de domaine, je me demande s'il ne serait pas judicieux d'abandonner Canalblog pour basculer sur mon mulet chez WP. Cette plateforme un peu désuette ne m'inspire plus la même confiance que par le passé et il est temps, je crois de muer si je veux continuer. Sheily concluait que le blog n'est pas mort et qu'il faut persévérer. Instagram n'est qu'un support, un tremplin car nombre de mes nouveaux visiteurs passent par là. Ensuite, on verra...

Posté par Armelle-L à 07:56 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 2 décembre 2018

Paris brûle-t-il ?

En ce premier dimanche de décembre et de l'Avent, on aurait du allumer des bougies et ne penser qu'à Noël. Hélas, l'actualité s'est enflammée avec ce 3ème samedi de mobilisation des gilets jaunes. Paris a vécu, hier, des scènes d'une violence inouie. On a assisté à des émeutes, à une guérilla urbaine de grande ampleur et rentrée du salon Création et Savoir Faire, j'ai pu de ma terrasse voir les fumées des incendies de voitures provoqués dans les beaux quartiers. Paris brûle-t-il ?

122728910

122728911

A Saint Lazare, j'ai eu très peur devant ce mouvement de foule. Il était temps que je rentre aux Batignolles. Non seulement ça, mais c'est notre république qui est touchée en son coeur puisque l'Arc de Triomphe a été souillé, molesté et que la tombe du Soldat Inconnu a failli être violentée. A la télé, on a cru que cela ne finirait jamais, la nuit tombée. Notre très cher Président de la République doit rentrer, ce jour, d'une visite en Amérique Latine. On espère qu'il prendra la mesure du mécontentement de ses concitoyens. En attendant, il nous faut panser les plaies.

Posté par Armelle-L à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 17 novembre 2018

Journée gilet(s) jaune(s)

Lagerfeld-Gilet-Jaune-1

Nous y voici. C'est ce samedi qu'aura lieu ce grand rassemblement annoncé depuis des mois par une partie de la population en colère contre les mesures fiscales et autres du gouvernement Macron. Ils ont promis une action d'envergure qu'ils ont juré de faire durer dans le temps s'ils n'obtenaient pas satisfaction. Nombre de centres névralgiques à l'échelle nationale pourraient être paralysés ce samedi. Tant pis, je vais quand même aller à Paris faire des courses. On verra bien. Oui, c'est jaune, c'est moche et ça ne va avec rien comme dirait Karl Lagerfeld et on ne sait pas si ça fera avancer le débat. Bon weekend malgré tout.

Posté par Armelle-L à 06:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 7 mai 2017

AUX URNES, CTIOYENS !

DSC00609

Ce dimanche, partout en France comme dans cette toute petite mairie en Eure et Loir, les citoyens sont appelés aux urnes. Leur choix sera cornélien, partagés en l'abstention pure et simple, un candidat électron libre et un parti d'extrême droite. Ce n'est pas inédit. Nous avons déjà vécu ça, en 2002. Cependant, cette année, les électeurs n'y croient plus. Ils ne croient plus aux promesses, ils sont las, désabusés, écoeurés par la politique et les politiques. Pourtant, quelque soit le bulletin que l'on mettra dans l'urne, il est important, aujourd'hui, de voter... et qui vivra, verra...

Posté par Armelle-L à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 23 avril 2017

A VOTE !

DSC00560

J'avais, du fond du coeur et fort naïvement, espéré des élections présidentielles avec un ou des candidats qui rassemblerait mes idées et ma vision des cinq années à venir. Hélas, dans cette foule de onze prétendants au titre suprême, j'ai eu du mal à faire un choix. Bon ou mauvais, j'ai voté dans cette école de banlieue, non loin de chez moi, où on aurait pu imaginer une large avancée de Madame Le Pen. Curieusement, elle n'arrive qu'en 4ème position. Comme quoi. A présent, on attend le second tour sans grande illusion sur le nom de gagnant à moins que l'abstention de rebatte toutes les cartes. Affaire à suivre.

Posté par Armelle-L à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,