dimanche 28 juillet 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #26#

IMG_1980

Rubrique hebdomadaire publiée en avance car je vais être occupée en tant que cantinière sur un chantier de ma fille en ce début de semaine. Du reste, ça me plait bien. Sinon retour sur une semaine caniculaire plutôt bien vécue grâce au concours de dame Nature. Quand j'entends tous ces gourous du climat proner les espaces végétalisés en ville pour apporter un peu de fraîcheur, je hurle de rire. Il suffit de traverser un sous-bois pour voir baisser de 2° la température au tableau de bord d'une voiture. Pour illustrer ce soleil, des tournesols dans un champ du côté de Provins, crânement tournée vers un halo de chaleur dès le petit matin.

pdt26

Le marché de ma ville toujours aussi nul que je fréquente malgré tout pour limiter mes déplacements et mes émissions de gaz à effet de serre. Une glace rose et fraise à Provins où je me suis jurée de retourner pour le salon de thé chic à côté de ce glacier sur la carte duquel, j'ai vu une troupe du troubadour qui doit être à tomber. Il faudra juste que nous soyons mieux habillés pour accéder à cette magnifique terrasse. Je suis entièrement pour ces arrêtés qui imposent au moins le tee-shirt en ville. Notre société est de plus en plus débraillée et pas qu'à la plage, hélas. Mes pétunias sont en pleine forme dans leur jardinière et un concert jazz à l'ombre des grands arbres des Capucins, dimanche dernier. C'était vraiment sympathique.

IMG_1976

Le vert fait de la résistance au Parc des Capucins dont les pelouses commencent, malgré tout, à blondir. Je gage qu'avec les pluies d'hier, elles ont du reprendre du poil de la bête. Le soir, nous allons prendre le frais et écoutons les bavardages des anciens. C'est ainsi que j'ai glané une info au sujet d'un lieu atypique que je compte bien tester dès qu'il fera moins chaud. Google a confirmé les dires. Affaire à suivre. Bon dimanche et bon début de semaine.

Posté par Armelle-L à 08:24 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


lundi 22 juillet 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #25#

DSC05318

Lundi, pour ne pas céder à la pulsion d'envoyer ma lettre de congé à mon bailleur, je suis allée me balader. J'ai poussé jusque la piscine pour voir horaires et tarifs, leur site étant en maintenance. Au retour, en regardant de loin l'église, je me suis jurée de ne jamais y entrer. Elle ne m'inspire pas comme nombre d'édifices religieux qui ont remplacé l'original et c'est le cas de celle-ci.

1pdt25

Et toujours tout ce vert alors que le bleu est de rigueur sur le blog des copines. Ce vert que la canicule n'a pas même réussi à blondir à défaut de roussir un peu. Ca me fait songer à cette chanson de Francis Cabrel, octobre tiendra sa revanche et je l'attends avec impatience. En attendant, se régaler des pêches cueillies sur leur arbre à Lumigny et preparer des pêches melba, un peu rustiques faute de poche à douille. Pas de confiture de groseille, non plus. Cela aurait été sacrilège tant le fruit est goûteux.

DSC05317

La piscine, elle, est plutôt sympathique et peu fréquentée malgré les vacances scolaires ce qui nous autorise quelques brasses l'après-midi. Je pense que les gens d'ici ne sont pas trop portés sur les sports aquatiques ou bien que certaines familles peinent à payer le ticket d'entrée, même à tarif réduit, pour une fratrie. Bonne semaine à vous. Elle s'annonce chaude et bouillante.

Posté par Armelle-L à 07:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 15 juillet 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #24#

IMG_1868

J'ai du mal avec mon blog. Je suis en mal d'inspiration. C'est Mansart sur la place Alexandre 1er de Serbie qui m'a poussé à publier. C'est lui qui a inauguré, il y a un peu plus d'un an, le premier billet de cette série. C'était un joli dimanche où nous nous sommes retrouvés en famille pour pique-niquer. Petit Filou est rentré chez lui et j'ai repris, mollement, mon train-train.

1pdt24

J'ai dit à Jules vouloir espacer nos sorties aux Capucins. Voir tous les jours, les mêmes petits vieux assis sur le même banc à radoter devient flippant. J'ai dit à Jules ne pas vouloir finir ainsi. Ca l'arrange, il peut ainsi regarder le Tour de France. Plutôt que le parc, je sors faire du shopping et j'ai trouvé cette chemise imprimé foulard à prix rikiki. Sinon, j'ai déniché sur le Bon Coin cette commode Ikea à 30€. Elle est  impeccable pourtant je peine et je freine à défaire le reste de mes cartons. Nous n'avons toujours pris aucune décision au sujet d'un éventuel nouveau déménagement. Affaire à suivre.

IMG_1873

Le Parc Balbi à Versailles où nous nous sommes tous retrouvés pour un pique-nique familial. Cet écrin de verdure se dissimule derrière les murailles du Potager du Roi. C'est le pré carré des familles versaillaises. On n'y croise que très peu de touristes. Il n'est pas facile à débusquer. Petit Poucet et Petit Filou se sont bien éclatés à jouer et se cacher dans les taillis avec d'autres enfants. Nous avons passé un très beau dimanche. 

dimanche 14 juillet 2019

Cueilli-thérapie - Puzzle #23#

IMG_1915

Souvenez-vous, à mon ancienne adresse, je me suis soignée quatre ans durant à la jardithérpie en cultivant ma terrasse. Je n'ai pas de jardin, je n'ai plus de terrasse et le marché de ma ville est nul, archi-nul. Nous allons donc, une fois par semaine, cueillir fruits et légumes à Lumigny. Ce qui me soucie c'est comment nous ferons quand cette cueillette fermera ses portes en période hivernale. En attendant, j'ai entrepris une "cueilli-thérapie" en plein champ. J'ai toujours beaucoup aimé cet endroit. En cette fin juillet, les fraises s'essoufflent mais les pêches ont pris le relais. J'attends les prunes pour faire des confitures. Ca ne devrait pas tarder car les arbres ploient déjà sous le poids des fruits en train de mûrir. Comme au marché, au fil des saisons, les couleurs dominantes de ces mosaïques changent. Ou comment, la nature nous rappelle que c'est elle qui décide et comment... Bon dimanche.

mardi 2 juillet 2019

Marché nocturne de produits du terroir

marché nocturne

En préambule, je ne suis pas certaine que cette mosaïque représente bien ce premier marché du terroir en nocturne de la ville de Coulommiers mais j'avais envie d'en parler. Oui, d'en parler car j'ai récemment évoqué la médiocrité des marchés du mercredi et du vendredi dans un billet. Lu dans le très élégantissime bulletin municipal sur papier glacé que Madame le Maire avait une conscience aigue de ce point faible et que dans l'optique de redynamiser son marché, elle testait cette formule nocturne autour de produits du terroir. Elle souhaite rendre au marché hebdomadaire ses lettres de noblesses d'antan. Il y avait foule ce vendredi soir sous l'ancienne halle aux fromages. Il faut dire qu'il y faisait frais. Comme Madame le Maire nous avons particulièrement apprécié les glaces fermières Brie'Zon de Montdauphin. J'ai goûté le parfum cidre. Un trou briard avant de diner. Des farines, des légumes, du miel, jus et sirops de fruits locaux, des fromages du chèves, du Coulommiers of course et le fameux boucher qui vend des côtes de porc (médaillées d'or quand même) à un pris d'usurier. De tout coeur, j'espère que cette heureuse intiative de l'élue portera ses fruits car c'était vraiment sympa et cette qualité à l'étal donnait envie de tout acheter.

Posté par Armelle-L à 06:43 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


lundi 17 juin 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #23#

IMG_1578

C'est une nouvelle habitude. Le soir, après diner quand il ne pleut pas, je pars faire un tour en ville. Ville quasi morte après 19 heures. Ce silence trop tranquille est propice à la méditation. C'est ainsi que je me suis retrouvée devant les portes de l'ancien pénitencier devenu bibliothèque municipale. Les portes du pénitencier, au propre comme au figuré, car je peine à me ré-adapter à ces lieux. Il m'arrive de douter et de réfléchir à comment sortir de cette impasse alors que je ne suis même pas complètement installée.

1pdt22

Des fleurs en ville et en vitrine chez les fleuristes, un, des gâteaux, des tissus qui attendent le coup de ciseau et moi, et moi, et moi... Je traine une certaine forme de mélancolie et, curieusement, je m'ennuie. Je n'arrive pas à reprendre le train-train du quotidien. Il m'arrive, même, de regarder s'il n'y aurait pas une maison à louer quelque part dans les environs...

IMG_1568

Voyage, voyage et cette agence de voyages sur le parking d'un supermarché, curiosité architecturale dont je ne sais rien qui me rappelle qu'à toute chose, malheur est bon puisque tous ces tracas nous ont contraints à annuler nos vacances. Nous aurions du partir en Alsace et dans les Vosges, la semaine dernière. Aucun regret car la météo a été exécrable. Ce lundi, se dire que les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. C'est normalement, aujourd'hui, que l'Agrume me relie au monde des accros à la toile dans des conditions autres que mon boitier nomade. Affaire à suivre.

Posté par Armelle-L à 07:15 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 3 juin 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #21#

thumbnail_IMG_1509

Au fil de l'eau ou comment oublier le meilleur du pire d'un mois de mai très éprouvant. Déjà que je n'aimais pas particulièrement ce cinquième mois de l'année, je vais le redouter à présent. Au fil de l'eau, d'une vie à une autre, ancienne vie déjà remisée aux oubliettes. Même la terrasse ne me manque pas. Pourtant, dans l'urgence, nous avons opté pour un appartement sans balcon. Le Parc des Capucins - ci-dessus - sera notre jardin pour quelques temps car nous sommes fermement résolus à, rapidement, acheter une maison.

1pdt20

Nous avons eu un coup de coeur pour cet appartement ancien, parquet, moulures, cheminées en centre ville, baigné de lumière du matin au couchant. Nous avons poussé un sacré ouf de soulagement au moment où, clés en main, nous avons pris possession des lieux. Du coup, nous nous sommes accordés une pause café bien méritée chez Mouilleron. Si j'ai déjà oublié ma banlieue, je garde un oeil rivé sur Versailles et j'ai juré d'assister avant la fin du mois de  juin à au moins une des représentations du Mois Molière. Des pivoines rouges sur le marché Notre Dame, le jour de la fête des mères.

IMG_1515

Au fil de l'eau et du Morin, ce samedi estival à regarder cette jeunesse s'ébattre sur leurs petites embarcations et bravant le courant. Petit Poucet venu nous prêter main forte pour notre emménagement a adoré le nouveau lieu de vie de Mamie et Papy. Sa maman revenue aux sources de son enfance s'est imaginée convaincre son compagnon de transformer son pacs en justes noces quand elle est passée devant le fameux Moulin de Mistou à Mauperthuis. Depuis, je rêve d'un beau mariage... Bref, vous l'aurez compris, au fil de l'eau, j'ai déjà gommé de ma mémoire mon ancien lieu de vie. Bonne semaine à vous.

lundi 13 mai 2019

Balade aux Puces de Saint Ouen

IMG_1363

Dans un appartement aux trois quarts vide car nous avons logé une partie de nos meubles dans un box, nous nous ennuyons. C'est Jules qui a eu cette idée lumineuse. Aller aux Puces de Saint Ouen en nous garant Porte de Clichy où nous avons emprunté la nouvelle ligne du tram T3 bis. Pratique pour rejoindre la Porte de Clignancourt sans encombre et plutôt sympathique, un dimanche après midi hors foule.

DSC04947

puces 1

DSC04942

Une fois la zone des fripes et des nippes en bordure de périphérique passée, on accède au(x) marché(s) aux puces de Saint Ouen. Dans une ambiance compètement atypique pour qui ne connait pas ce lieu et son esprit, on découvre mont et merveilles. J'ai rêvé devant cette paire de fauteuils club, ceux-ci le cuir bien patiné et bien tanné mais aussi ces fauteuil de cinéma italien ou cette commode qui, si je la payais en monnaie sonnante et trébuchante me revenait à la moitié de son prix. 

DSC04962

 

Puces 1

On trouve de tout aux Puces de Saint Ouen. Les perles cotoyent le vison, les revues de mode et les petites voitures de collection très vintage. Il y en a pour tous les goûts. J'ai craqué pour un Modes et Travaux de juillet 1961 dans lequel j'ai, enfin, trouvé le modèle de pull d'été au crochet que je dois me faire pour l'été. De nos jours, les modèles ne sont ni si précis, ni si détaillés et bien trop loose. Je vous reparlerai de ce journal car il raconte, aussi, une époque révolue à tout point de vue.

DSC04963

puces 3

Saisissantes collections de tire-bouchons, de cafetières en émail, de moulins à café et de nécessaires à toilette délicatement peints. Bien sur, nous n'avions ni le temps vraiment, ni le coeur aussi à parcourir l'ensemble de ces puces et nous sommes cantonnés au Marché Vernaison qui se trouve être les plus anciennes puces de Saint Ouen. Nous avions repéré, la semaine dernière, chez Maisons du Monde des miroirs baroques à mettre au-dessus des cheminées. A Saint Ouen, nous en avons vu de bien plus beaux au même prix... certainement négociable avec quelques talbins au fond de la poche...

DSC04969

En résumé une après midi dépaysante et amusante,
à recommencer dès que nous aurons une jolie maison à meubler ou pour le plaisir de flâner !

Posté par Armelle-L à 07:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 18 avril 2019

* Le Fournil de Maisoncelles *

le fournil de Maisoncelles

Trente ans que je fréquente cette pizzeria au milieu de nulle part. Ou plutôt si au beau milieu des champs de blé et de colza, aux quatres vents du plateau briad. Pour la trouver, il faut quitter les grands axes pour se perdre sur une route qui serpente de Coulommiers à Meaux ou inversement. Et attention, à ne pas rater l'entrée du parking dans un virage. Le Fournil de Maisoncelles en Brie affiche, désormais crânement sur un panneau, qu'il régale ses clients depuis 1985. Ma première fois remonte à novembre 1988. Depuis trente ans, il est vivement recommandé de réserver sa table car c'est toujours complet alors que cette pizzeria ne se nourrit d'aucune publicité. Le bouche à oreille a depuis fort longtemps oeuvré pour sa réputation.

On a grisé les poutres et le pizzaiolo a changé mais l'ambiance familiale, chaleureuse et les pizzas généreuses demeurent sans faillir. Nous avons fêté là, dimanche, notre anniversaire de mariage avec un peu d'avance. J'ai opté pour la Briade avec ratatouille maison et Brie pour rester régionale. Jules s'est régalé d'une Troyenne avec andouillette, pommes de terre et jambon. Pour le dessert, j'ai dépassé mes limites car j'ai voulu tester cette glace aux macarons de Voulangis - Voulangis étant un hameau proche sur la commune de Crécy la Chapelle - Glace et macarons sans gluten, ni conservateur, un vrai régal que Jules a du finir car je n'en pouvais plus. Nous sommes repartis comme toujours depuis trente ans que ça dure, heureux et repus !

* Le Fournil de Maisoncelles - Ferme de Montgodefroy - 77580 Maisoncelles en Brie - Tél. 01.60.25.70.17

samedi 6 avril 2019

Un thé à l'Orangerie de Monsieur

DSC04639

En apparence, rien n'a changé. L'ancien café de l'Arrivée que j'ai toujours connu à cet angle de rue, à la la sortie de la gare Versailles rive droite a conservé son enseigne. C'est à l'intérieur que la Maison Bigot, boulanger-pâtissier auteur de la pièce montée du baptême de Petit Filou, a tout révolutionné dans ce décor kitsch depuis... au moins le temps où  je suis née à deux rues de là, il y a presque soixante ans.

DSC04648

orangerie de monsieur

DSC04640

Quand j'ai vu circuler les photos de ce lieu cosy à la déco zen et soignée sur les réseaux sociaux, j'ai tout de suite voulu tester cette Orangerie de Monsieur. Où le bon côté des choses d'avoir vu mon départ en Bretagne annulé. Le concept salon de thé-brunch-snacking est bien pensé. J'espère qu'il plaira aux versaillais et voyageurs de passage en route ou au retour du Château. Il n'y a pas de raison puisque le petit point de vente du même boulanger juste à côté était saturé à l'heure du déjeuner. Moi, en tout cas, j'ai vraiment adoré et je compte bien tester le Croque Monsieur de Monsieur au retour du marché !

Posté par Armelle-L à 08:18 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,