samedi 14 octobre 2017

CRIS REA à LA SALLE PLEYEL

DSC01412

Une semaine s'est écoulée, déjà, depuis ce concert de Cris Réa à la Salle Pleyel. Je me souviens de ce jour de septembre où il pleuvait dru. Quand j'ai entendu, à la radio, l'annonce de cet évènement exceptionnel, je me suis de suite précipitée pour réserver deux places. J'ai toujours aimé la voix et la musique de cet artiste, chanteur et guitariste hors pair.

DSC01398

DSC01417

DSC01427

Tout au long de la soirée, j'ai vibré au son de cette musique rock and blues au milieu d'un public plus très jeune mais respectueux et poli. Aucune bousculade, ni à l'entrée, ni à la sortie. Cris Réa nous a enchantés entre mélodies aux accents langoureux et morceaux de gratte à frémir. Nous avons vécu un moment intense de bonne musique. Même placés, haut perchés, nous avons vivement apprécié ce concert dans une Salle Pleyel rénovée et embellie depuis mon dernier passage, il y a bien longtemps.

concert cris réa

Les coulisses de notre soirée avec cette robe cousue par moi-même, ces parts de diplomate dévorées à la hâte sur la table haute d'une boulangerie proche et le talent de Jules à trouver de la place, la dernière, limite, limite avec l'interdiction de stationner devant l'entrée des artistes. En résumé, nous sommes rentrés enchantés en attendant notre prochaine sortie.

Posté par Armelle-L à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mercredi 5 juillet 2017

DEPÊCHE MODE au STADE de FRANCE

1

Ces places pour le concert de Dépêche Mode au Stade de France, je les avais prises pour le cadeau d'anniversaire de Jules. Si j'avais su... En effet, assister à un tel évènement musical dans un stade était une première fois et je n'ai pas aimé du tout. Trop loin, trop de bruit, trop de monde. Trop de bière qui coulait à flot, aussi, chez les fans.

2

3

4

5

6

Ne pas pouvoir, même apercevoir, sauf par écran interposé ses idoles de jeunesse est frustrant. Quand j'ai lu qu'ils passeraient à Bercy à la fin de l'année, j'ai ragé car pour avoir vu Polnareff et Elton John, dans cette salle à Paris intra muros, je sais qu'elle est plus "humaine". Bien sur, nous avons eu droit à tous les tubes de ce groupe mythique des années 80 mais je les préfère, à l'arrivée sur CD dans mon salon.

7

J'étais stressée à l'idée d'avoir affronter la foule à la sortie, en allant reprendre le métro sur la ligne 13. Fort heureusement, les gendarmes à cheval faisaient leur boulot et la RATP, le sien. J'ai même été assise pour aller jusqu'à Brochant où nous nous sommes installés, en terrasse, pour nous abreuver d'une délicieuse grenadine. Je ne suis pas certaine d'avoir apprécié cette soirée.

Posté par Armelle-L à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,