lundi 2 janvier 2017

L'anné prochaine, si tout va bien...

réveillon 1

Tous les ans, c'est pareil. On promet que l'année prochaine, si tout va bien, on fera plus et mieux pour Noël et au Jour de l'An. Cette fois-ci, je m'abstiens car j'ai perdu, en 2016, beaucoup de mes illusions. Le réveillon du 24, entourée de ma tribu et aux chandelles, je n'y compte plus. J'ai mes parents trop âgés pour réveillonner que je ne peux pas laisser sur le banc de touche et des enfants dans leur belle famille. Je me sais donc condamnée au 25 , dans la grisaille d'un repas à midi, volontairement, allégé pour ceux qui ont festoye toute la nuit.

réveillon 2

La Saint Sylvestre, tous les ans, je me dis que l'année prochaine, si tout va bien, j'irai au restaurant. Sauf, que plus je vieillis, moins j'ai envie de sortir le soir. Je préfère mon cocon. Pour ce passage de 2016 à 2017, j'ai réveillonné, sagement, à la maison. Merci Laurent Mariotte de m'avoir soufflé cette recette de boudin chataignes et girolles. C'était à tomber parterre. En entrée de simples crevettes avec un mayo citron maison et, au dessert, une omelette norvégienne vanille-plombière maison, elle aussi. La recette ? L'année prochaine, si tout va bien au moment de l'Avent ! 

Posté par Armelle-L à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


dimanche 1 janvier 2017

Meilleurs Voeux

2017

En cette nouvelle année qui débute sous le signe du froid,
Je vous présente mes meilleurs voeux.
*******

Posté par Armelle-L à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 31 décembre 2016

1,2,3, Soleil !

2016

Le thème de la fleur jaune que je m'étais imposé en début d'année pour la cloturer avec cette mosaïque n'était pas facile. D'autant que mon univers urbain ne me facilite pas la cueillette. C'est chose faite, un peu à l'arrache, j'avoue... 1,2,3 soleil était un voeu. Voeu non réalisé puisque secrètement, j'espérais être de retour chez le Roi Soleil pour Noël. Peine perdue avec pour consolation du mimosa sur le marché aux fleurs de la ville royale. L'honneur est ainsi sauf... 2016, année bissextile, difficile, pour chacun. Next comme disent les jeunes ! Passons à autre chose et conservons un tout petit peu d'espoir en cette Saint Sylvestre que je vous souhaite joyeuse ou à défaut, heureuse !

Posté par Armelle-L à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 30 décembre 2016

La robe disco

robe disco 1

robe disco 2

Séance photo délicate pour vous présenter cette robe cousue sur le fil, quelques jours avant les fêtes parce que j'avais craqué pour ce coupon "boule à facettes" dans un bac à promos chez Modes et Travaux. Patron du magazine Elena Couture du mois de septembre avec cette robe repérée en couverture, version sport avec la jupe en suédine et le haut en jersey. Ce modèle est d'une simplicité biblique à réaliser et je me suis bien amusée. Encolure bateau et corsage cousu à la jupe avec un peu de marge pour le faire blouser. Jupe taillée dans un bout de polyester des Tissus Reine. Je m'attaque dès la semaine prochaine à la réalisation d'une veste issue du même magazine qui, sous des dehors un peu mémérisants cache une mine de bonnes idées telle cette robe disco qui a fait l'unanimité le jour de Noël ! 

Posté par Armelle-L à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 29 décembre 2016

Merci Mamie pour le chocolat

merci mamie pour le chocolat

Le jour où j'ai emmené Petit Poucet au théâtre, nous avons goûté chez Valentin, Passage Jouffroy. Il y flottait un doux parfum de fêtes de fin d'année. Je ne connaissais pas ce salon de thé. C'est ma fille qui me l'a suggéré car, hélas, sur les grands boulevards on ne trouve que des enseignes tristement franchisées. J'ai tout de suite adoré l'endroit. Nous avons pris un chocolat chaud et Petit Poucet, ce beau chausson aux pommes même s'il a boudé car il ne restait plus de pains au chocolat. Je me bats à chaque fois que nous sommes ensemble pour lui faire dire, merci, bonjour, au revoir... Serais-je à ce point dépassée et démodée ? Oui, on dit merci Mamie pour le chocolat....

* Chez Valentin - 30, Passage Jouffroy - 75009 PARIS - Métro Grands Boulevards


mercredi 28 décembre 2016

Demain, tout commence

demain tout commence

Depuis fin juin, nous n'étions pas allés au cinéma faute de programmation à notre goût dans les salles de notre ville. Par flemme d'aller sur Paris, j'ai donc raté, toujours avec Omar Sy, Inferno et l'Engrenage, film tiré du livre de Jérôme Kerviel. Ce film commence comme une comédie légère et hilarante. Ca débute comme une farce avec le grand rire et l'humour décapant d'Omar Sy au bord d'une plage, dans le sud de la France, et une Clémentine Célarié dépassée par les débordements festifs de son employé pas vraiment modèle. Quand, au petit matin, une jeune femme blonde à l'air fragile et paumée, débarque avec un bébé dans les bras. Une petite fille de trois mois, prénommée Gloria qu'elle abandonnera au bon soin de son "papa". Et pour ce fêtard, tout commence, effectivement, le pire, le meilleur et le pire... La suite de ce film d'Hugo Gelin est belle, tendre et touchante. Je ne vous la raconterai pas. C'est une belle histoire à voir en ces vacances de Noël avec ou sans vos enfants.

Posté par Armelle-L à 09:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 27 décembre 2016

Réveillon(s) à deux

r1

Finalement qu'on cuisine pour deux ou pour dix, c'est autant de boulot. J'ai passé mon samedi à pâtisser et cuisiner. Pâtisser pour le goûter de Noël et cuisiner pour le réveillon. Le moment venu de passer à table, j'étais saturée et je n'ai pas vraiment apprécié.

r2

Au menu de ce réveillon à deux une salade de noix de Saint Jacques, avocat et vinaigre de clémentine. Ensuite, une caille rôtie en cocotte avec une sauce aux champignons et des petits pois à l'anglaise. Cailles que je suis allée chasser au Marché Notre Dame de Versailles, vendredi aux aurores. J'ai battu le pavé devant les halles, une demie heure durant pour deux cailles dans le brouillard humide... Au dessert, une panna cotta à la crème de marron que j'ai eu beaucoup de mal à finir. Samedi, je vais me contenter de fruits de mer avant de me remettre au régime en prévision du  printemps...

Posté par Armelle-L à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 26 décembre 2016

Petit Ours Brun au Gymnase

1

Métro Bonne Nouvelle, mercredi dernier. C'est au Théâtre du Gymnase que j'ai rendez-vous avec Petit Poucet et sa Maman pour aller au "pestacle" voir Petit Ours Brun. Si le ciel s'est fendu d'une éclaircie, le vent souffle froid sur les grands boulevards.

2

3

Si le spectacle est tout à fait charmant, on ne peut que déplorer l'organisation du théâtre pourtant réputé du Gymnase. Il n'y avait pas de chauffage dans la salle et nous avons greloté du début à la fin, les mamans tenant les petits sur les genoux pour leur éviter de prendre froid dans le dos. De plus, il aura fallu que les parents tapent des mains, des pieds et sifflent pour que Petit Ours Brun entre, enfin, en scène avec près de vingt minutes de retard...

4

5

6

7

Se succèdent des scénettes sur les petits tracas de la vie et du quotidien des enfants. Les oursons sont sympathiques, costumes et décors plaisants. Sauf que l'entracte tombe comme un cheveu sur la soupe et le jeune public ne comprend pas bien. Un quart d'heure avec des enfants aussi jeunes, c'est long, très long. On peut moquer Chantal Goya mais l'an passé, elle a tenu en haleine et captivé pendant le double de temps, des enfants encore plus jeunes... 

8

Je crois qu'en voyant les lumières du grand Rex, Petit Poucet avait déjà un peu oublié Petit Ours Brun alors qu'il se souvient très bien du mystérieux voyage de Marie-Rose, du Panda et de Bécassine car il nous a pointé du doigt les affiches dans la rue. L'année prochaine, je l'emmène au cirque !

samedi 24 décembre 2016

Joyeux Noël !

joyeux noel

C'est avec mon sapin a la déco très nature
que je vous souhaite un très joyeux Noël !

Posté par Armelle-L à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 21 décembre 2016

Le Bossu

 

le Bossu

Lundi, congés obligent, j'étais à la maison à tourner en rond et m'ennuyer. La magie de Noël, cette année, n'opère décidément pas. J'ai allumé la télévision sur France 3 et, bien calée dans mon fauteuil, j'ai suivi Jean Marais pour la cent millième fois des fossés de Caylus aux pieds du Régent du Roi. C'est drôle, je ne m'en lasse pas. Ce film de cape et d'épée de 1959 me ravit bien plus que celui, plus récent, où Daniel Auteuil campe un Lagardère plus "cul terreux" que l'élégant et distingué Jean Marais. A la rigueur, je préfère la version avec en tête d'affiche, le ténébreux Bruno Wolkowitch.

Petite fille, j'ai lu et relu le livre de Paul Féval en rêvant à chaque fois. Adulte, je frissonne encore à regarder ce bossu tirer l'épée face au félon Prince de Gonzague. L'action débute à Versailles. On y voit le château, la pierre grise et ses grilles beaucoup moins clinquantes que de nos jours. Latone, aussi, s'est refait un lifting. N'empêche, Louis XIV avait encore droit de statuer dans sa cour d'honneur alors que notre époque l'a relégué au bout d'un parking. Face à ses écuries, certes, mais au bout d'un parking au milieu des cars de tourisme. Et à chaque fois, ça me fait râler de le voir délogé !

Bref, j'aime toujours autant les films de cape et d'épée et je gage que s'il repasse dans un an, je serai à nouveau devant ma télé ! On ne se refait pas et puis, sincèrement, ça fait du bien dans notre monde troublé de regarder le bien triompher allègrement du mal à la pointe d'un simple fleuret bien affûté...

Cette note a été rédigée avant l'annonce du décès de Michèle Morgan à laquelle je rends, évidemment, hommage au travers ces quelques lignes.