mercredi 6 décembre 2017

LE SECRET de LA MADELEINE à BOSSE

DSC01049

Saint Nicolas, aujourd'hui et une bonne fête à mon fiston qui, pour une fois, n'est pas à cette période de l'année à l'autre bout de notre planète bleue. Sinon, je n'ai pas encore fait mes petits biscuits. A la place, des madeleines dont une seule sur la douzaine a une bosse, toute petite bosse. C'est un début mais je suis déçue car j'ai suivi à la lettre la recette des grands chefs. A savoir :

  • 60 grammes de farine
  • 60 grammes de sucre
  • 60 grammes de beurre fondu
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 cuillère à café d'Amaretto (facultatif)

Pour le mélange, tout le monde sait faire. C'est au moment de la cuisson qu'il faut connaitre le secret de la madeleine à bosse. Remplir la cavité des moules seulement à moitié et placer au frigidaire au moins deux heures pour un choc thermique dans un four préchauffé à 250° (température maxi de mon appareil). Dès que la bosse se forme, baisser à 180° et laisser cuire quelques minutes. D'autres variantes existent. Cependant, elles étaient très bonnes. Une bonne fête à tous les Nicolas mais attention au Père Fouettard. Le mien se nomme Pèse Personne... Vous me suivez ?

Posté par Armelle-L à 06:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 5 décembre 2017

CIEL, MON MARDI...

Capture

Si je n'avais pas posté cette photo sur Instagram, je n'aurais pas appris de suite le décès de Jean d'Ormesson. Soupirs. Encore une belle âme qui s'en va. Ciel, mon mardi avec cette vue d'un jour froid qui se lève sur Paris. J'ai du mal à débuter ma journée. L'idée d'aller à la Poste récupérer un colis m'ennuie. Se motiver en songeant que dans ce colis, il y a plein de tissus. Du velours côtélé rouille pour une veste, du Prince de Galles pour une robe et du jersey marine en prévision du printemps. Oui, vivement le printemps car il fait frisquet ces temps-ci et ça me rend paresseuse  !

Posté par Armelle-L à 08:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 3 décembre 2017

MANSART a LES BOULES

DSC01667

Premier dimanche de l'Avent et pas de crèche, cette année, car c'est mal vu, parait-il. Mansart à Versailles à les boules. Moi aussi. Les traditions se perdent dans le brouillard du prétendu "politiquement correct". Brouillard comme celui humide et glacial qui plombe mon horizon, ce matin. Préparer Noël, malgré tout et songer à gâter les plus petits. Je vous souhaite, malgré tout, un bon dimanche (de l'Avent).

Posté par Armelle-L à 08:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 2 décembre 2017

C'EST BEAU VERSAILLES, la NUIT

DSC01632

Pouvoir d'attraction solaire, les élégantes perchées sur dix centimètres de talon couraient sur les pavés bosselés de Versailles pour aller applaudir le contre ténor Philippe Jaroussky dans un récital de Haendel à l'Opéra Royal. J'étais souffrante deux heures auparavant et, pourtant moi-aussi, à cet instant, je vole...

DSC01634

opéra royal 1

DSC01639

Entrer dans la lumière... J'ai failli ne pas venir en proie à de violentes migraines et me voici en train de siroter une flûte de champagne dans la Galerie de Pierre au milieu du statuaire de tous nos rois avant d'accéder à cette salle d'une beauté prodigieuse. Frileuse, j'ai changé mon plan vestimentaire pour une robe en jersey bleu marine avec col en dentelle rouge. 

Opéra royal 2

Cet Opéra Royal, tout en bois, est fragile comme le sont tous les bibelots précieux. Oeuvre de l'architecte de Ange-Jacques Gabriel, il a été inauguré le 16 mai 1770 lors du mariage de Louis XVI et de Marie-Antoinette. C'est un modèle exceptionnel sur le plan acoustique et les artistes plébiscitent cette salle loin devant toutes celles de conception contemporaine. Il a fait l'objet d'une rénovation récente pour accueillir à nouveau concerts et spectacles couplé à la Chapelle Royale. Mes photos, hélas, ne lui rendent pas hommage.

opéra royal 3

Place à la musique avec ce récital consacré à Haendel interprété par Philippe Jaroussky et sa formation de musiciens Artaserse. Le silence tombe dans une salle pleine d'amateurs très éclairés et d'habitués qui se jaugent et se saluent de loin. Nous voici transportés par la musique et la voix hors normes de ce contre-ténor. "Orgasme lyrique" où nombre ont les yeux clos et des frissons sous la peau. Je réalise que je connaissais mal Haendel. J'apprécie. Le temps passe très vite et le concert se termine sous un tonnerre d'applaudissement, tout le public debout. L'artiste est ému et cache son visage dans ses mains. Versailles était au rendez-vous.

DSC01656

DSC01631

Quitter Versailles à regret par la rue des Réservoirs où le carosse est une citrouille. Sentir monter aux narines cette odeur propre à Versailles quand il fait froid et humide, celle du musc et de la mousse, celle qui me rappelle mon enfance dans cette ville que j'aime tant... Oui, c'est beau Versailles, la nuit.

vendredi 1 décembre 2017

DECEMBRE en LUMIERE

DSC01586

De ma virée à Saint Lazare, il y a quinze jours, c'est cet ourson tout clinquant de lumière qui m'a la plus plu. Il se trouve dans l'atrium du Passage du Havre. Sur la photo, on ne se rend pas compte qu'il mesure la hauteur d'un niveau de la galerie commerciale. Et parce que j'aime particulièrement sa physionomie sympathique, il sera mon totem de décembre. Un mois de décembre tout en lumière...

Posté par Armelle-L à 06:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 30 novembre 2017

BAVETTE à L'ECHALOTE

DSC01622

Ca fait partie des grands classiques de nos plats de bistrot que pourtant, nous ne cuisinons que rarement à la maison. Dommage car c'est goûteux pour qui aime le boeuf et très simple à réaliser. Encore faut-il avoir le bon boucher car la bavette ne doit pas ressembler à de la semelle, ni rendre de l'eau à la cuisson. Je mange peu de viande et je me sers chez mon boucher de toujours, rue de la Paroisse à Versailles. Ici, servie généreusement avec des pommes de terre bijnte coupées en dés et rôties avec du beurre et un peu d'huile.

Pour la sauce à l'échalote, plusieurs écoles et donc autant de recettes. Voici la mienne faute de vin rouge à la maison. J'ai finement détaillé à la manière des chefs deux belles échalotes roses. Dans une casserole à fond sauce, je les ai fait fondre dans du beurre et confire avec un trait de vinaigre balsamique et un peu de Porto rouge. C'est un peu plus sucré et un peu plus fruité que la recette traditionnelle au vin rouge. J'ai lu que Ducasse la cuisinait avec du vin blanc. A tenter, pourquoi pas ?

Posté par Armelle-L à 08:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 29 novembre 2017

TENUE CORRECTE EXIGEE

tenue correcte exigée

Ca se passait, hier soir, à l'Opéra Royal de Versailles et pour la circonstance, une tenue correcte était exigée. Honnêtement, je ne savais pas quoi mettre. Je ne voulais être ni trop, ni trop peu pour ce que les amateurs qualifient "d'orgasme lyrique". J'ai donc opté pour une tenue chic et sans ostentation avec une jupe noire, patron étalon Femme Actuelle 1996 taillée dans un très beau polyester Mondial Tissus et ce top Burda 111 10/2017 sans volant, ni basque. Ce brocart assez médiocre provient de chez Tissus.net. Je ne savais qu'en faire car le métrage était très court. J'ai eu des sueurs pour tailler un buste et des manches longues dans mon coupon. Heureusement, je suis petite... Bien entendu, les photos à la lumière artificielle ne rendent pas hommage à ce bleu profond élégant, ni à cette jupe qui me tombe comme un gant. Mieux coiffée, mieux maquillée, ce fût parfait. Pour "l'orgasme", je vous raconte bientôt.

Posté par Armelle-L à 06:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 27 novembre 2017

CA SENT le SAPIN

ca sent le sapin 2

Samedi, je suis allée à Versailles faire les courses du Père Noël. Il s'achalande dans un petit magasin de jouets, rue Royale où sous la bise, il faisait un froid de gueux. Avenue de Saint Cloud, sur le marché aux fleurs, ça sentait bigrement bon le sapin. Le nez en l'air, rougi par le vent, j'ai rêvé en regardant de bien plus jolies vitrines que celles de ma banlieue. Bientôt décembre, bientôt l'Avent. Bonne semaine à vous.

Posté par Armelle-L à 06:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 26 novembre 2017

LES DENTS de LA MER

DSC01591

Dimanche dernier au marché, j'ai craqué pour de belles darnes de requin. J'avais goûté ce poisson, bien cuisiné, avec une sauce verte chez le Petit Marquis à Versailles. Je n'ai pas eu le courage de me lancer dans une telle préparation et, j'ai trouvé sur internet cette recette simplissime avec vin blanc, échalotes et tomates cerise. La voici :

Hâcher finement les échalotes (ici, des roses en grappe de très bonne qualité ), éponger, saler, poivrer les darnes de poissons. Dans une sauteuse et du beurre, faire fondre les échalotes avant d'ajouter le poisson à dorer sur chaque face 3 à 5 minutes selon son épaisseur. Mettre les tomates à confire. Quand le poisson commence à cuire, déglacer avec un peu de vin blanc, un vin assez moelleux, si possible. Continuer à faire cuire quelques minutes.

Servir ces dents de la mer d'une tendresse infinie avec des pommes de terre, du riz ou comme, ici, des petits pois dont je suis friande. Ca change et c'est vraiment délicieux. Et, je n'ai pas acheté que du poisson sur ce marché, ce matin là. J'ai déniché à 1.50€ du mètre un crêpe viscose à faire des chemisiers d'une beauté inouie. Affaire à suivre après les fêtes !

Posté par Armelle-L à 08:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 25 novembre 2017

SUGAR BABY LOVE...

DSC01583

Je n'aime pas aller aux Galeries Lafayette. Je passe généralement au large de ce grand magasin qui évoque pour moi, trop de mauvais souvenirs professionnels. Cependant à Noël, je fais un effort pour immortaliser le sapin sous la célèbre coupole. Cette année, je ne sais pas quelle mouche a piqué ceux qui ont eu l'idée de créer cet arbre kitsch constellé de friandises dans de l'aluminium. Cet arbre ne reflète en rien l'esprit chic parisien du lieu même s'il est aisément photogénique.

DSC01584

DSC01585

Sincèrement, ça me fait songer à du Jeff Koons et ça me fait penser qu'il faut absolument que je fasse ce "voyage d'hiver" dans les jardins du Château de Versailles. En regardant cet arbre multicolore, je me suis suprise à murmurer une vieille chanson des Rubettes. Qui se souvient des Rubettes à notre époque ? Sugar Baby Love. Si vous ne savez rien de ce groupe mythique, posez la question à Google et vous saurez tout de ce 45 tours que j'écoutais en boucle dans ma chambre d'ado dès que mes parents avaient le dos tourné.

Posté par Armelle-L à 07:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,