lundi 30 octobre 2017

COUSU MAIN

DSC01485

Samedi après-midi, plutôt que rester regarder la finale de Cousu Main 3 à la télévision, j'ai filé à Paris. Je n'étais pas retournée au Marché Saint Pierre depuis ce jour sinistre de janvier où nous étions dans l'attente du décès de Belle Maman. Je frissonne à cette évocation. Les mois à suivre allaient être difficiles. Tant et tant que j'ai du mal à m'accorder le droit au répit... Samedi après-midi, j'ai donc pris un peu de bon temps au milieu de la foule des touristes. Le Sacré Coeur était noir de monde.

DSC01487

DSC01488

DSC01491

DSC01492

DSC01493

DSC01494

DSC01495

DSC01496

DSC01497

Et figurez-vous que malgré le beau temps et un peu d'insouciance, je n'ai pas retrouvé l'esprit d'antan. Peu à peu, les petites échoppes sont remplacées par des enseignes de luxe. J'ai entendu des gens affamés et perdus à la recherche d'une simple boulangerie. Je n'ai acheté qu'un peu de doublure pour attaquer un manteau car j'ai eu la vague impression que les Coupons Saint Pierre avaient pris la grosse tête depuis leur médiatisation due à l'émission Cousu Main. J'en profite pour féliciter Mélanie, talentueuse gagnante. Ensuite, j'ai filé à pied au travers les rues jusqu'à la Porte de Clichy rejoindre Jules et mon fils. Cela faisait un bail que je n'avais pas ainsi marché dans Paris nimbée d'une belle lumière d'automne.